MirS3D : un véhicule à la source d'énergie bien française

Le par  |  4 commentaire(s) Source : Techno Sciences
voiture-MirS3D

C'est un concept de voiture assez improbable qui vient d'être présenté début mai. Pour vous donner un indice quant à cette énergie qui permet ses déplacements, envolez-vous vers le Sud-Ouest, dans le Gers exactement...

Les véhicules de demain seront sans doute hybrides, exploitant une source d'énergie combustible mêlée à l'électricité ou l'eau. Si certains véhicules seront équipés de batteries ou de panneaux solaires, d'autres en revanche laisseront peut-être dubitatifs ou au contraire enthousiastes.

Aussi, au cours du quatrième Challenge EducEco, une compétition de véhicules propres conçus par des étudiants, un véhicule a particulièrement attiré l'attention par son originalité. Parmi les véhicules propres roulant au GPL, à l'hydrogène, à l'électricité ou à l'énergie solaire, un concept s'est démarqué.

Des étudiants ont en effet conçu un véhicule fonctionnant à l'électricité, au gazole et à la graisse de canard. Ce dernier élément ne s'inscrit pas de manière anecdotique puisque le véhicule utilise 35 % de gazole et 65 % de graisse animale. Pour éviter que la graisse ne se fige, elle est brassée et chauffée en continu.

voiture-MirS3DL'idée est née très simplement et a nettement été influencée par l'esprit régional. C'est un producteur de l'Ariège, département des créateurs du véhicule, qui a fourni aux étudiants de la graisse de confit de canard. Il s'avère que, parmi toutes les graisses animales et notamment celle du porc et du boeuf, celle du canard se révèle plus fluide car de meilleure qualité et plus propice à ce genre d'utilisation.

Côté résultats, la voiture a affiché une consommation de 2 litres de son carburant pour 100 kilomètres. Le projet des étudiants n'est encore qu'au stade de prototype mais ouvre une autre porte quant aux énergies disponibles et possibles pour faire rouler des véhicules. On ne sait pas si la graisse de canard confit aura un avenir dans le monde de l'automobile, mais cette démonstration fera certainement naître la curiosité.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #956311
Donc il faut d'abord gaver le pauvre canard pour ensuite gaver la voiture ?
Le #956341
Houla, pas sur que ce soit rentable, déjà gaver un canard c'est 12kg de maïs, et au mieux tu récupère +/- 500g de graisse, donc tenant compte du raffinage il font compter au moins 4 canards au 100km ?

Et dire que demain je part en vacance et que je vais me taper 1000km avec ce truc il faut que j'abbatte 40 canards, j'ai interet a mis mettre tout de suite car ca va etre long pour plumer tout ça
Le #956351
2 litres au 100, certes mais combien de canards au 100 ?
Et si jamais on tombe sur l'inspecteur Canardo au détour d'un radar ça va pas être simple de s'expliquer.

db
Le #956361
C'est Brigitte Bardot qui va péter un câble, là. Le canard va devenir une espèce en voie de disparition.
On ne parlera plus du cours du baril de pétrole mais du cours du canard.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]