Microsoft et le futur de Windows Mobile

Le par  |  0 commentaire(s) Source : InfoWorld
Ya-Qin Jiang (Microsoft Mobile)

Au cours d'une interview accordée à nos confrères d'IDG News Services, à l'occasion de la sortie de Windows Mobile 5.

Ya qin jiang microsoft mobile
Au cours d'une interview accordée à nos confrères d'IDG News Services, à l'occasion de la sortie de Windows Mobile 5.0, le responsable des produits mobiles et personnalisés chez Microsoft, Ya-Qin Jiang se projette dans l'avenir.


IDGNS: quels sont les soucis techniques et matériels qui entravent selon vous le développement des logiciels mobiles, chez Microsoft'

Jiang: les batteries sont le facteur limitant numéro un. Leurs performances s'améliorent de dix à quinze pour cent par an, guère plus. La mémoire vive est un autre facteur limitant, car si vous l'augmentez, vous accroissez dans un même temps les besoins en énergie.

Les écrans LCD comptent aussi beaucoup, dans ce domaine, mais pour des raisons de dimensions: vous pouvez accroître leur résolution, mais pas leur taille physique. Nous aimerions tous faire plus de chose avec nos téléphones mobiles, mais leur taille nous limite. Le prix des écrans LCD est également en cause; leur coût est prohibitif, à l'heure actuelle. Je pense que dans les cinq années à venir, il va baisser de 50% environ, mais au moment où nous parlons, ils sont trop chers.

Je pense que la bande passante deviendra de moins en moins importante dans le futur. De nos jours, on se focalise dessus, mais dans deux à cinq ans, elle passera au second plan. La vitesse d'horloge des processeurs est un problème plus aigü: mon téléphone actuel a un processeur cadencé à 400MHz. A l'avenir, c'est-à-dire dans les cinq prochaines années, nous devrions atteindre des vitesses comprises entre 2GHz et 3Ghz.

IDGNS: sur quelles technologies travaille Microsoft pour résoudre ce problème de taille d'écran' Des écrans virtuels'

Jiang: nous travaillons sur beaucoup de choses virtuelles. Ecran virtuel, projecteur virtuel, clavier virtuel. Ces technologies finiront par percer, dans les cinq prochaines années, mais je doute qu'elle deviennent la norme.


IDGNS:
quand commencerons-nous à voir apparaître des appareils basés sur Windows Mobile 5.0'

Jiang: nous avons présenté 5.0 il y a un mois seulement. C'est Bill Gates en personne qui en a fait l'annonce. Près de 3000 personnes étaient là, et la communauté informatique était très enthousiaste.

Bien sûr, il faut du temps pour que les appareils basés sur Windows Mobile 5.0 arrivent sur le marché, mais je pense qu'au cours des douze prochains mois, au moins trente nouveautés fonctionnant sous 5.0 verront le jour, dont une très prometteuse chez Samsung Electronics (le SGH-i300, avec un disque dur de 3Go), et une autre de chez High Tech Computer, équipée d'un clavier intégral et d'un écran VGA.


IDGNS:
avez-vous déjà commencé à faire évoluer Windows Mobile 5.0'

Jiang: nous travaillons déjà sur la génération suivante (nous ne lui avons pas encore donné de nom en interne). Nous avons une très bonne équipe, forte d'environ 1000 personnes, qui travaille sur ce projet. Pour l'instant, 150 à 200 de nos collaborateurs travaillent sur 5.0 pour en assurer la commercialisation auprès de nos partenaires. Pour ce qui est de la prochaine génération, nous n'en sommes pas encore au stade de l'écriture du code.


IDGNS:
quand comptez-vous sortir ce nouvel OS'

Jiang: nous présentons un nouvelle version tous les dix-huit mois environ (la dernière présentation datait d'août 2003). Entre temps, nous lancerons des mises à jour, des packages à installer sur 5.0, ce genre de chose. Nous avons également mis au point des micro-téléchargements, afin de satisfaire nos clients opérateurs.


IDGNS:
quels sont vos axes de travail pour la prochaine génération de Windows Mobile'

Jiang: nous travaillons essentiellement dans trois directions. Premièrement, l'interface utilisateur: un téléphone est un outil très personnel, avec de plus en plus de nouvelles fonctions (appareil photo, caméra vidéo, clavier intégral, etc...). Nous nous interrogeons sur la meilleure façon de rendre l'interface de tels appareils plus intuitive, plus simple aussi. Nous travaillons beaucoup sur la reconnaissance vocale, la fonction "speech to text" (transformation de la parole en texte écrit), la commande vocale de certaines fonctions, entre autres choses.

Le second point qui nous préoccupe est la réception. Il est un fait que nous évoluons dans un environnement où les fréquences radio s'entremêlent, se chevauchent parfois. Nous avons déjà la 3G, mais à l'avenir nous aurons la "3G-et-demi", qui devra cohabiter avec le Wi-Fi, le WiMax, le GPS... Nous devons développer les technologies qui nous permettront de rendre cet environnement plus pratique, de passer d'une fréquence à une autre sans rupture de communication. Tous cela peut se faire en travaillant sur les logiciels.

Le troisième point réside dans les synergies de plus en plus importantes entre téléphone mobile, PC, serveur, et Internet. En fait, nous voulons faire tomber les cloisons qui existent entre ces appareils ou services, et c'est difficile. Sur un PC, vous pouvez stocker des images, de la musique, les partager avec vos amis sur MSN... Sur un téléphone, c'est plus compliqué.


IDGNS:
(lors de la présentation de Windows Mobile 5.0) vous avez parlé de 18000 applications disponibles pour 5.0. Quelles sont celles qui recueillent le plus de succés'

Jiang: en numéro un, les jeux. En deuxième position, les applications professionnelles, comme les outils de gestion de stock, de traitement des flux, de gestion de portefeuille clients, etc... Nous avons aussi de la demande sur des applications à vocation médicale.


IDGNS:
les jeux ont-ils compté lors du développement de Windows Mobile 5.0' Travaillez-vous sur des solutions comme celles de Sony, avec sa PlayStation Portable'

Jiang: nous avons beaucoup travaillé pour intégrer les développements de la technologie DirectX dans Windows Mobile 5.0. Je pense notamment à Direct Sound ou Direct3D. Evidemment, s'agissant d'un téléphone, la notion de jeux en 3D prend un relief un peu particulier. Nous nous sommes assurés que le rendu satisferait les plus exigeants, en émulant les performances et fonctionnalités des processeurs graphiques; la plupart des smartphones actuels n'incluent pas de processeur graphique indépendant.


IDGNS:
êtes-vous satisfait du résultat'

Jiang: étant donné la taille de l'écran sur lequel tout se passe, c'est plutôt pas mal! Bien sûr, c'est un peu différent de ce qu'on trouve sur une XBox (rires), mais nous nous améliorons. Nous avons travaillé sur quelques applications simples, mais je suis certain que les développeurs de jeux ont en tête des choses auxquelles nous n'avons même pas pensé...


IDGNS:
comptez-vous inclure dans les futurs smartphones des slots pour y charger des jeux'

Jiang: je ne peux faire aucun commentaire à ce sujet...

(Propos recueillis par Dan Nystedt pour IDG News Services)

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]