Les montres connectées interdites d'épreuve du Baccalauréat

Le par  |  13 commentaire(s)
Sony smartwatch 2

Depuis quelques années, les surveillants tentent de repérer les fraudeurs qui utilisent leurs smartphones pour tricher lors des différents examens de fin d'année, et cette année, une attention toute particulière sera opérée au niveau des montres connectées.

Jusqu'à présent, avant d'entrer dans une salle d'examen, certains aspirants bacheliers étaient invités à déposer leur smartphone dans un espace réservé. Désormais, il sera peut-être également demandé à ces derniers de retirer leurs montres.

L'arrivée des montres connectées au poignet d'une foule d'utilisateurs n'est ainsi pas pour arranger les affaires des examinateurs, qui voient dans ces montres l'occasion de profiter d'anti sèches poussées, voire même, d'accéder à Internet.

Montres connectées Guess

L'Éducation nationale vient ainsi de faire un rappel, alors que les épreuves du Baccalauréat se profilent (entre autres), et indique que les montres connectées sont interdites en salle d'examen. De ce fait, les détenteurs d'une telle montre seront invités à la retirer s'ils veulent passer leurs épreuves.

Le ministère indique que " Les montres connectées sont également interdites pendant les épreuves et doivent être rangées dans le sac et éteintes, comme le téléphone portable. Si le candidat n'a pas de sac, il doit remettre son smartphone ou tout autre matériel connecté au surveillant ou à l'interrogateur dès qu'il rentre en salle."

Petit rappel également en cas de fraude : une note de zéro associée à une peine pouvant aller du blâme à l'interdiction de passer tout examen ( y compris permis de conduire) pendant 5 ans.

Reste désormais à former les examinateurs à repérer les différentes formes de montres connectées... D'autant qu'il est impossible de faire retirer toutes les montres des élèves, qui s'en servent surtout pour gérer leur temps.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1844702
Qu'ils installent un détecteur de métaux et on en parle plus.
Le #1844707
A propos ...
C'est la nouvelle technologie qui doit se mettre au service du Baccalauréat ?
ou, le Baccalauréat poussiéreux qui refuse les nouveautés qui font avancer le monde ...?
Dissertez la dessus !
Interdire une nouveauté n'a aucun sens !
L'informatique, et la connexion à internet, ont de plus en plus de place dans notre société (professionnelle ou privée) tout passe par l'informatique, on vit avec, on est immergé dedans ...
Ces diplômes qui se passent "à l'ancienne" sont en décalage total avec le monde d'aujourd'hui !
Comme avant, ou le candidat surpris avec une calculatrice se faisait virer de la salle d'examen ... aujourd'hui, on a réussi à faire admettre l'utilisation de cet instrument fort utile !!!

Le #1844711
Interdire une nouveauté n'a aucun sens !
=>WHAT ?

C'est un moyen de triche comme un autre, il n'a donc pas sa place dans une salle d'examen. Si ça t’intéresse de rendre le monde plus médiocre ...

Quand tu aura besoin de professionnels pour faire des travaux chez toi, ça te fera surement plaisir de voir que les travaux seront bâclés parce que ces mecs se
seront fait embauché avec des diplômes qu'ils ont obtenus en trichant.

Et parce qu'on refile des diplômes à des incapables, il ne faut pas être surpris de voir que le niveau d'étude requis pour trouver un emploi ne cesse d'être plus élevé
( bac pour devenir hôte de caisse ).

Aujourd'hui, on cherche des points, on supprimer des questions pour lesquelles très peu d'élèves ont répondu juste pour attribuer des points la où la majorité à eu bon. Lamentable !
Le #1844733

Disons que le BAC a encore la vision "traditionnelle" de l'apprentissage: le par-cœur.


Lors des études supérieures, souvent, toutes les sources sont autorisées, car savoir aller chercher l'information et tout aussi important que connaitre qu'elle existe (la personne qui a besoin de tout rechercher sera pénaliser par le temps perdu de toute façon)

Et dans le monde professionnel, on s'en tamponne le coquillard que tu aies la solution car tu la connaissais par coeur ou que t'as du aller chercher dans la doc officielle, ou sur un forum entre-aide sur internet: ce qui compte, c'est que t'as la bonne solution.


Le #1844734
Chitzitoune a écrit :

Disons que le BAC a encore la vision "traditionnelle" de l'apprentissage: le par-cœur.


Lors des études supérieures, souvent, toutes les sources sont autorisées, car savoir aller chercher l'information et tout aussi important que connaitre qu'elle existe (la personne qui a besoin de tout rechercher sera pénaliser par le temps perdu de toute façon)

Et dans le monde professionnel, on s'en tamponne le coquillard que tu aies la solution car tu la connaissais par coeur ou que t'as du aller chercher dans la doc officielle, ou sur un forum entre-aide sur internet: ce qui compte, c'est que t'as la bonne solution.


Bon bah arrêtons d'envoyer les jeunes à l'école !
De toutes façons, ils iront chercher les réponses

La personne qui à besoin de tout rechercher ne sait donc par définition rien ou doute de tout. Super, j'embauche

Allez chercher l’information est je te l'accorde important, mais quand ton examen porte sur les années d'études que tu viens de faire, il est selon moi tout à fait anormal d'y avoir recours.


Le #1844748
5COMM a écrit :

Interdire une nouveauté n'a aucun sens !
=>WHAT ?

C'est un moyen de triche comme un autre, il n'a donc pas sa place dans une salle d'examen. Si ça t’intéresse de rendre le monde plus médiocre ...

Quand tu aura besoin de professionnels pour faire des travaux chez toi, ça te fera surement plaisir de voir que les travaux seront bâclés parce que ces mecs se
seront fait embauché avec des diplômes qu'ils ont obtenus en trichant.

Et parce qu'on refile des diplômes à des incapables, il ne faut pas être surpris de voir que le niveau d'étude requis pour trouver un emploi ne cesse d'être plus élevé
( bac pour devenir hôte de caisse ).

Aujourd'hui, on cherche des points, on supprimer des questions pour lesquelles très peu d'élèves ont répondu juste pour attribuer des points la où la majorité à eu bon. Lamentable !


Pas d'accord sur ta vision des choses !
La notion d'apprentissage ou de connaissance des choses en terme de par cœur, c'est REVOLU !!!
C'est fini depuis longtemps, de trouver un mec concepteur de projets uniquement sur ses connaissances scolaires ou universitaires ....
Aujourd'hui, c'est: "je rentre les données dans mon ordi, et le logiciel calcule et fait tout "ou presque !!!! et oui !!!
Même les professions réglementées comme architecte, n'ont plus trop de boulots à faire par eux mêmes ...
Considère également les designers automobiles, leur logiciel invente et conçoit les nouveaux modèles de bagnoles ... c'est fini l'époque du dessinateur industriel qui établissait ses côtes à la main, tout est informatisé, et surtout c'est un gain de temps non négligeable à l'arrivée !
Enfin, je n'exprime pas seulement mon idée, mais ce qui est réaliste aujourd'hui ....!

Le #1844750
DeepBlueOcean a écrit :

5COMM a écrit :

Interdire une nouveauté n'a aucun sens !
=>WHAT ?

C'est un moyen de triche comme un autre, il n'a donc pas sa place dans une salle d'examen. Si ça t’intéresse de rendre le monde plus médiocre ...

Quand tu aura besoin de professionnels pour faire des travaux chez toi, ça te fera surement plaisir de voir que les travaux seront bâclés parce que ces mecs se
seront fait embauché avec des diplômes qu'ils ont obtenus en trichant.

Et parce qu'on refile des diplômes à des incapables, il ne faut pas être surpris de voir que le niveau d'étude requis pour trouver un emploi ne cesse d'être plus élevé
( bac pour devenir hôte de caisse ).

Aujourd'hui, on cherche des points, on supprimer des questions pour lesquelles très peu d'élèves ont répondu juste pour attribuer des points la où la majorité à eu bon. Lamentable !


Pas d'accord sur ta vision des choses !
La notion d'apprentissage ou de connaissance des choses en terme de par cœur, c'est REVOLU !!!
C'est fini depuis longtemps, de trouver un mec concepteur de projets uniquement sur ses connaissances scolaires ou universitaires ....
Aujourd'hui, c'est: "je rentre les données dans mon ordi, et le logiciel calcule et fait tout "ou presque !!!! et oui !!!
Même les professions réglementées comme architecte, n'ont plus trop de boulots à faire par eux mêmes ...
Considère également les designers automobiles, leur logiciel invente et conçoit les nouveaux modèles de bagnoles ... c'est fini l'époque du dessinateur industriel qui établissait ses côtes à la main, tout est informatisé, et surtout c'est un gain de temps non négligeable à l'arrivée !
Enfin, je n'exprime pas seulement mon idée, mais ce qui est réaliste aujourd'hui ....!


Tu comprends qu'il y'a une différence entre le moment où tu passes un examen permettant ou non de valider la somme de tes compétences à l'aide de ton savoir et celui où tu met en oeuvre une partie d'entres elles ?

T'es en train de me dire que tu es pour le fait de ne plus rien apprendre puisque de toute manière avec internet, c'est bon ? Il fait comment l'employeur pour savoir ce dont tu es capable avant de t'embaucher si après tout, avec internet, ça sera bon ? Adieu la
catégorie diplôme obtenus ?

Je crois que j'ai du mal m'exprimer ou que tu m'as mal compris

Le #1844761
5COMM a écrit :

Chitzitoune a écrit :

Disons que le BAC a encore la vision "traditionnelle" de l'apprentissage: le par-cœur.


Lors des études supérieures, souvent, toutes les sources sont autorisées, car savoir aller chercher l'information et tout aussi important que connaitre qu'elle existe (la personne qui a besoin de tout rechercher sera pénaliser par le temps perdu de toute façon)

Et dans le monde professionnel, on s'en tamponne le coquillard que tu aies la solution car tu la connaissais par coeur ou que t'as du aller chercher dans la doc officielle, ou sur un forum entre-aide sur internet: ce qui compte, c'est que t'as la bonne solution.


Bon bah arrêtons d'envoyer les jeunes à l'école !
De toutes façons, ils iront chercher les réponses

La personne qui à besoin de tout rechercher ne sait donc par définition rien ou doute de tout. Super, j'embauche

Allez chercher l’information est je te l'accorde important, mais quand ton examen porte sur les années d'études que tu viens de faire, il est selon moi tout à fait anormal d'y avoir recours.




Je n'ai pas dit qu'il fallait arrêter de les envoyer à l'école, mais qu'il serait temps que l'école se pose les bonnes questions sur son but et les moyens.

Certaines choses doivent s'apprendre par coeur (notamment pour commencer), mais c'est très vite complétmeent à la ramasse d'un point de vue apprentissage.

Y'a aucun intérêt à savoir réciter un théorème ou une formule par cœur par exemple. Ce qui compte, c'est savoir où et comment l'appliquer.

Un examen basé sur du par coeur teste des connaissances pures et non des compétences. Hors, dans la vie de tous les jours et même professionnels, ce sont les compétences qui importent.

Savoir aller de l'information, ce n'est pas "rien apprendre", mais apprendre différemment.

Si t'es uniquement capable de recracher ce que t'as appris par coeur, t'es incompétent: car tu iras forcement à la rencontres de problèmes que tu connaissais pas avant, qu'il va falloir résoudre au cas par cas, non pas avec le par coeur, mais la réflexion.

Et les diplômes recomposent justement cela (les vrais, ceux après le Bac, le bac c'est pas un diplôme de contrôle de compétence, c'est un concours à 75% de réussite minimum, peu importe le niveau, d'où justement les résultats catastrophiques en première année de pas mal de curcus, qui eux refusent de faire des cadeaux sur les compétences acquises ou pas: si ty'as 0, bah tu auras 0, on va pas zapper l’exercice car finalement trop de monde l'ont pas réussi, on mettre des points bonus, prendre une note sur 30 etc...)


.





Le #1844766
5COMM a écrit :

Chitzitoune a écrit :

Disons que le BAC a encore la vision "traditionnelle" de l'apprentissage: le par-cœur.


Lors des études supérieures, souvent, toutes les sources sont autorisées, car savoir aller chercher l'information et tout aussi important que connaitre qu'elle existe (la personne qui a besoin de tout rechercher sera pénaliser par le temps perdu de toute façon)

Et dans le monde professionnel, on s'en tamponne le coquillard que tu aies la solution car tu la connaissais par coeur ou que t'as du aller chercher dans la doc officielle, ou sur un forum entre-aide sur internet: ce qui compte, c'est que t'as la bonne solution.


Bon bah arrêtons d'envoyer les jeunes à l'école !
De toutes façons, ils iront chercher les réponses

La personne qui à besoin de tout rechercher ne sait donc par définition rien ou doute de tout. Super, j'embauche

Allez chercher l’information est je te l'accorde important, mais quand ton examen porte sur les années d'études que tu viens de faire, il est selon moi tout à fait anormal d'y avoir recours.


Je pense qu'il faut différencier 2 aspects :
1) simplement chercher l'information
2) communiquer avec l'extérieur pour obtenir de l'aide

Le 1) me semble légitime à l'heure où en contexte professionnel il est si facile d'aller chercher de l'info. L'examen peut être adapté pour se focaliser plus sur la réflexion que sur le par coeur + vérifier que l'étudiant sait aller chercher l'info.

Le 2) par contre reste de la triche : dans le monde réel on n'a pas 24/7 la hotline SOS Bac au bout du fil.

Problème : comment autoriser l'usage n°1 sans autoriser l'usage n°2 lors d'un examen ? .....
Le #1844767
Libre à toi de me croire ou non mais j'ai dans mon entourage ( avec chance, enfin je le vois comme çà ), un et une prof de maths, une prof de sport, une prof de bio, un prof de français, un prof d'info et une prof d'anglais ( oui, ça peut paraître surprenant mais
pas tant que ça quand les profs se retrouvent amis depuis des années )

Y'a aucun intérêt à savoir réciter un théorème ou une formule par cœur par exemple. Ce qui compte, c'est savoir où et comment l'appliquer.
=>Pour le cas des mathématiques : 50% sur le savoir 50% sur l'application
( réponse du pater à la retraite : collège )

d'où justement les résultats catastrophiques en première année de pas mal de curcus, qui eux refusent de faire des cadeaux sur les compétences acquises ou pas: si ty'as 0, bah tu auras 0, on va pas zapper l’exercice car finalement trop de monde l'ont pas réussi, on mettre des points bonus, prendre une note sur 30 etc...)

=>La, c'est le prof d'info qui n'est pas de ton avis : Lycée Pro
( avec ses grilles de notation ultra modulables )

De temps en temps, pour m'amuser, je jette un coup d'oeil sur les copies,
de BTS, on en retrouve plus d'un qui évalue la fréquence d'un processeur
récent à ... 22nm ( parfois, on à vraiment les larmes
aux yeux ). C'est la où on se dit que la génération par coeur avait du bon

Soit, les échanges sont bénéfiques, ça me va

Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]