Microsoft prêt à soutenir financièrement mais indirectement un rachat de Yahoo

Le par  |  2 commentaire(s) Source : Re/code
Yahoo-logo

Après avoir tenté de racheter sans succès Yahoo en 2008, Microsoft n'a plus cherché à faire l'acquisition de son concurrent. Il se dit toutefois prêt à soutenir financièrement un repreneur, dans le cas où la CEO Marissa Mayer serait débarquée.

Microsoft-nouveau-logoLe groupe Microsoft avait misé gros pour tenter de racheter Yahoo dans les années 2000, espérant regrouper des forces suffisantes pour contrer Google dans la recherche Web.

L'hostilité des dirigeants de l'époque, et peut-être leur gourmandise, avaient fait capoter cette énorme transaction potentielle qui n'a depuis jamais été retentée, basculant sur un mode coopératif qui a surtout profité au groupe de Redmond.

A l'heure où la position de la CEO de Yahoo Marissa Mayer devient plus délicate, avec l'appel d'un actionnaire pour la débarquer ainsi que toute la direction du groupe, Microsoft revient discrètement à la charge non pas pour se positionner comme repreneur éventuel mais pour assurer un acquéreur de son soutien financier.

Marissa MayerDepuis la publication des derniers résultats financiers trimestriels de Yahoo, le groupe a reconnu être en phase d'exploration de toutes ses options, dont celle d'une mise en vente, même si la CEO espère toujours redresser la barre, tout en reconnaissant qu'il lui faudrait encore trois bonnes années pour y parvenir.

Mais les actionnaires ont largement perdu patience et donnent maintenant de la voix pour un changement de cap qui passerait par une nouvelle équipe dirigeante et pourquoi pas une cession pendant qu'il en est encore temps.

La manoeuvre de Microsoft viserait à s'assurer que le futur acquéreur restera un partenaire attractif dans le cadre des partenariats qui le lient à Yahoo, comme dans la recherche Web et les revenus publicitaires. Si Yahoo est valorisée plus de 30 milliards de dollars, c'est avec ses participations dans des sociétés asiatiques.

Son coeur d'activité n'est estimé qu'à 6 à 8 milliards de dollars mais le conseil d'administration viserait une cession pour un prix de 10 milliards de dollars, rapporte le site Re/code. Si un repreneur tente sa chance, Microsoft pourrait lui fournir un soutien financier à hauteur de 1 milliard de dollars, en échange d'un droit de regard sur les activités du groupe.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1887101
Virez la, avant qu'elle mette en l'air Yahoo ...
Le #1887189
DeepBlueOcean a écrit :

Virez la, avant qu'elle mette en l'air Yahoo ...


+1
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]