Mission vers Mars : un procédé plus souple et moins cher

Le par  |  19 commentaire(s)
ISRO tempete poussière mars

Un des plus gros problèmes pour nos scientifiques lorsqu'il s'agit d'envoyer des sondes ou des vaisseaux vers d'autres planètes réside dans la quantité de carburant à emporter pour assurer le voyage. Mais une nouvelle technique pourrait simplifier les choses à l'avenir.

A ce jour, quand la NASA ou n'importe quelle autre agence spatiale souhaite envoyer une sonde ou tout autre vaisseau vers un corps astral, le voyage est calculé selon une Orbite de transfert de Hohmann.

siding spring mars. Pour simplifier la chose, il s'agit de trouver le timing idéal pour permettre à un vaisseau de tirer profit d'une orbite circulaire et de passer à une autre. L'idée est de profiter des forces de gravité des différents astres pour accumuler de la vitesse et se propulser dans l'espace en utilisant le moins de carburant possible.

Ces calculs sont très complexes, ils prennent en compte des foules de variables, impliquent de calculer des poussées de réacteur pour se détacher des orbites avec une précision redoutable, sans quoi l'ensemble du voyage peut être compromis.

Mais cette technique présente également des limites, puisque ces calculs impliquent un alignement spécifique des planètes, chaque calcul n'est donc valable que pour un temps donné, et tout retard ou anticipation sur la position estimée d'une sonde peut signer l'arrêt de la mission ou une dépense trop importante de carburant, voire, le crash du vaisseau.

La distance entre la Terre et Mars est en constante évolution et se modifie au gré des deux orbites planétaires. Pour préparer une mission vers la planète rouge, il faut s'assurer que la distance entre les deux planètes est suffisamment réduite, et en conséquence, on ne peut en théorie envoyer de façon idéale une mission vers mars qu'une fois tous les 26 mois.

Les mathématiciens Francesco Topputo et Edward Belbruno pourraient proposer une solution à ce problème : la "capture balistique", qui proposerait une méthode plus souple et moins chère pour visiter d'autres planètes.

La méthode décrite parait beaucoup plus simple : il suffirait d'envoyer un vaisseau vers une position en avance sur l'orbite de Mars. Là, le module qui se déplacerait moins rapidement que la planète elle-même serait finalement happé par la gravité de la planète lorsqu'elle s'en approche.

Cette technique nécessiterait moins de carburant, principalement parce que dans la méthode traditionnelle, une grande partie du carburant est utilisée pour freiner les modules pour leur éviter d'aller s'écraser sur les planètes qu'ils souhaitent visiter. Malheureusement, cette méthode ne permettrait pas de positionner des engins en orbite martienne basse ni de faire atterrir des modules sur Mars, elle se limiterait à de l'exploration à distance.

En outre, la méthode n'est pas nouvelle, elle a partiellement été utilisée lors de la mission GRAIL qui visait l'exploration de la surface de la Lune en 2011.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Anonyme
Le #1826648
Je me demande combien ça va coûter et combien ça va rapporter

Miser autant d'argent sur une potentielle découverte,
ne risquons pas la chemise de la terre pour rien

Vu le paquet de blé, ça doit permettre d'en nourrire des bouches, d'en réduire des impots, d'en construire des routes, des écoles
Le #1826654
"La méthode décrite parait beaucoup plus simple : il suffirait d'envoyer un vaisseau vers une position en avance sur l'orbite de Mars. Là, le module qui se déplacerait moins rapidement que la planète elle-même serait finalement happé par la gravité de la planète lorsqu'elle s'en approche.

Cette technique nécessiterait moins de carburant, principalement parce que dans la méthode traditionnelle, une grande partie du carburant est utilisée pour freiner les modules pour leur éviter d'aller s'écraser sur les planètes qu'ils souhaitent visiter. Malheureusement, cette méthode ne permettrait pas de positionner des engins en orbite martienne basse ni de faire atterrir des modules sur Mars, elle se limiterait à de l'exploration à distance."

Mais si tu es en orbite haute, y'a forcément un moyen de redescendre en orbite basse, c'est inévitable, après c'est peut-être pas rentable au vu des quantités de carburant qu'il faudrait sûrement utiliser pour se freiner et se stabiliser...
Le #1826655
4COMM a écrit :

Je me demande combien ça va coûter et combien ça va rapporter

Miser autant d'argent sur une potentielle découverte,
ne risquons pas la chemise de la terre pour rien

Vu le paquet de blé, ça doit permettre d'en nourrire des bouches, d'en réduire des impots, d'en construire des routes, des écoles


Tu n'as pas idée de tous les progrès technologiques qui découlent de l'industrie spatiale...
Je ne pense pas qu'on aurait des smartphones aussi sophistiqués sans ça...
Anonyme
Le #1826657
Crevax a écrit :

4COMM a écrit :

Je me demande combien ça va coûter et combien ça va rapporter

Miser autant d'argent sur une potentielle découverte,
ne risquons pas la chemise de la terre pour rien

Vu le paquet de blé, ça doit permettre d'en nourrire des bouches, d'en réduire des impots, d'en construire des routes, des écoles


Tu n'as pas idée de tous les progrès technologiques qui découlent de l'industrie spatiale...
Je ne pense pas qu'on aurait des smartphones aussi sophistiqués sans ça...


Je veux bien te croire mais bon, quelques sources ?
C'est sur la lune ou sur mars qu'on les trouve les réponses ?
pas moyen de les avoir sur terre sans débourser plusieurs milliards ?
Le #1826658
Cet article est stupide...

je m'explique : Le principe d'orbite de transfert de Hohmann consiste à, en cours de route, tourner autour d'une autre planète et profiter de sa gravité pour repartir de plus belle, un peu comme une fronde...

Quelqu'un peut-il me dire autour de quelle planète va tourner un vaisseau en chemin entre la terre et mars ?

Le #1826660
4COMM a écrit :

Crevax a écrit :

4COMM a écrit :

Je me demande combien ça va coûter et combien ça va rapporter

Miser autant d'argent sur une potentielle découverte,
ne risquons pas la chemise de la terre pour rien

Vu le paquet de blé, ça doit permettre d'en nourrire des bouches, d'en réduire des impots, d'en construire des routes, des écoles


Tu n'as pas idée de tous les progrès technologiques qui découlent de l'industrie spatiale...
Je ne pense pas qu'on aurait des smartphones aussi sophistiqués sans ça...


Je veux bien te croire mais bon, quelques sources ?
C'est sur la lune ou sur mars qu'on les trouve les réponses ?
pas moyen de les avoir sur terre sans débourser plusieurs milliards ?


Bah justement, c'est en essayant de franchir certaines contraintes dues à l'espace et au distances qu'on doit innover. J'avais un bouquin là dessus, ils disaient par exemple que la plupart des moteurs d'avion récent utilisent des composant développés pour la course à l'espace, ils parlaient aussi des écran LCD dont on a compris le principe dans l'espace, affranchis de la gravité terrestre un nombre incalculable de nouveaux matériaux composites qui équipent beaucoup de voitures à présent. Il y en avait beaucoup plus, mais j'ai oublié.

Et puis honnêtement, vu comment on détruit la Terre en ce moment, je trouve plutôt qu'on ne met pas assez pour la recherche spatiale, va falloir se trouver une autre planète très vite!
Le #1826661
aagamnon a écrit :

Cet article est stupide...

je m'explique : Le principe d'orbite de transfert de Hohmann consiste à, en cours de route, tourner autour d'une autre planète et profiter de sa gravité pour repartir de plus belle, un peu comme une fronde...

Quelqu'un peut-il me dire autour de quelle planète va tourner un vaisseau en chemin entre la terre et mars ?


La lune?
Le #1826665

La lune?



mdr!!
autant utiliser la terre. aller jusqu'à la lune représente 0.7% du trajet pour aller jusqu'à mars (et ceci lorsque mars est au plus près de la terre), bref arrivé à la lune on aura fait du sur-place, ca n'a aucun interet.

ps hs: avais tu un pseudo cr0vax sur le site ya longtemps?


Cet article est stupide...

je m'explique : Le principe d'orbite de transfert de Hohmann consiste à, en cours de >route, tourner autour d'une autre planète et profiter de sa gravité pour repartir de
plus belle, un peu comme une fronde...

Quelqu'un peut-il me dire autour de quelle planète va tourner un vaisseau en
chemin entre la terre et mars ?




nan mais l'article dit justement que pour mars c'est pas le systeme de hohmann qui sera utilisé, donc je ne vois pas pourqoi tu cherches une planète en chemin.
Tu changes les propos de l'article et après tu dis qu'il est stupide


Le #1826666
Crevax a écrit :

aagamnon a écrit :

Cet article est stupide...

je m'explique : Le principe d'orbite de transfert de Hohmann consiste à, en cours de route, tourner autour d'une autre planète et profiter de sa gravité pour repartir de plus belle, un peu comme une fronde...

Quelqu'un peut-il me dire autour de quelle planète va tourner un vaisseau en chemin entre la terre et mars ?


La lune?


pas assez grosse
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]