Microsoft s'attaque aux applications bureautiques gratuites

Le par  |  13 commentaire(s)
MS Office logo

Le géant des logiciels, qui domine le secteur avec Windows et Office, aura tenu longtemps avant de proposer une version gratuite sponsorisée par la publicité, mais l'arrivée de prétendants comme OpenOffice, suite bureautique open source, ou bien celle de Google Writely, un traitement de texte gratuit sur Internet, aura certainement changé sa façon de voir les choses.

Ms office logoLe géant des logiciels, qui domine le secteur avec Windows et Office, aura tenu longtemps avant de proposer une version gratuite sponsorisée par la publicité, mais l'arrivée de prétendants comme OpenOffice, suite bureautique open source, ou bien celle de Google Writely, un traitement de texte gratuit sur Internet, aura certainement changé sa façon de voir les choses.

Microsoft cherche également le moyen de faire la même chose avec Works, une suite de logiciels qui est bien souvent embarquée sur les ordinateurs et qui devrait aussi arriver en tant que service web gratuit. L'éditeur continue donc son petit bonhomme de chemin pour proposer toujours plus de produits estampillés Windows Live. Il a en outre déjà commencé à tester Office Live, un logiciel pour petites entreprises permettant de créer des comptes e-mails, des sites Web et de faire naître des projets collaboratifs.

Alan Yates, directeur général de la stratégie commerciale de Microsoft, a précisé que la compagnie considérait de multiples options pour courtiser les utilisateurs débutant en informatique.

" Nous pensons à la manière dont nous pourrions tirer profit de ses nouveaux modèles économiques comme la publicité, à de nouveaux modes de rémunération, tout comme nous pensons à de nouvelles formes de distribution " a t-il précisé.

Le défi pour Microsoft sera de s'assurer que des versions gratuites de ses logiciels, Works par exemple, n'affecteront pas les ventes en boutique de ses logiciels comme Office, qui comptent pour un quart de ses revenus, eux-mêmes totalisant 44 milliards de dollars l'année dernière.

Works offre un calendrier, un traitement de texte, un tableur, un navigateur et un client email pour 50 dollars. Le mois dernier, Google annonçait avoir créé une plate-forme comprenant une palette d'applications gratuites tournant autour de la messagerie, de tâches bureautiques et des communications. Une version premium sera disponible plus tard dans l'année avec une option sans publicité.

Parmi les logiciels de cette plate-forme Google, on pourrait retrouver son traitement de texte et son tableur. La firme de Mountain View a en effet acquis Writely.com en mars dernier et a débuté en juin dernier le tableur Google Spreadsheets.
Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #131696
La suite microsoft de bureautique est tres bien si je critique l'os je ne ferais pas de meme pour celle la donc si ils pencais a juste baissé le prix de vente deja bien des gents serais plus interessé...
Le #131701
En ce qui me concerne, c'est vite fini : OpenOffice.org convient parfaitement à mes besoins, et comme je n'ai pas envie d'installer un logiciel comme CrossOver...
Le #131707
Je sais pas vous, mais moi je suis assez moyennement tenté par un traitement de texte en javascript

Par contre, pour la version gratuite d'office, c'est une bonne initiative (enfin !). Reste à voir les fonctions amputées, et le taux de gene occasionnée par la pub.
Dans tous les cas, c'est bon pour OpenOffice
Le #131711
Bof, non, ça me parait même plutôt mauvais pour OpenOffice ça. Objectivement, son seul argument important pour conquérir le grand public aux dépends d'office, c'est sa gratuité.
Si la pub de cet office gratuit est relativement discrète et que les fonctions principales sont présentes (et Microsoft est assez intelligent pour comprendre ça je crois), ça ne gènera pas tellement la plupart des gens, et ceux ci préfèreront sans doute utiliser cet outil, qu'ils connaissent pour la plupart déja, plutôt que ce "truc de martiens" qu'est OpenOffice à leurs yeux.
Le #131715
Perso, pour que j'installe un works, faudrait qu'on me le donne avec des sous.....
Le #131716
Perso, pour que j'installe un works, faudrait qu'on me le donne avec des sous.....
--
j'appuie
Le #131731
MS arrive 2 ans en retard avec cette idée qui ne va qu'encourager encore plus OOo, des publicités intempestive de 30 secs et même moins ne plairont pas à personne pendant la rédaction d'un document, seulement la tronbonne d'aide tombait sur les nerfs à bien des gens.
Le #131761
perso l'idée du traitement de texte online ca m'embale pas trop. Il se passe quoi si ma conxion se coupe', si IE plante', ou si je n'ai pas le net'. ILs font comment ceux qui n'ont pas du 100% illimité'

de plus works se vends bien en OEM, mais je connais pas grand monde qui l'utilise au quotidien. La pluspart des gens preferent se faire instaler un office par un pote, plutot que d'utiliser works, et je les comprends
Le #131799
La pub sur un outil de travail c'est du grand n'importequoi!

Bon ok c'est principalement destiné au public pour 'à la maison' m'enfin bon ca me ferai bien chier...

Avec le 'piratage' la nouvelle mode pour continuer à se faire du fric, ce nouveau modèle économie : la pub contre la gratuité me fais gerber... Yen a déjà assez comme ca de la pub faut pas en rajouter partout... Surtout quand il y a l'équivalent gratuit sans pub (ici OpenOffice convient parfaitement pour une utilisation privée comme remplacant de Office.)
Le #131802
L'initiative est bonne... Ca prouve que MS tente de réagir.

Par contre, dans la pratique, je ne pense pas que tant de monde que ça sera géné par la pub. Surtout si elle est assez bien camouflée... Wait and see...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]