MontaVista Linux Pro 5.0 : du real-time natif optimisé

Le par  |  12 commentaire(s)
MontaVista logo

La société MontaVista, spécialisée dans le développement de plates-formes embedded Linux vient de lancer MontaVista Linux Professional Edition 5.

Montavista logoLa société MontaVista, spécialisée dans le développement de plates-formes embedded Linux vient de lancer MontaVista Linux Professional Edition 5.0, dont elle annonce que les performances temps réel natives sont comparables aux systèmes d'exploitation temps réel conventionnels ( RTOS ).

MontaVista indique avoir également réduit considérablement les besoins en mémoire, ce qui permet d'utiliser sa plate-forme sur des appareils mobiles aux caractéristiques modestes et offre ainsi une solution complète adaptée à un usage multimédia tout en assurant le support.

La société s'est fait une spécialité du développement de performances temps réel dans Linux et les a régulièrement intégrées dans ses offres. Cette version 5.0 profite des dernières avancées dans ce domaine et fournit des temps de réponse moyens de l'ordre de 5 microsecondes, ouvrant la voie à des utilisations jusqu'à présent uniquement accessibles qu'aux RTOS purs.


Plus petit mais aussi performant
La quantité de mémoire nécessaire pour faire tourner le système est annoncée comme plus réduite que la plupart des systèmes Linux standard. Montavista propose deux configurations, l'une reposant sur la bibliothèque glibc et l'autre sur uClibc, cette dernière permettant un déploiement du système en moins de 3 Mo, soit 75% de moins que les plates-formes Embedded Linux classiques.

Pour les développeurs, MontaVista lance conjointement son Application Developer Kit ( ADK ) 5.0, qui fournit une série de plug-in pour l'environnement de développement Eclipse,  des outils d'analyse et un espace virtuel de fonctionnement pour tester les applications.

MontaVista Linux Professional Edition 5.0 repose sur le kernel Linux 2.6.18 et supporte l'IPv6, l'USB On-the-Go, GCC 4.2.O, OProfile, outil de suivi des fonctions, Trace-LTT pour analyser les processus et DevRocket 5.0, plug-in pour Eclipse.
Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #164240
sympa le nom de la boite
Le #164247
Moue.
Pour les systeme temps reel, c'est quand meme RTLinux qui mene la barque.
Le #164252
Pour une fois je suis totalement largué sur le sujet la.

C'est quoi le trip'
Le #164254
@Pangloss : un système temps réel est un système qui assure qu'il peut fournir une réponse dans un délai précis (en très gros ).

Dans un OS "classique", même si on peut donner de priorité aux taches, il est incapable d'assurer que telle tache sera terminée avant une deadline précise, qu'elle ne va pas durer plus de x secondes, .... Chose qui est inacceptable dans bien des domaines où il faut un temps de réponse généralement imposé et court (par exemple dans l'aviation, ou d'une manière générale tout ce qui touche à du contrôle, asservissement, régulation, ....où mettre plusieurs secondes de trop pour réagir peut avoir des conséquences dramatiques)

Après, y'a ceux qui font du "faux temps réel", c'est à dire qu'avec un OS classique optimisé il arrive à faire "comme si", ce qui suffit à bien des cas, quand c'est pas un processus "critique", mais qu'on aimerait quand même que ça soit réactif
Le #164255
@Chitzitoune -->La définition du réal time, je crois que c'est pas forcément de délivrer un résultat dans un temps court, mais dans un temps imposé (qui peux etre de plusieurs heurs/jours), mais des le délais dépassé, le résultat renvoyé seras consideré, quel qu'il soit, comme érroné !
deathscythe0666 Hors ligne VIP 5898 points
Le #164256
@tuxthepenguin

Comme du streaming : si tu as l'image 3 après l'image 4, c'est un échec.
Le #164259
@tuxthepenguin : vip, quand je parle de délais "court", faut comprendre avant une deadline précise. Y'a un temps à ne pas dépasser pour chaque taches "importantes". Ca peut très bien etre en ms, secondes, minutes, heures, jours... mais l'important, c'est d'être assez "rapide" par rapport à cette limite, pour fournir un résultat avant.

Très souvent c'est pour des raisons de sécurités et plus généralement pour que le résultat soit exploitable. Savoir comment la navette doit réagir pour éviter tel objet quand on est déja entré en collision avec, ça intéresse personne.

Dans certains systèmes, on préfère même souvent un résultat "approché" mais très rapides (par rapport à la limite de temps), plutôt qu'un résultat exacte mais très long à venir.
Le #164299
Y'en a qui devrais lire un peu mieux les commentaire des autres.
"un système temps réel est un système qui assure qu'il peut fournir une réponse dans un délai précis"
L'espece de rectification qui tombe un post plus loin, n'a pas lieu d'etre. Sauf si c'est pour montrer qu'on c'est pas lire un post en entier sans en retenir le contenue.
Anonyme
Le - Editer #164303
hum...

5 ms ' Bizarre !

Un systeme temps reel mou, on est a 200 µs.
Un systeme temps reel dur (ou RTOS), on est a 20 µs.
Le #164305
Bien vu, c'est 5 µs. C'est corrigé.

This latest release of MontaVista Linux Professional Edition offers average response times (scheduling/preemption latency) in the five microsecond range.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]