Téléphonie mobile : Motorola se tourne vers Linux

Le par  |  2 commentaire(s)
Motorola (Logo)

Symbian et Microsoft Windows Mobile toujours utilisésMême si cette décision constitue un indéniable changement de direction stratégique (prévu depuis quelques semaines), elle ne s’accompagne pas d’un remplacement pur et simple des logiciels d’exploitation Symbian et Windows Mobile.

Symbian et Microsoft Windows Mobile toujours utilisés
Même si cette décision constitue un indéniable changement de direction stratégique (prévu depuis quelques semaines), elle ne s’accompagne pas d’un remplacement pur et simple des logiciels d’exploitation Symbian et Windows Mobile.

Ceux-ci seront en effet (pour l’instant ') toujours utilisés dans certains téléphones, pour notamment répondre aux attentes de quelques marchés spécifiques.

Par ailleurs, il convient de rappeler que la firme avait déjà commencé, en 2000, à développer certains téléphones mobiles à base de l'OS Linux. A l’époque, ces GSM étaient surtout réservés à la Chine, pays émergent à fort potentiel de développement dans lequel le gouvernement faisait les yeux doux au monde du logiciel libre.


Les avantages introduits pas Linux
Quoiqu’il en soit, la décision prise aujourd’hui d’axer le développement des prochains mobiles sur les bases du système libre Linux n’est pas anodin et est mûrement réfléchi.

A ce titre, plusieurs avantages sont permis par l’implémentation de ce système d’exploitation en lieu et place des concurrents Symbian et Windows Mobile.

Le premier avantage trouve son origine dans le fondement même de Linux. Alors que les ténors que sont Symbian et Windows Mobiles supposent une dépendance totale envers des entreprises tierces (respectivement Symbian Ltd et Microsoft), le système d’exploitation libre Linux est beaucoup plus « ouvert » et flexible. Motorola commercialisant des mobiles de différentes catégories dans différents marchés aux attentes hétérogènes, les libertés offertes par Linux constituent un très net avantage par rapport à la relative rigidité de Symbian ou Windows Mobile.

Par ailleurs, l’autre grand atout qu’apporte le choix de Linux est à rechercher dans la lutte que livre actuellement Motorola au géant finlandais Nokia. La guerre fait rage entre le deuxième et le premier constructeur de mobiles, la firme américaine grignotant peu à peu son retard sur le constructeur finlandais. Alors que Nokia est le constructeur de mobiles qui utilise le plus Symbian, le choix fait par Motorola d’utiliser Linux permettrait de clairement concurrencer l’actuel numéro un mondial. En corollaire, le constructeur américain ne « subirait » plus le partenariat fructueux « Nokia – Symbian ».

L’avenir nous dira si cette décision stratégique prise par Motorola permettra à ce dernier de repasser devant Nokia. Quoiqu’il en soit, le monde de l’open source marque de nouveaux points face à ses concurrents (Microsoft notamment). Le co-fondateur d'une des plateformes mobiles de Linux semble avoir vu juste.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #124753
Intéressant... cela permettra sans doute à terme de voir des "mods" sympathique... d'ailleurs, "Linux" devrait aussi être utilisé dans certains décodeurs TNT...
Le #124785
Ca permettra p't'êt'aussi d'être un peu plus "secure" (au moins un temps) face aux menaces virales émergeantes sur les mobiles
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]