Test : Motorola Moto X 2014

Le par  |  2 commentaire(s)

Autre domaine qu’il faut bien jauger avant de faire l’acquisition d’un smartphone, celui qui concerne la connectivité sans fil. C’est un secteur clef où les différences peuvent réellement se faire sentir entre deux modèles donnés.

Le Moto X n’avait pas à rougir déjà en 2013 (contrairement aux Moto G 2013 et Moto G 2014, qui ne supportent ainsi pas la 4G LTE (il y a toutefois un Moto G 4G sorti durant cet été)).

On est en présence d’un terminal compatible avec les réseaux cellulaires 4G LTE (bandes 01, 03, 07, 08 et 20). La 3G n’est pas en reste avec le support du HSDPA (sur les bandes 850 / 900 /1900 et 2100 MHz) et ses débits de 42.2 Mb/s (descendant) et 5.76 Mb/s (montant). Au-delà des considérations techniques, le Moto X accroche incroyablement bien les réseaux.

L’implémentation antenne et PA (Front end module de manière générale) a dû être soignée car l’accroche a pu se faire dans des zones précises où d’autres terminaux perdent le signal.

Sa connectivité ne se limite bien entendu pas aux réseaux cellulaires. Il fait aussi la part belle au Wi-Fi, en étant compatible avec la norme 802.11 ac (en plus des a/b/g/n). C’était déjà le cas avec le Moto X 2013. Support du DLNA, du Wi-Fi Direct et HoSpot Wi-Fi (pour partager la connexion cellulaire à d’autres appareils) sont aussi de la partie. Le terminal supporte également le Bluetooth 4.0 (pas le 4.1 donc) ainsi que la géolocalisation via les constellations satellites GPS et GLONASS.

Le support du Miracast est aussi présent via Affichage —>Caster l’écran. En se rendant dans ce menu, les appareils compatibles Miracast (TV ou adaptateur) apparaissent ainsi que le Chromecast (lire notre test du Google Chromecast). Rien de surprenant ici donc. La surprise vient en fait de la qualité de la connexion en Miracast (ici avec une TV Samsung compatible avec cette connectivité). La lecture de vidéos via Plex se fait en parfaite fluidité, ce qui est assez notable avec cette technologie.

Moto_X_2014_Miracast_a Moto_X_2014_Miracast 

Le Moto X est décliné en versions avec 16 Go (version testée) ou bien 32 Go, une capacité de stockage qui ne pourra malheureusement pas être étendue, absence de slot microSD oblige. En revanche, le terminal supporte l’USB OTG (On-The-Go) et on peut donc lui associer, via son port microUSB, une clé USB telle que la PK K’3 signée PK Paris.

Moto_X_2014_USB_OTG 

Le terminal supporte par ailleurs le NFC (Near Field Communication). On notera tout de même qu’avec le Bluetooth 4.0, l’appairage Bluetooth se fait automatiquement avec le dernier appareil connecté. On aurait donc pu, sans trop de peine, se passer du NFC utilisé notamment par certains produits audio pour initier l’appairage Bluetooth. C’est l’une des principales utilisations du NFC en France à l’heure actuelle, le paiement sans contact par NFC n’étant pas véritablement développé dans notre pays.

Il y a bien le « Tap and Pay » pour régler ses achats en NFC via son terminal. Reste que l’application Google Wallet n’est toujours pas disponible en France.

Pas de support de la norme de recharge sans fil Qi pour le Moto X 2014, chose étonnante puisque son proche cousin, le Nexus 6, supporte bien cette norme.

Moto_X_2014_Test_BT_Hercules_WAE_NEO_b

Testé ici en Bluetooth avec l'enceinte Hercules WAE NEO

Dans le même style
  • Test : Motorola Moto G 2014
    Motorola met à jour son smartphone de milieu de gamme Moto G (l’entrée de gamme étant assurée avec le Moto E) avec une mouture 2014 qui adopte un grand écran et gomme certains des bémols de son prédécesseur. Terminal de choix ...
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos commentaires
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1817561
C'est incroyable d'être con au point de ne pas penser à mettre une batterie amovible quand la batterie est si petite et que le logiciel à l'écoute permanente doit pomper un peu de courant quand même... Et un port micro-sd. Ca doit coûter quelques euros de plus. A plus de 500 euros, on peut se le permettre. On se demande vraiment ce que nos élites ont entre els deux oreilles.
Le #1817569
Attention, malgré votre paragraphe sur la norme IP68, le moto X n'est pas certifié IP68 ; officiellement il supporte les éclaboussures, officieusement il peut être immergé quelques secondes mais pas 30 minutes !! (https://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&v=6lyOIMH9LEY#t=554).

A part la batterie, je confirme que c'est un super téléphone.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]