UE - Microsoft: Quest signe une licence pour du code Windows

Le par  |  11 commentaire(s)
drapeau Europe UE

Selon Associated Press, la Commission européenne avait menacé Microsoft de nouvelles amendes journalières de 3 millions d'euros la semaine dernière pour ne pas s'être plié à la décision de mars 2004, accusant l'éditeur de proposer à ses rivaux une documentation " complète et adaptée " pour une somme exorbitante.

Drapeau europe ueSelon Associated Press, la Commission européenne avait menacé Microsoft de nouvelles amendes journalières de 3 millions d'euros la semaine dernière pour ne pas s'être plié à la décision de mars 2004, accusant l'éditeur de proposer à ses rivaux une documentation " complète et adaptée " pour une somme exorbitante.

Mais selon Microsoft, le fait d'avoir fait signer Quest Software, firme basée en Californie et éditrice d'applications de gestion de différents systèmes informatiques pour entreprises, est un élément important dans le cadre de ses efforts pour se conformer aux demandes des régulateurs européens. D'après la firme de Redmond, elle serait également en négociations avec d'autres entreprises pour signer des licences d'exploitation de code Windows.


Nouvelle source de revenus pour Microsoft '
Concrètement, Microsoft propose aux entreprises qui le souhaitent des portions de code source présent dans Windows  - en l'occurrence des protocoles de communications - sous forme de licence d'exploitation. Les groupes se portant acquéreurs peuvent ainsi l'utiliser de manière à faire interagir au mieux leurs applications avec Windows.

Le firme de Redmond a également déclaré que cet accord montre que Quest estime que les royalties payées ( pour l'obtention du code ) ne sont pas déraisonnables : " Quest a choisi de signer cet accord de licence le jour où la Commission a dévoilé ses objections contre les royalties liées aux protocoles, alors même que nous nous étions mis d'accord avec Quest il y a de cela plusieurs semaines " clame Microsoft.

Cette licence donne donc à Quest un accès complet aux protocoles de communications utilisés par les serveurs work group de Windows - qui contrôlent par exemple des tâches comme l'impression ou le partage de documents. Microsoft se verra reverser des royalties correspondant à 5,25 % des bénéfices générés par les produits Quest utilisant lesdits protocoles. Pour le géant des logiciels, les protocoles représentent donc une propriété intellectuelle à monnayer.

Le groupe fondé par Bill Gates a désormais quatre semaines pour répondre des objections européennes dressées le premier mars. Dans le cas où Microsoft ne se plierait pas aux requêtes de Bruxelles, il encourrait de nouvelles amendes.
Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #160115
JE reve .... les protocoles de communications sont payants .. et l'interopérabilité !! et le choix de la plateforme cliente '''
Quand on sait que Quest est un partenaire plus que privilégié de MS, l'accord la est une vaste foutaise ...
Le #160118
J'ai déjà entendu parler que Quest était une filliale de Microsoft, si c'est vraiment le cas c'est rire de l'Europe.

AH oui concernant MS qui veut protèger les artistes il est intéressant de lire ce qu'un artiste en pense ici ->http://www.zdnet.fr/actualites/internet/0,39020774,39367605,00.htm
Le #160119
Tipoux, renseigne toi avant de dire n'importe quoi : Quest Software n'est pas une filiale de Microsoft. C'est une société parfaitement independante qui travaille beaucoup autour des outils Microsoft.
Le #160120
En gros, ils ont demandé à leur petit copain de signer pour les aider à prouver que ça marche


5% de l'argent gagné par tout ce qui touche leur protocole, on croit rêver.....

Ca serait marrant que tout le monde applique ce prinipe:
Alors 5% pour TCP, 5% pour IP, 5% pour HTTP, encore un peu pour le SMTP, le POP, le HTTPS, le FTP,..... Bah mince au final, pour mon application de gestion intranet, je dois reverser 150 % de ce je gagne avec
Le #160121
ce sont surtout les prix de Quest qui vont augmenter de 5% ...
Le #160128
je comprends pas le pourquoi de cette news.
Microsoft a été condamné, l'exemple US n'est pas valable pour l'europe suite a sa condamnation, comme un accord commercial US n'est pas valable en europe
Le #160134
Pour l'autre qui doit être un vendeur MS pour utiliser un language provocateur il serait bon que tu sache que Quest Software a présenter des produits MS sur le stand MS au CeBIT 2007, je ne ferai pas des recherches aprofondit pour toi c'est certain.
Le #160136
Y'a un paquet de "vendeurs" qui traînent ici
Le #160143
Comment te dire Tipoux, Quest n'appartient pas a Microsoft c'est tout. Renseigne toi un minimum avant de faire courrir des rumeurs a 2 balles.
Et Quest n'a pas presenter des outils MS sur le stand MS mais ses propores outils fonctionnant avec ceux de Microsoft. Tu sens la nuance gamin '
Le #160145
Heureusement qu'aucune royalty n'est à payer sur la connerie.

Ceci dit je veux bien être agent percepteur
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]