Microsoft ouvre l'accès à sa technologie Sender ID

Le par  |  2 commentaire(s)
Microsoft Sender ID fonctionnement (Small)

Microsoft ouvre sa technologie Sender ID de vérification de courrier électronique à qui la veut, sans risque de poursuites judiciaires.

Microsoft ouvre sa technologie Sender ID de vérification de courrier électronique à qui la veut, sans risque de poursuites judiciaires.


Montrer patte blanche
Microsoft sender id fonctionnement smallDans le cadre de son initiative Open Specification Promise, Microsoft vient d'annoncer que sa technologie de vérification de l'authenticité des courriers électronique Sender ID (identité de l'expéditeur, littéralement) était désormais accessible librement sous la forme d'un cadre de développement. Dans un communiqué, Microsoft indique que son geste s'inscrit dans un effort d'ouverture à l'égard des développeurs, commerciaux et open-source, qui travaillent sur des solutions similaires, et auprès des fournisseurs d'accès à Internet, pour qui un tel outil présentent un grand intérêt en ces temps de recrudescence du spam.

"Ceux qui le souhaiteront pourront mettre en place, commercialiser et modifier la technologie brevetée d'authentification de courrier électronique de Microsoft sans avoir à signer un accord de license", précise le communiqué. Sender ID reprend un peu le principe de l'identification de l'appelant pour le téléphone, en ajoutant à tout e-mail qui transite par lui un code chiffré, lequel en certifie la provenance. Depuis son lancement, il y a deux ans, Sender ID supervise plus de 36% du trafic mondial de courrier électronique, sur près de 5 millions de noms de domaines. Microsoft a officiellement dévoilé son initiative Open Specification Promise en septembre dernier, et l'a inauguré au début du mois d'octobre avec l'ouverture des spécifications techniques de sa technologie Virtual Hard Disk Image Format.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #138117
Excellente initiative !

Meme si cette *technologie* à été mise à mal dès 2005 ( http://linuxfr.org/2005/06/23/19197.html ), elle rends qd meme la vie dure aux spammeurs !

(Pour les possesseurs de Sendmail, le module adequat a charger est "milter" )
Le #138120
Je serai curieux de savoir d'où vient la statistique de 36% du trafic mondial << supervisé >>par SenderID.
Dans la mesure où le trafic généré par les MSExchange est inférieur à cela je vois mal comment on pourrait atteindre ce niveau.*
Cela prête à sourire : c'est de la désinformation.
A mon avis il y a confusion entre SenderID et Sender Policy Framework (qui lui est gratuit) et c'est ce dernier qui l'emporte car indépendant de la plateforme.
Et, cela n'engage que moi, µsoft met à disposition sa << technologie >>(*) afin de contrer justement SPF.

db

(*) Il est abusif de parler technologie dans ce cas et y avoir adossé un brevet (pour un truc aussi con) c'est de l'amerloque tout craché.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]