Mozilla et Gnome s'unissent contre Longhorn

Le par  |  17 commentaire(s)

La fondation Mozilla cherche à réaliser des alliances avec des projets open source, comme GNOME, afin de contrer l'arrivée prochaine de Longhorn, le futur système d'exploitation de Microsoft.

La fondation Mozilla cherche à réaliser des alliances avec des projets open source, comme GNOME, afin de contrer l'arrivée prochaine de Longhorn, le futur système d'exploitation de Microsoft.


Vous trouverez ci-dessous un entretien réalisé entre Brendan Eich, directeur technique de Mozilla.org et créateur entre autre du langage Javascript, et Boris Zbarsky, développeur Mozilla.
Cet entretien porte essentiellement sur les objectifs de la fondation Mozilla.

L'article original, en anglais, est visible ici, mais le site Chevrel.org nous propose sa traduction faite maison en bon vieux français.

En voici quelques extraits :


"Nous avons besoin d'une direction forte, ET de nouveaux alliés si nous voulons préserver l'utilité (subjectivité mise à part) des standards ouverts.


    Si nous ne nous préocupons que du navigateur, nous risquons d'être mis hors course dans approximativement 5 ans. Non pas inutilisé, mais à la traîne, abandonné comme plateforme de développement. Faire de mozilla un navigateur utilisé et reconnu est nécessaire, mais pas suffisant.

    Notez que l'adaptation de Mozilla par le marché pourrait impliquer, pour certaines entreprises et sites rétifs, que nous supportions le DOM d'IE, les plugins ActiveX et d'autres choses que nous préfèrerions ne pas avoir à supporter. Si nous ne supportons pas certaines de ces choses, il se peut que nous ne réussissions pas à obtenir la part de marché suffisante pour atteindre nos objectifs.

    Le problème que je vois est que Linux pourrait très bien ne pas utiliser Mozilla comme navigateur par défaut, relégant de ce fait Gecko dans la catégorie des moteurs de contenu web, puis à la catégorie des "vieux" moteurs de contenu web.

    Si Miguel (NDT : Miguel de Icaza, fondateur de Gnome) et les autres clonent XAML et Avalon (la partie la plus difficile à cloner), peut-être que d'ici trois ans Linux sera capable d'offrir la plus grande partie de ce que Longhorn offrira en termes de contenu menaçant les standards ouverts. Mais ce contenu restera relativement ou entièrement fermé, sous le contrôle de Microsoft, son évolution n'étant modifiable que sous leur égide. un tableau assez sombre, même si Mono contribuera à mettre une pression sur des standards de fait ou de droit.

    Voici l'alternative à laquelle je travaille dur pour la promouvoir :

       1. Construire des applications multi-plateformes entièrement nouvelles, utilisant Gecko, le rendu natif par les thèmes et une bonne intégration bureau/OS.
       2. Promouvoir ces applications, dès maintenant (pensez à Mozilla la suite, Firefox, Thunderbird, Open Office) sur Windows, en particulier auprès des entreprises désirant éviter l'enfermement propriétaire, les risques de virus et les coûts prohibitifs des licences.
       3. Laisser ces entreprises migrer vers Linux si cela est sensé, ou bien reporter la lourde taxe que représente la mise à jour vers Longhorn en restant sur les versions actuelles de Windows autant d'années que possible
       4. Parallèlement, dès maintenant et en collaboration étroite avec d'autres hackers de l'open source, construire une nouvelle plateforme applicative unifiée bureau/web à partir de morceaux du code de Mozilla et de GNOME. Partager le code et les efforts, éviter les grandes réécritures. Utiliser les standards autant que possible, ce qui inclue certaines parties de XUL qui sont en cours de spécification. Cette nouvelle plateforme pourrait même mériter le titre de Mozilla 2.0.

    Cette nouvelle plateforme doit inclure une couche avancée de rendu avec accélération matérielle, des effets visuels attractifs, l'animation, la vidéo etc.

    Autre caractéristique de cette nouvelle plateforme: indépendance envers les langages de programation de haut-niveau, gràce à un bon choix d'exécutables au "code géré" (Java, Mono C#, JS2...) pour une programmation libérée des dépassements du tampon (buffer overrun) et des types. Nous ne devons pas nous contenter de C et C++, cette approche n'est pas compétitive économiquement face à .NET.

    Cette plateforme réglerait le problème des applications web en mariant, autant qu'en alliant, GNOME, Mozilla et peut-être Mono (en apportant le code multi-plateforme et l'aspect dévelopement à Linux et le "look and feel" de la prochaine génération de GNOME à Mozilla). Cela construirait ce que nous n'avons pas été capables de construire de manière complète ou incontournable par nous-mêmes : une plateforme neutre de développement pour les applications de bureau et les applications web de tiers.

    La période de mise en application commence dès à présent, avec du code fonctionnel prévu pour la deuxième moitié de cette année."




On dirait bien que le monde des logiciels libres s'organise et prépare dès à présent l'arrivée du poids lourd Longhorn de Microsoft que beaucoup redoutent, non pas en tant que système d'exploitation, mais également et surtout à travers le développement de nouvelles technologies propriétaires qui, une fois adoptées, rendront, une fois de plus, le géant américain incontournable.


Consulter l'entretien complet (version française)


Update : bien que cet entretien, honte à moi, date de 2004, il n'en reste pas moins intéressant ;)
Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #43167
Tuesday April 6th, 2004

super
Le #43168
Il ne fait pas trop chaud dehors, mais cette news n'est pas très fraîche !

Cela sent la polémique !!!!

Firefox ou la suite mozilla qui est....
Le #43173

... à travers le développement de nouvelles technologies propriétaires qui, une fois adoptées, rendront, une fois de plus, le géant américain incontournable.



Faut pas oublier un détail, à l'arrivée de Longhorm (début 2007), il y aura plus de 25 % de Linux sur les postes de Travail et plus de 50% sur les serveurs ... il faudrait également envisager que Longhorm ne soit que tres peu adopté (s'il est adopté ) ...

Lorsque Windows XP est sorti, ils ne l'ont quasiment pas vendu aux entreprises la premiere année...

Si cela devait se reproduire (et il n'y a pas de raison pour que ca change), il perdrait encore des parts de marché supplementaires.

On ne serait pas loin des 50% / 50% ... Windows / Linux

Et des 40 Milliards de dollars que representera le marché de Linux en 2008 comme le prevoit IDC.
Le #43182
Jerome..o

Dis tu prends quoi '
Je peux en avoir moi aussi '

Ah ces linuxiens ils sont vraiment impayables
Le #43186
C'est trés honnête de ta part Doc en tout cas.

Tout l'honneur te revient, et l'article est effectivement intéressant!


Bonne nuit
Le #43190
ceci dit, la news était resté par Le_Doc dans son frigo pour que ça reste une nouvelle fraiche
Le #43193
Jerome..o 25% de linux en début 2007 sur les postes de travail je crois que tu reves un peu .Pour çà il faudrait qu'il prenne une mesure radicale eradiquer la ligne de commandes comme l'a fait MacOSX(c'est totalement invisible à l'utilisateur).et ne c'est pas pret d'arriver.Je pense que linux n'a jamais cherché à viser le grand public ou sinon il s'y prend mal.
Pour longhorn il prendra surement un peu de temps.Mais le fait que les drivers ne plantent plus la machine,une securité fortement accrue,une interface graphique novatrice sont quand même des points essentiels.Linux a tout à craindre de longhorn et les chef de gros projets linux savent déjà tout ce que je raconte.(la preuve mozilla et gnome s'organisent)

L'article raconte que la deferlante .NET va rafler totalement le marché.En effet toutes les applications windows ne craindreront plus les fuites mémoires,ni les buffer overflows,une sécurité accrue.Là dessus des technologies comme le XAML et avalon se grefferont.Les applis linux feront pale figure à coté.Mais linux a une chance sortir une interface graphique(gnome) compatible avec le .NET(mono) pouvant proposer le même genre de fonctionnalitées.

Dans l'avenir je vois 3 grand systèmes qui seront tous capable de gerer le .NET.A terme on pourrait envisager de faire fonctionner des applis windows sur linux.
Le #43202
J'aime bien rigoler !
Pour commencer, on mélange tout logiciels libres pour windows et linux...

Linux a peur, mais de quoi, il faut arrêter ! Linux va perdre quoi ! Linux est là parce que microsoft ne peut pas racheter ou étouffer une communauté !
On peut utiliser linux sans la ligne de commandes ! Le grand problème pour linux est et sera de moins en moins les drivers... Il manque certains logiciels professionnels (compta...).

On aime comparer un linux qu'il faut installer et des systèmes déjà intallés (mac, windows...), super la comparaison...
Tu fournis des pcs aux entreprises avec linux installé et paramètré...

Qui doit avoir peur c'est microsoft, linux n'a rien perdre, mais à gagner...

Linux monte très vite depuis 1 an ou 2 ans, la Chine, l'amérique du sud sont en avance sur la vieille europe... Le présent n'est pas le futur... Le combat pour avoir un pc sans windows ... Il faut arrêter d'être franco français...

De plus, les formats ouverts vont prendre plus en plus de place...

Linux peur de quoi, ils ont quoi à perdre, tu me fais rigoler charon
Le #43203
peur de quoi ca parait evident:
-le .NET va permettre de creer des applications completement sécurisées.ce qui n'est pas trop faisable avec du natif.
-Ensuite l'intégration du xaml dans les navigateur et la propagation des applis .NET sur le net comme le java.Si le XAML est intégré sur le navigateur de longhorn je lui donne pas longtemps pour conquérir le NET.on pourra avoir des sites exploitant l'interface graphique de longhorn.
linux sera obligé de proposer une alternative à celà.c'est qu'explique justement cet article
Anonyme
Le - Editer #43208
Longhorn faire peur à Linux
Au fait! un OS 64 Bits ça existait avant Windows
On nous dit "gare" quand Longhorn va sortir en 2007, faut pas rèver ce sera un miracle si la date est respectée
Les effets d'annonce de M$ font toujours croire à l'imminence de la sortie d'un produit
Et puis quand il sera sorti on aura droit au cortège de bug et de trous de sécurité qui font que les Entreprises mettront des années avant de lui faire confiance

Vous pensez peut-être que pendant ce temps les Linuxiens vont restés les bras croisés'
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]