Bruxelles vs Microsoft : le prix des licences

Le par  |  30 commentaire(s) Source : AFP
Microsoft bleue

L'histoire d'amour tumultueuse semble devoir perdurer entre le géant de Redmond et la Commission européenne dont le siège est situé à Bruxelles.

Microsoft bleueL'histoire d'amour tumultueuse semble devoir perdurer entre le géant de Redmond et la Commission européenne dont le siège est situé à Bruxelles.

Reconnu coupable d'abus de position dominante en mars 2004, Microsoft est toujours dans l'expectative, les sanctions prises à son encontre par Bruxelles n'ayant pour l'heure, pas été appliquées. Avant même de connaître le verdict final suite aux ultimes auditions à ce sujet qui se sont déroulées le mois dernier devant le Tribunal de Première Instance du Luxembourg, la société américaine risque de recevoir un nouveau courrier tout droit expédié de Belgique.


Et de deux

Le 21 décembre dernier, Bruxelles avait envoyé une communication de griefs à Microsoft au motif que la documentation fournie par la firme était jugée insuffisante dans le cadre de l'obtention d'informations nécessaires aux fabricants de serveurs et éditeurs tiers de logiciels pour développer des solutions compatibles avec les plates-formes Windows. Assimilé à un manquement à ses engagements, Microsoft se voyait menacé d'une amende pouvant atteindre jusqu'à 2 millions d'euros par jour dont la société est toujours sous le coup ( un des objets du verdict de la cour d'appel ).

Drapeau europe ueToujours sur ce même volet de l'interopérabilité, la Commission européenne semble se montrer intransigeante et selon une source européenne qui s'est exprimée sous couvert d'anonymat à l' AFP : " La Commission devrait envoyer une ( autre ) communication de griefs fin juillet ou à l'automne ". Microsoft avait en effet assurer que l'information délivrée serait accessible pour les concurrents à des conditions raisonnables et non-discriminatoires, ce qui pour Bruxelles n'est pas le cas : " La commission trouve excessifs les prix des redevances réclamées par Microsoft ".

Encore des menaces d'amendes journalières pour le géant américain qui s'en fait une spécialité. Néanmoins, si le cas échéant, les deux séries d'amendes ( interopérabilité + redevances trop chères ) sont effectivement infligées, elles ne pourront pas dépasser cumulativement, les 2 millions d'euros.

Complément d'information
  • Windows 8 : Bruxelles recadre Microsoft
    La Commission européenne envoie une lettre de griefs à Microsoft pour ne pas avoir respecté son obligation du choix du navigateur par défaut dans Windows 7. Dans le même temps, Bruxelles lui rappelle des engagements valables pour ...
  • Windows et choix du navigateur : Microsoft suivra Bruxelles
    La firme de Redmond va répondre sans broncher aux inquiétudes soulevées par la Commission européenne dans le cadre d'une enquête pour le choix du navigateur par défaut dans Windows.

Vos commentaires Page 1 / 3

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #106093
No comment, ça va encore troller...
Le #106094
Et puis je m'en fous de Bruxelles, à ma connaissance nous avons été une majorité à voter non au dernier référendum (plus de 54% en France et plus de 61% au Pays Bas). Nous devenons une société ultra procédurière où les gens investissents leur temps et leur énergie dans des procès en tout genre plutot que dans un peu de créativité !
Le #106097
pour soutirer du pognon (a raison ou a tort) l'europe sait hausser le ton mais pour regler une crise nucleaire avec l'iran elle sait tout aussi bien s'ecraser
Le #106101
Parcqu'ils font mieux les états-unis peut être...
Le #106105
La faut pas deconner =/ Une societe peut vendre son produit a n'importe quel prix. Si des gens sont pret a payer chere c'est leurs droit.
L'UE devrait promouvoir les autres "options",ca serait quand meme mieux
Le #106109
@ ô_Ô

En matière de gestion de crise, certainement pas, mais en matière de système d'exploitation, j'attends toujours un système 100% européen qui dépasserait le stade du prototype.
Le #106112
Je ne parlais que de gestion de crise bien sur.
Le #106114
De toute façon, c'est K$ qui a le fric et une implantation plus que cetaine en europe ; Bruxelles ne peut rien faire contre ça, ce sera donc procédures, contre-procédures, amendes "théoriques", recours, cassations....

Et pendant c'temps là, Win se vend au prix fixé par K$...

Je pense surtout qu'il y a, là-bas, une bonne bande de bureaucrates qui ne comprennent pas tout ce qui se passe et qui s'amuse avec du pognon qui serait probablement plus utile ailleurs que dans des procédures perdues d'avance.....
Le #106137
pourquoi vous vous fixez sur le prix de windows ' Tout le monde le trouve trop cher (mais quel etaient les prix des anciens SE), c'est normal.
La news elle parle du prix des informations que microsoft delivre aux personnes/entreprises qui veulent faire de l'interoperabilite.
C'est comme si l'UE mettait une amende de 50 milliards d'euros a microsoft!
Le #106138
Elles sont belles vos piques contre l'Europe... Tout d'abord un état n'a jamais fonctionné sans bureaucratie, et il me semble que la France fait très fort sur ce point...
Vous critiquez les actes de ces bureaucrates sans avoir l'ensemble des cartes en mains. Vous ne savez pas (et moi non plus) les enjeux, les pressions et autres problèmes qu'ils doivent prendre en compte. C'est facile de réduire le problème en binaire... Idiot, pas idiot. Rien n'a jamais été noir ou blanc, donc à mon avis ils font ce qu'ils peuvent. et avance dans la direction qu'ils croient juste.
De plus la bureaucratie doit être cloisonnée et l'Europe n'utilise pas toutes ses ressources dans la confrontation avec MS.
Natacha: tout devient procédurier car chacun protège son petit coin chez soi sans ouvrir son esprit à un schéma global (exple le non à la constitution). Si chacun ne mettait pas des batons dans les roues des autres, l'Europe avancerait peut être plus vite et ferait moins de procédure pour avancer. (exple La france qui protège son agriculture à tout prix... je vois pas bien ou est la créativité, elle ne cherche pas de solution mais s'accroche à ses aquis. Autre exemple la constitution elle était passablement créative quand même (pour une constitution bien entendu) mais je ne sais pas combien de personnes des pays bas ou de france ont pris la peine de la lire, avant de la refuser).

Alors oui il est peut être possible que toutes ces procédures contre MS soient superflue, mais au moins ils font l'effort de combattre ces firmes qui peuvent tenir tête aux états. Car je vous laisse imaginer un monde ou ces grandes corporations prendraient le pas sur les états qui ne pourraient que dire amen à toutes leur actions... imaginez...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]