Moonlight : clap de fin pour Silverlight sous Linux

Le par  |  4 commentaire(s)
Moonlight_logo

Le projet Moonlight apportant la technologie Silverlight de Microsoft à GNU/Linux n'était pas en sommeil. Il est mort et enterré.

Lors de la sortie de Silverlight 1.0 en 2007, la question d'une disponibilité pour les systèmes de type GNU/Linux s'est vite posée. Une réponse a rapidement été apportée quelques mois plus tard dans le cadre du projet Mono soutenu par Novell avec Moonlight.

Mono est le projet d'implémentation libre de la plateforme de développement .NET de Microsoft. L'un des produits issus de Mono est Moonlight qui propose ainsi un pendant libre à la technologie Silverlight.

Avec le rachat de Novell par Attachmate en 2010, l'incertitude a demeuré sur le devenir du projet Mono. Celui-ci est toujours actif. Quant à Moonligth... L'initiateur de Mono, Miguel de Icaza, avait annoncé son intention de poursuivre le développement Moonlight sous l'égide de la société Xamarin. Un an après cette annonce, il officialise l'abandon de Moonlight.

Moonlight_logoMoonlight n'a jamais donné de résultats pleinement satisfaisants pour l'exécution de contenus Silverlight dans le navigateur ( via un plugin pour Firefox ) sous GNU/Linux. Sa dernière version remontait déjà à plus d'un an.

Dans une interview accordée à InfoQ, Miguel de Icaza déclare que Microsoft a ajouté trop de restrictions artificielles à Silverlight. Mais son constat va au-delà de Moonlight. Pour lui, ce dernier n'a plus de sens dans la mesure où la technologie Silverlight n'a pas connu l'adoption espérée sur le Web, susceptible d'en faire la " technologie incontournable ".

À ses débuts, Microsoft nourrissait pour Silverlight des espoirs de remplacement de Flash et Flex d'Adobe. Aujourd'hui, les choses ont bien changé, d'autant que la firme de Redmond est devenue un promoteur des technologies HTML5. À se demander si la mort de Moonlight ne sera pas suivie de celle de Silverlight.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #965611
On ne va pas pleurer tout de même.
Vu comme cela fonctionnait.
Le #965721
Silverlight était un projet batard qui ne faisait que copier à 90% ce que Flash faisait sans apporter de réel bénéfice ni pour le dév ni pour l'utilisateur. Pas étonnant que le grand public n'ait pas suivi. D'ailleurs les sites qui imposaient SL il y a quelques mois ont presque tous fait marche arrière.
Entre Flash et le HTML5 on a largement de quoi faire pour les 5-10 ans à venir. De plus la possibilité de développer un projet sous Unity3D et de le diffuser directement à travers Flashplayer11 pourrait bien donner un coup de pouce aux jeux 3D dans le navigateur qui sont encore un peu discrets pour le moment (mais très prometteurs).

Reste à espérer que Adobe reviendra sur l'abandon du support Flashplayer sur plateforme mobile car s'il est vrai que c'est loin d'être fluide pour des app non optimisées, les nouveaux terminaux sont nettement mieux taillés pour le swf.

Windows a déjà fait marche arrière pour IE10 Metro comme certains le prédisaient donc l'espoir est permis.
Le #965761
Microsoft s'est toujours vanté de ses grandes découvertes :

1. Son UAC (User Account Control) ... Mouais ...Linux le pratique depuis qu'il existe et en mieux.

2. Son Silverlight ... Mouais ... Flash est nettement mieux et en plus souple.

3. Ses virus ... Ha là je suis d'accord ... Ils sont les premiers et les meilleurs
Le #965911
spamnco, question environnement 'développeur', j'ai trouvé que SL était abouti, et un cran au dessus de la concurrence.

maintenant, les technologies propriétaires de RIAs je n'en pense pas que du bien, mais je ne vois pas (encore) html5 offrir la même souplesse de mise en oeuvre.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]