Moblogging : seulement une activité de niche ?

Le par  |  0 commentaire(s)

ABI Research reste prudent concernant l'essor d'un service pourtant souvent mis en avant actuellement : le moblogging, c'est à dire la possibilité de pouvoir envoyer du contenu texte, image ou vidéo depuis un mobile vers un blog ou un site web.

ABI Research reste prudent concernant l'essor d'un service pourtant souvent mis en avant actuellement : le moblogging, c'est à dire la possibilité de pouvoir envoyer du contenu texte, image ou vidéo depuis un mobile vers un blog ou un site web.

Si 655 000 sont attendus à la fin de l'année 2006 aux Etats-Unis, beaucoup d'entre-eux abandonneront le service au bout de quelques semaines d'utilisation.
Et la progression reste incertaine, puisque ABI Research estime qu'en 2011, on ne comptera que 2.7 millions de mobloggers sur 289 millions d'abonnés en Amérique du Nord.

Faible qualité des clichés, processus d'envoi complexe ou lent sont les points techniques sensibles, mais aussi le fait que les utilisateurs n'ont pas forcément envie de mettre en ligne des clichés de leur vie régulièrement.

Les opérateurs ne doivent pas compter uniquement sur le service pour en tirer des revenus, mais faire appel à la publicité ou à des partenariats avec des sites importants de moblogging pour inciter leurs utilisateurs à jouer le jeu de l'effet communautaire, ou lier l'activité à des services complémentaires comme de l'impression photo.


  • ABI Research
  • Complément d'information

    Vos commentaires

    Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
    Suivre les commentaires
    Poster un commentaire
    Anonyme
    :) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
    :andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]