Microsoft prévient Google : chacun chez soi !

Le par  |  26 commentaire(s)
Microsoft bleue

Du 11 au 13 juillet, c'est déroulé à Boston, la conférence annuelle de Microsoft dédiée aux partenaires qui étaient près de 7 000 à être réunis pour l'occasion (Velocity 2006).

Du 11 au 13 juillet, c'est déroulé à Boston, la conférence annuelle de Microsoft dédiée aux partenaires qui étaient près de 7 000 à être réunis pour l'occasion (Velocity 2006). Alors que ce genre d'opération séduction est généralement propice à nombre de discours enflammés qui mettent en avant les qualités d'un groupe industriel dont les produits sont forcément bien meilleurs que ceux proposés par la concurrence, il faut bien avouer que le discours inaugural prononcé par l'ex-bouillonnant Steve Ballmer (PDG de Microsoft), n'avait ce coup-ci pas de quoi électriser la foule, lui qui s'est contenté dans une intervention très scénarisée (voir la vidéo* ) de présenter quelques logiciels en mettant particulièrement l'accent sur la sécurité comme avec Forefont.

Finalement, un mini vent de révolte a soufflé le dernier jour sous l'impulsion d'un nouveau venu qui s'en est explicitement et directement pris au leader mondial de la recherche Web, en l'occurrence Google.


Chasse gardée
Accueilli il y a à peine 11 mois au sein de Microsoft pour occuper la fonction de chef d'exploitation, Kevin Turner, s'est longuement présenté à son auditoire mais il est devenu soudainement plus agressif à l'évocation du désormais mot de langue anglaise, Google : " Quand nous parlons de gagner des clients (dans le secteur professionnel), je parle de concurrencer IBM ou Oracle, je parle de Google; oui, je parle de Google. Nous n'allons pas laisser Google gagner dans le secteur de la recherche en entreprise. C'est notre espace, c'est notre maison et ces gens n'ont pas le droit de venir nous ôter le pain de la bouche car c'est bien ce qu'ils essaient de faire. Et nous avons Novell, Linux, Red Hat et d'autres. Nous allons gagner parce que nous avons la meilleure solution ... . "

Bref, si tout le monde en prend un peu pour son grade, le plus beau costard est taillé pour Google qui devient de fait la cible à abattre ce qui n'est pas vraiment une surprise car si IBM et Oracle sont déjà bien installés en milieu professionnel (et il n'y a pas vraiment de raison pour que cela change), Google fait un peu office d'arriviste ce qui a visiblement du mal à passer. Si jadis les chemins des deux géants américains ne se croisaient finalement pas tant que çà, les récentes velléités d'émancipations de Google avec par exemple  Google Search Appliance ou Google Spreadsheet ont quelque peu changé la donne.

En tout cas la guerre des petites phrases est relancée et la réponse googlienne ne serait tarder. Quant à Turner, il semble avoir déjà bien compris ce qu'on attendait de lui en terme de communication.


Celui qui a les crocs

* fichier au format ASX pour une consultation en streaming (On-demand Webcast)

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 3

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #119846
C'est ça, la libre entreprise !!!
Le Vendangeur Masqué Hors ligne Vétéran 2082 points
Le #119848
Ben voilà: MS est en train petit à petit de perdre du terrain dans tous les domaines.
Google et Linux font un beau travail de démolition dans le domaine pro, et Apple fait la même chose pour la partie grand public.
Ce qui affaibli MS c'est de devoir se battre sur tous les fronts et avec des concurrents très appréciés du public. Public qui ne voit d'ailleurs pas le moindre intérêt à employer des produits MS à la place.
L'informatique est en train d'évoluer de plus en plus rapidement sous l'effet de cette nouvelle concurrence. MS ne pourra pas suivre... les gesticulations de ce monsieur sont vaines.
Le #119854
"ces gens n'ont pas le droit de venir nous ôter le pain de la bouche"

Ah bon ' Et quelle loi les en empêche ' Ils ont fumé chez Microsoft ' Un peu de concurrence ne fais pas de mal (sauf au porte-monaie de Microsoft évidemment).
Le #119855
Calimo>ah non, pour le porte-monaie de m$, il y a déjà la commission européenne
Le #119859
@lebonga + LVM:

Vous vouliez qu'ils disent quoi' "Servez-vous"' Arrête de rire quoi Qui vivra...
Le Vendangeur Masqué Hors ligne Vétéran 2082 points
Le #119867

lvkenny



En général une entreprise fait un speech pour parler de ses produits, voir à la rigueur les compare aux produits concurrents.
Mais d'aller faire un discours sur ce que la concurrence à le droit de faire ou non, j'avais encore jamais vu. C'est creux, c'est du vent, bref y'a bonne ambiance "fin de règne" chez MS en ce moment...

Remportera le marché celui qui aura les bons produits qui sauront séduire le client. Car c'est ce dernier qui a le pouvoir. MS peut lancer toutes les Fatwa qu'il veut, ça n'y changera rien.
Le #119868
C'est un pathétique aveux d'impuissance !

Une publicité et une reconnaissance faites à ses compétiteurs les plus directs !
Qui a fait supprimer WinFS '

Alors que des DSI se plaignaient que "la seule nouveauté dans Office depuis 2000 était Google Desktop" !

Il est temps que Balmer s'en aille tyranniser d'autres personnes et cesse de nous faire perdre du temps !
Le #119869
C'est le genre de discours qu'ils devraient d'abord garder pour eux meme: recentrez vous (M. Ballmer) vers vos metiers d'origine, et cessez ces diversification qui ne font que tout appauvrir (le choix, l'offre, la qualite des produits).
Le #119879
MS a bien ôter le pain de la bouche à tout plein d'entreprises dans le passé, pourquoi refuser cette situation aux autres'
Le #119884
@Le Vendangeur Masqué: pourtant quand c'est un speech ou une campagne de pub pour Mac ca passe sans que personne ne bronche
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]