Rien ne va plus chez Microsoft

Le par  |  13 commentaire(s)
Martin Taylor Microsoft

Un jeu de chaises musicales semble avoir démarré chez Microsoft, après l'annonce d'une retraite anticipée de Bill Gates, dans moins de deux ans.

Un jeu de chaises musicales semble avoir démarré chez Microsoft, après l'annonce d'une retraite anticipée de Bill Gates, dans moins de deux ans.


"Don't shoot the Messenger !"*
Lundi, Microsoft lançait officiellement Windows Live Messenger, appelé à succéder au vénérable duo Windows Messenger/MSN Messenger. L'homme qui avait supervisé l'élaboration de cette application tant attendue annonce aujourd'hui qu'il va quitter Microsoft, après 13 ans de bons et loyaux services.

Martin taylor microsoftMartin Taylor, puisque c'est de lui qu'il s'agit, était considéré à Redmond comme l'un des principaux conseillers du PDG, Steve Ballmer, lequel, on le sait, n'est pas toujours tendre avec ses collaborateurs, et surtout ne semble guère convaincu par le choix de Ray Ozzie pour remplacer à terme Bill Gates en tant qu'architecte en chef des logiciels, chez Microsoft. Martin Taylor devait jouer un rôle actif dans l'essor attendu de Windows Live Messenger, après avoir animé la campagne "Get the facts", qui entendait rétablir certaines "vérités" sur la rivalité entre Microsoft Windows et Linux.

Assez étrangement, le premier communiqué de presse accompagnant la sortie de Windows Live Messenger mentionnait Kevin Johnson comme étant à la tête de la division MSN, mais l'essentiel du texte était attribué à Martin Taylor. Bref, on ne sait plus très bien qui fait quoi, à Redmond, même si un porte-parole de la firme présentait le départ de Mr Taylor en termes diplomatiques et un brin équivoques : "La décision de laisser partir Martin [Taylor] a été difficile à prendre, mais nous ne faisons aucun commentaire sur les problèmes personnels [de nos employés]. Nous sommes reconnaissants à Martin [Taylor] pour ses contributions au long des treize années qu'il a passé chez Microsoft."

Un analyste réputé de Jupiter Research, Joe Wilcox, présente la chose d'une manière un peu différente : "Etant donné le rôle qu'a joué Martin [Taylor] dans l'élaboration de Windows Live Messenger, la séance de questions-réponses d'hier et la manière dont Microsoft communique d'ordinaire en pareil cas, je dirai que ce départ est aussi soudain qu'inattendu." Il ajoute : "C'est certainement un coup dur, lorsqu'on perd un cadre aussi expérimenté. Mais, si difficile à admettre soit-il, nul n'est irremplaçable..."


Finir sur une note positive
Lundi, pourtant, et comme si de rien n'était, Martin Taylor répondait aux questions de la presse, et parlait avec ferveur du futur de la griffe Windows Live. Des noms de domaines associés seront lancés dans les prochaines semaines, avant la sortie de nouveaux services, comme Windows Live Spaces, Friends-of-Friends Social Networking ou Windows Live Expo.

"Nous vivons une époque excitante, tant pour les services aux internautes que pour Microsoft, et le meilleur est à venir", disait Martin Taylor en conclusion de sa conférence de presse.

Nul ne savait à l'époque que ce serait là sa dernière intervention au nom de la firme de Redmond.


* "Ne tirez pas sur le Messager..."
Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #114886
Vous voyez quoi par nom de domaines.
Nouveau site consacré au services ou les fameuses nouvelle adresse @live.com ''!!
Le #114891
"même si un porte-parole de la firme présenté le départ de Mr Taylor"
Y'a pas une petite erreur grammaticale là '

Et j'aimerais bien que ce Martin Taylor fasse quelques commentaires additionnels sur la situation.
Le Vendangeur Masqué Hors ligne Vétéran 2082 points
Le #114932
C'est pas le seul à s'en aller, y'a aussi Ted Hase qui s'est occupé de la Xbox1 et du Media Center.

http://www.microsoft-watch.com/article2/0,2180,1979481,00.asp

Il semble clairement que l'ambiance chez MS soit pas top, et que certains voient un avenir bouché à l'entreprise.

En plus y'a une certaine lutte entre les pro et anti Ballmer qui va pas s'arranger avec le départ de Gates qui gendarmait comme il pouvait tout ça.

Voir l'article (excellent) de Louis Naugès, sur la querelle des anciens et des modernes chez MS:
http://nauges.typepad.com/my_weblog/2006/06/bill_ray_et_ste.html


ps: et j'allais oublier le départ de Robert Scoble, le plus célèbre "blogger-évangeliste" MS. Et celui de Billou !
Le #114950
Comme je vous disait ces jours derniers, il va y avoir de la place a prendre chez Microsoft !

Tout a fait d'accord avec le Vendangeur masqué ! Ca grogne dans les équipes (va écoute en France, aux Ulis...)

Fallait pas être un grand prophète , connaissant les frasques de Balmer pour prévoir cela. Mais les répercussions sur les produit et les clients vont être incalculable !

Je me demande si nous n'assistons pas à l'effondrement de Microsoft (cause Balmer).!

En tout cas, je ne leur done plus un sous ! (bah quoi ! pas certain de la continuité des produits !)
Le #114951
ericle >>>P't'êt'pas l'effrondrement, quand même, mais c'est clair qu'ils viennent de "rater une marche"...
Le #114955
En gros, ils vont lancer deux-trois chasseurs de têtes, faire passer quelques interviews/tests et promouvoir les meilleurs éléments internes.
Et après, tout ira très bien.
Ce sont des choses qui arrivent partout, rien de très inquiétant, de simples jeux de pouvoir sachant que le gourou prépare son retrait.

Ne faites pas trop cas des propos alarmistes de LVM, c'est tout à fait dans son intérêt de venir remuer le bordel ...
Le #114967
Les anciens de Microsoft vont faire quoi au juste' travailler avec LInux
Le Vendangeur Masqué Hors ligne Vétéran 2082 points
Le #114968

ericle



Je pense à une grosse sanction des actionnaires, et à un réel affaiblissement de la puissance de MS, pas une disparition totale.
D'acteur majeur et incontournable, ils deviendront un gros acteur parmi d'autre. Ca les obligera à se remettre totalement en question (et les produits avec), et ça sera bon pour le marché de l'informatique.
Au fond, rien dans tout ça n'est catastrophique, excepté chez ceux qui ont encore des actions MS...


mezcalbert



A propos de chasseurs de têtes, chez Mini Microsoft, des personnes du recrutement de l'entreprise exprimaient leur inquiétude face à une nette diminution des candidatures à l'embauche chez MS.
Principal reproche des non-canditats: entreprise hasbeen donc plus innovante, ils préfèrent allez chez Google, Apple et les autres.
Il est vrai que de sauver Vista n'a rien de bien passionnant. Excepté si on est un descendant de la famille Frankenstein...

Quand aux "meilleurs éléments internes", c'est ceux-là qui s'en vont en ce moment...

Et les "simples jeux de pouvoir" comme tu les appelles ont déjà mis en difficulté nombre d'entreprises par le passé. Ces choses-là n'ont rien d'anodines...

Je note aussi ton emploi de l'expression "bordel" qui résume à merveille la situation de l'entreprise.
Quand à l'alarmitude de mes propos, je dirais qu'ils ne sont qu'un résumé des articles que je cite.
Le #114975
"Les anciens de Microsoft vont faire quoi au juste' travailler avec LInux "

Je vois pas en quoi les Linuxiens devraient s'en féliciter... Les progs de chez MS sont des mauvais... non '!'
Le #114979
LordFFM >>>Si tu leur laisse le temps de bosser sur un projet stable, je doute que ce soit des bras-cassés quand même... S'il viennent à linux, tant mieux... Ils pourraient aussi créer un autre O.S............
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]