Microsoft rejoint le consortium DVB-H

Le par  |  3 commentaire(s) Source : BetaNews

Microsoft a confirmé son intention de faire partie de la Mobile DTV Alliance, organisation formée pour promouvoir l'usage de la télévision sur les téléphones mobiles.

Microsoft a confirmé son intention de faire partie de la Mobile DTV Alliance, organisation formée pour promouvoir l'usage de la télévision sur les téléphones mobiles. En devenant membre, Microsoft compte assister les opérateurs de téléphonie mobile dans le développement de solutions pour la technologie DVB-H basées sur Windows Media.


La Mobile DTV Alliance a été créée en janvier dernier et compte en son sein Intel, Modeo, Motorola, Nokia et Texas Instrument.

Pour rappel, le DVB-H ( Digital Video Broadcasting – Handheld ) est une norme spécialement étudiée pour la réception de la télévision sur son mobile. Son grand frère, le DVB-T ( Digital Video Broadcasting – Terrestrial ) est devenu lui la référence sur le secteur de la télévision numérique (comme la TNT).

Et les opérateurs ont tout à y gagner, car le DVB-H apportera certainement des revenus supplémentaires. De plus, cette technologie utilise un autre réseau, ce qui permet de libérer le réseau cellulaire pour la voix et d'autres services de données.

L'alliance pense que l'arrivée de Microsoft dans le groupe permettra d'accélérer l'adoption du DVB-H dans des appareils électroniques autres que les téléphones mobiles, comme par exemple les PDA, les ordinateurs portables et les PMP ( lecteurs multimédia portables ).

Pour rappel, des formules de télévision sur GSM 3G basées sur le DVB-H seront bientôt lancées en Europe.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #90749
Bientôt la TV THD sur sa montre
Ils fourniront la loupe
Le #90778
Ouais super, vivent les DRM partout ...
Le #90838
Microsoft accuse Bruxelles de collusion avec ses adversaires

Edition du 06/03/2006 de LeMondeInformatique.fr - par Elian Cordoue

Microsoft semble avoir renoncé à se montrer conciliant avec la Commission européenne face à laquelle il vient de s'arque bouter. Dans une réponse complémentaire à celles déjà apportées aux remarques de Bruxelles, qui juge que l'éditeur ne se soumet pas aux obligations qui lui ont été fixées en 2004, Microsoft accuse la Commission de collusion avec ses adversaires. Le géant de Redmond estime ainsi que Bruxelles a encouragé « des contacts secrets » en ses opposants, l'observateur indépendant chargé de veiller à ce que Microsoft se conforme aux exigences de la Commission, et des experts techniques internes. L'éditeur juge que ces contacts « violent les principes fondamentaux de la procédure » et représentent « des violations directes des garde-fous de la procédure conçus pour en garantir la transparence. »
Selon Microsoft, des contacts en IBM, Sun, l'observateur et les experts de l'Union auraient eu pour but « d'éduquer » l'observateur « d'une manière préjudiciable à Microsoft ».
En outre, l'éditeur juge que les remarques de la Commission sont des « tracts argumentés » développés par Bruxelles avec l'aide des rivaux de Microsoft et que la Commission s'éloigne de son rôle de « régulateur neutre ».
Neelies Kroes, commissaire européen à la concurrence, explique quant à elle, par la voix de son porte-parole, que les dernières objections de la Commission à l'encontre de Microsoft s'appuient sur deux rapports de l'observateur indépendant et reflètent l'opinion de Bruxelles selon laquelle l'éditeur n'a pas encore fourni les informations nécessaires pour répondre aux exigences d'interopérabilité.
Microsoft sera de nouveau entendu par la Commission les 30 et 31 mars prochains. Bruxelles décidera alors s'il y a lieu de contraindre l'éditeur à une amende de 2 ME par jour.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]