Movielink s'oriente vers la gravure directe de films sur DVD

Le par  |  4 commentaire(s)
movielink

Movielink devrait sous peu proposer la possibilité de graver sur DVD les films que les internautes téléchargent par son intermédiaire, ce que ses pourvoyeurs, les studios de cinéma hollywoodiens, refusaient jusqu'ici.

Movielink devrait sous peu proposer la possibilité de graver sur DVD les films que les internautes téléchargent par son intermédiaire, ce que ses pourvoyeurs, les studios de cinéma hollywoodiens, refusaient jusqu'ici.


Nouvelle optique
MovielinkAlors que les alliances entre "majors" de l'industrie cinématographique et fournisseurs de vecteurs de diffusion se poursuivent (et l'on pense à Warner ou à Sony avec Guba), Movielink envisage de mettre en place un système de téléchargement grâce auquel ses clients pourraient non seulement acquérir un film sous forme digitale, mais également le graver sur un DVD afin de le visionner autant de fois qu'ils le souhaitent. Cela suppose un aménagement dans la politique de protection de la propriété intellectuelle qui régit ces oeuvres, les fameux Digital Management Rights, ou DRM, mais le projet prend forme.


Union sacrée, ou seul contre tous '
Un point reste obscur, et il concerne la date à laquelle l'industrie cinématographique consentira à assouplir sa position, car il déterminera également le moment où Movielink commencera à proposer son nouveau service. Cepdendant, comme l'a indiqué son PDG, Jim Ramo, la petite société californienne anticipe sur une décision des principaux studios de cinéma de permettre enfin la gravure de vidéos téléchargées sur des DVD, sous une forme interdisant le piratage à grande échelle. Si Movielink parvenait à ses fins, il présenterait à ses clients un réel "plus produit", car nombreux sont ceux qui aimeraient profiter davantage des films qu'ils téléchargent...

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #120211
sans ces cochonneries de DRM, il serait possible de profiter pleinement des films téléchargés, sans devoir les graver sur DVD
Le #120244
A moins d'inclure des DRM sur le DVD (*) et de modifier tous les lecteurs de la planète je ne vois pas ce qui interdit de ripper le DVD comme on le fait aujourd'hui.
J'ai du mal à comprendre une démarche comme celle de TF1Vision qui consiste à DRMiser le flux et le fichier (de manière raciste au passage) mais de fournir malgré tout un DVD-video standard qui peut être rippé.
Je comprends l'intérêt de la matérialisation sous forme d'un DVD pour une certaine partie de la population mais du coup la DRMisation du fichier et du flux ne sert plus à rien (si ce n'est à payer des royalties à Microsoft et pratiquer le racisme à l'égard des plates-formes non MS).

db

(*) Il y en a déjà un peu avec le CSS.
Le #120295
c'est quoi le drm'' c'est un droit temporaire en suite le fichier s'efface ''''
Le #120401
Le DRM va non seulement s'assouplir mais pourrait disparaître dans les mois à venir
Les majors commencent à se rendre contre qu'en fait les DRM sont un frein à la vente à cause de leur manque d'interopérabilité
Un exemple, acheter une musique en ligne sur iTunes et s'apercevoir que ce n'est écoutable que sur un iPod ça en dégoute plus d'un
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]