Windows : le vieux Conficker toujours présent

Le par  |  3 commentaire(s)
Microsoft-securite-rapport-france

Dans son dernier rapport de sécurité, Microsoft identifie le vieux ver Conficker comme l'une des menaces les plus persistantes pour les entreprises.

Microsoft publie la douzième édition de son rapport semestriel de sécurité ( SIR - Security Intelligence Report ). Sur la période de juillet à décembre 2011, les remontées de plus de 600 millions d'ordinateurs Windows dans plus de 100 pays ont été analysées. Des données notamment recueillies via l'outil de suppression des malwares disponible avec Windows Update.

Parmi les principaux enseignements mis en avant, Microsoft constate que le ver informatique Conficker demeure une menace majeure, en particulier pour les entreprises. Il est utilisé pour créer des botnets et propager d'autres types de malwares. Conficker n'est pourtant pas de première jeunesse. Son apparition date de fin 2008 et tout le nécessaire existe pour le contrer.

Dès octobre 2008, Microsoft avait par exemple publié un correctif en urgence afin de combler une vulnérabilité Windows exploitée par Conficker. Depuis le début de l'année 2009, le ver a été détecté près de 220 millions de fois dans le monde. Sur le seul quatrième trimestre 2011, il a encore été détecté 1,7 million de fois.

Microsoft souligne que 92 % des infections de Conficker résultent de mots de passe faibles ou usurpés avec des attaques qui ciblent les identifiants de connexion. Les autres 8 % des infections exploitent des vulnérabilités alors même qu'une mise à jour de sécurité existe.

Dans son rapport, Microsoft note par ailleurs qu'au cours du second semestre 2011, la détection de codes malveillants propagés via HTML ou JavaScript a considérablement augmenté. Une raison invoquée est le kit de codes malveillants Black Hole qui permet des attaques pour passer outre la sandbox de la plateforme d'exécution Java ( JRE ).

Microsoft-securite-rapport-francePour la France, le taux d'infection par des malwares est de 3,8 % au quatrième trimestre 2011. Il était de 6 % au premier trimestre 2011. Une baisse qui se retrouve avec la moyenne mondiale passée de 8,8 % au premier trimestre 2011 à 7,1 % au quatrième trimestre 2011.

La France demeure particulièrement touchée par les adwares. " Un logiciel espion qui se renseigne sur les sites visités par un utilisateur, afin de mieux cibler le type de publicités à afficher, le plus souvent à travers des fenêtres pop-up ".

Parmi les bons conseils de Microsoft, pas de réelles nouveautés comme utiliser des mots de passe robustes, maintenir les systèmes à jour ou encore utiliser un antivirus. Du basique. Mais comme Microsoft s'engage à fond dans le cloud, il conseille non innocemment " d'envisager le cloud comme une solution d'hébergement bénéficiant d'une gestion efficace de la sécurité ".

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Anonyme
Le #948221
bah, ce qui me fait un peu rire c'est de voir que de vieux vers et virus sont toujours d'actualité avec des antivirus qui sont censés les détecter

et

quand on vois que l'évolution des système windows XP / vista/7/8 oblige à évoluer les logiciels qui risque de l'incompatibilité, c'est assez effarant de voir les virus réussir cette compatibilité malgrès les patchs.

Bien sûr je ne vise personne pourrait-on être plus sérieux ??


Le #948291
atlnet62 a écrit :

bah, ce qui me fait un peu rire c'est de voir que de vieux vers et virus sont toujours d'actualité avec des antivirus qui sont censés les détecter>>et>>quand on vois que l'évolution des système windows XP / vista/7/8 oblige à évoluer les logiciels qui risque de l'incompatibilité, c'est assez effarant de voir les virus réussir cette compatibilité malgrès les patchs.>>Bien sûr je ne vise personne pourrait-on être plus sérieux ??


Dans un monde de gentil particulier nerd ouais, vient voir dans certaines administrations pour ne cité qu'eux, tu comprendras un peu mieux.

Âpres j'ai rien compris à ta deuxième phrase, mais je pense pas qu'il soit question de virus cross/os, mais tout simplement qui si pour un geek c'est assez simple de changer d'os sans payer, le faire pour 1000+ user ça commence à chiffrer (et MS te fait pas de prix).

Bref les machines en xp sont encore légions et suivant l?environnement conficker peut encore frapper.
Anonyme
Le #948741
Valu a écrit :

atlnet62 a écrit :>>bah, ce qui me fait un peu rire c'est de voir que de vieux vers et virus sont toujours d'actualité avec des antivirus qui sont censés les détecter>>et>>quand on vois que l'évolution des système windows XP / vista/7/8 oblige à évoluer les logiciels qui risque de l'incompatibilité, c'est assez effarant de voir les virus réussir cette compatibilité malgrès les patchs.>>Bien sûr je ne vise personne pourrait-on être plus sérieux ??>Dans un monde de gentil particulier nerd ouais, vient voir dans certaines administrations pour ne cité qu'eux, tu comprendras un peu mieux.>>Âpres j'ai rien compris à ta deuxième phrase, mais je pense pas qu'il soit question de virus cross/os, mais tout simplement qui si pour un geek c'est assez simple de changer d'os sans payer, le faire pour 1000+ user ça commence à chiffrer (et MS te fait pas de prix).>>Bref les machines en xp sont encore légions et suivant l?environnement conficker peut encore frapper.


Pour la deuxième phrase je pensais plus a dire que MS fait des système d'exploitation et que certains logiciels ne sont pas compatible suite à une évolution de l'OS (ex: XP>vista ou 7) Mais que les vers et virus sont malgré tous compatible (malgré les antivirus et les moyens de les détecter).

Et c'est assez fou de voir que les gens s'en foute complètement...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]