Microsoft : un centre de recherche en Russie

Le par  |  2 commentaire(s)
Microsoft-russie-ballmer

Microsoft va ouvrir un centre de recherche près de Moscou dans un pendant russe de la Silicon Valley californienne.

Microsoft-russie-ballmerL'Inde a son équivalent de la Silicon Valley californienne avec Bangalore. La Russie aura aussi bientôt un équivalent aux alentours de Moscou via le projet Skolkovo qui hébergera un centre de recherche de Microsoft.

Le géant américain du logiciel a signé en début de semaine un protocole d'accord avec le milliardaire russe Viktor Vekselberg en charge du projet Skolkovo. Outre un centre de recherche, l'accord porte également sur le soutien dans la création d'une université technologique à Skolkovo, un programme d'assistance aux startups russes.

Cette information éclaire sur la visite en juin dernier du président russe Dimitri Medvedev en Californie afin de rencontrer des dirigeants de la Silicon Valley. Début octobre, c'est une délégation commerciale de la Silicon Valley qui a fait le voyage vers la Russie avec à sa tête, le gouverneur de Californie, Arnold Schwarzenegger.

Selon l'AFP, la création de Skolkovo va nécessiter l'investissement de 4,3 à 4,8 milliards d'euros. Et dire que la Russie est censée vouloir développer son propre système d'exploitation à base Linux pour réduire sa dépendance à Windows...

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #710131
C'est exactement ce a quoi je pensais.
l'info sur la distribution gnu/linux, était en fait destinée à faire signer microsoft plus vite, rien de plus...
Anonyme
Le #710171
Nul n'est dupe, surtout pas Microsoft et si la Chine à aujourd'hui les moyens financiers et la volonté politique pour développer son propre OS à base de Linux c'est loin d'être le cas pour la Russie.
Toujours l'argent le nerf de la guerre, et aujourd'hui les couts pour de nouveaux projets sont tellement élevés qu'il vaut mieux les partager.
C'est bien pour cela que Oracle, Google, IBM et Microsoft se partagent le subventionnement du libre qui sans cela n'existerait probablement plus.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]