MMORPG : le client de Second Life passe en open-source

Le par  |  3 commentaire(s)
Second Life 5 (Small)

La nouvelle est tombée d'un coup sur la communauté : la compagnie Linden Lab, créatrice du célèbre MMORPG (jeu de rôle en ligne massivement multi-joueurs) Second Life vient d'annoncer la disponibilité du code source du client du jeu sous licence GPL2 [en].

La nouvelle est tombée d'un coup sur la communauté : la compagnie Linden Lab, créatrice du célèbre MMORPG (jeu de rôle en ligne massivement multi-joueurs) Second Life vient d'annoncer la disponibilité du code source du client du jeu sous licence GPL2 [en].

Second life 5 smallComme les autres MMORPG, Second life est composée de deux parties :
  • le serveur, qui contient toutes les informations sur le jeu (cartes, joueurs, objets,  personnages, caractéristiques...) et qui effectue le traitement des actions
  • le client, qui est installé sur l'ordinateur de chaque joueur (soit plus de 2 millions de joueurs, dont 810 000 actifs), et qui permet de se connecter au serveur et de jouer au jeu
Il s'agit donc de la seconde partie, soit du logiciel installé sur votre ordinateur, qui vient de passer sous licence GPL2, avec l'exception FLOSS, permettant l'utilisation du code dans des projets open-source dont la licence est incompatible avec la GPL. Par ailleurs, l'éditeur propose également des licences commerciales sur demande.


Linden Lab "embrasse l'inévitable"
"Embrasser l'inévitable"
, c'est ainsi que qualifie la société le passage de son client sous GPL2.

Ainsi, l'annonce de la nouvelle fait un bilan du développement actuel du jeu. Après avoir corrigé certains problèmes de sécurité, il se focalise désormais sur la sécurisation des flux, mais aussi, et majoritairement, sur le développement de la "grille Second Life, - la vision d'une grille globalement inter-connectée avec des clients et serveurs édités et contrôlés par différents groupes".

Second life 3 smallBien qu'utilisant certains protocoles non standard, la compagnie assure être un fervent défenseur des standards ouverts, et les utiliser dès que c'est possible et approprié.

La compagnie espère donc ainsi accélérer le développement du jeu, en incitant les joueurs à contribuer à l'amélioration du client, lui permettant de focaliser le travail d'une plus grande partie de ses employés sur le développement du serveur, et à l'élaboration de la grille Second Life. Il est clair que si c'est un grand plus pour les joueurs qui peuvent désormais personnaliser le client à leur sauce, le jeu n'en est pas pour autant libre, tant qu'aucune implémentation libre du serveur ne verra le jour. Affaire à suivre ...
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #149500
FOUTAISE !!!

cf : http://www.geekzone.fr/blog/'2007/01/08/1125-second-life-mensonges-et-open-source
Le #149738
xJCx, l'article n'est pas une foutaise. Generation-nt n'essaie pas de faire de la publicité, elle ne fait que relayer l'info pour la rendre accessible à tous.

Le client de Second Life passe en open-source, et c'est un fait, pas une foutaise. Le lien que tu nous donnes critique le jeu, et l'enthousiasme qui est autour. Notre article explique clairement que c'est une avancée pour les joueurs de Second Life, mais que cela ne libère pas du tout le jeu dans son ensemble.

Et ça, c'est un fait. Maintenant, si Second Life est (beaucoup ') moins bien que ses concurrents, c'est une autre chose. N'empêche que le début de la libération partielle d'un projet, quelle que soit sa place sur le marché, c'est toujours un pas en avant pour le monde du libre.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]