Musique : -12 % au premier trimestre

Le par  |  27 commentaire(s)
musique en ligne

Selon les chiffres rendus publics par le Syndicat National de l'Edition Phonographique ( SNEP ), le marché du disque est reparti sensiblement vers le bas dès ce premier trimestre 2006 présentant un bilan " assez décevant " pour son directeur général, Hervé Rony, qui a également pointé du doigt une " spirale très mauvaise " au niveau des " ventes physiques ".

Musique ligneSelon les chiffres rendus publics par le Syndicat National de l'Edition Phonographique ( SNEP ), le marché du disque est reparti sensiblement vers le bas dès ce premier trimestre 2006 présentant un bilan " assez décevant " pour son directeur général, Hervé Rony, qui a également pointé du doigt une " spirale très mauvaise " au niveau des " ventes physiques ".

Les ventes découlant du téléchargement musical sur le net ou sur les mobiles n'auront pas suffi pour contrer cette baisse de 12 % du chiffre d'affaires par rapport à 2005. Pourtant, les ventes liées au téléchargement ont été multipliées par trois en ce début d'année.


La loi DADVSI et le CPE limitent les ventes de disque

Les explications avancées par la SNEP sont assez variées. Ainsi en tête de liste, on retrouve l'impact de la loi DADVSI ( loi sur les Droits d'Auteur et les Droits Voisins dans la Société de l'Information ) ou bien encore celui du CPE ( Contrat Première Embauche ) retiré le 10 avril.

Selon Christophe Lameignère, vice-président du Snep et président de Sony-BMG France :

" Le débat sur la loi DADVSI a eu un gros impact sur les consommateurs, qui ont beaucoup téléchargé ( Ndlr : de manière illégale ) à ce moment-là, comme s'ils se disaient:  dépêchons-nous avant la fin ! " (...) " C'est une intuition, mais on peut penser que pendant la crise du CPE, les jeunes ont eu autre chose à faire que d'aller acheter des disques. "

Une étude indépendante sera sans doute plus appropriée pour déterminer précisément les raisons d'une telle baisse.


Le marché physique recule, les vedettes sont en berne
Le marché numérique ne représente que 5 % des ventes totales, se divisant entre les sonneries et titres pour mobiles à 63 % et les téléchargements sur le web à 37 %. En revanche, le marché physique a vu des baisses dans toutes les branches :
-6% pour les singles,
-12% pour les albums,
-29% pour les vidéos musicales ( ventes revenues au niveau de 2003 )

Christophe Lameignère a cité les mauvais chiffres de Bruel et de Florent Pagny lors de la première semaine s'établissant à 100.000 et 40.000 exemplaires vendus. Selon le PDG de Sony-BMG :

" Sur le haut du classement, les gros volumes que l'on pouvait faire, on ne les fait quasiment plus jamais. (...) Ce sont des records historiques vers le bas. "


La musique classique l'emporte haut la main
La variété francophone a perdu du terrain pendant ce trimestre (-23% tandis que la variété internationale a rencontré une légère augmentation (+6%).

La musique classique fait un bond spectaculaire avec +24 % d'augmentation par rapport à la même période en 2005. A noter que les labels distribués par Abeille Musique, qui ont vendu 100.000 exemplaires de l'intégrale de Mozart de Brilliant Classics, ne sont pas inclus dans ce chiffre.


" Un accident conjoncturel "

Selon les espérances SNEP, ces chiffres ne sont qu'un " accident conjoncturel ". Les producteurs misent sur la numérisation massive de leurs catalogues pour mieux rebondir cette année. Fin mars 2006, 765.000 titres étaient déjà disponibles sur les plateformes musicales, ce qui représente une multiplication de l'offre par 2,5 en 15 mois.
Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 3

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #104606
-29% pour les videos musicales, c'est bien des DVD de concert/groupe qu'ils parlent '
ils trouvent ca étonnant '
En général, les prix sont de l'ordre de 30/40euros, on ne peut pas acheter ca tous les jours.

Cette baisse générale n'est-elle pas à mettre en relation avec la l'augmentation de: carburant, EDF-GDF, ...
Je sais pas, mais j'évoque le sujet !!!
Car 5% d'augmentation de facture GDF, désolé mais dans mon cas ca fait le prix d'un CD audio.

Il ne faut pas oublier que les gens ne sont pas obliger d'acheter des DVD ou des CD quels qu'ils soient, mais qu'on est obligé de payer ses factures/impots/charges journalières.... en priorités.
Le #104610
Lol ca leur viendrais pas a l idee aussi que ce qui est produit est de moins en moins bon. Florent Pagny est l exemple type.
A l opposé, je suis bien content qu un gars comme Grand Corps Malade fasse de bonnes ventes, c est un juste retour des choses pour lui.
Le #104611
La musique est un marché comme les autres et il n'est pas eternel. Au lieu de chercher des causes à tout ça, pourquoi ne pensent-ils pas tout simplement que c'est un marché qui va mal un point c'est tout.
Outre le P2P etc. peut être que les gens (dont je fais parti) n'ont pas envie d'acheter des CD ou de la musique pour diverses raisons. Ces gens sont incapables de se remettre en question
Le #104613
Et oui, une baisse du pouvoir d'achat, voilà ce qui se passe depuis quelques années.
mais ça, les politiques ne veulent pas l'admettre, et préfèrent laisser les acteurs économiques (comme on dit de nos jours) ouvrir leur gueule et brandir un bouc émissaire puis s'occuper de faire du lobbying pour faire passer des lois visant à garantir que nous crachions notre argent à un rythme régulier et régulièrement en hausse (cf autre sujet, la hausse est visée par un principe fondamental des investisseurs en bourse) afin de leur assurer par la même occasion une rente à vie.
Sympa notre système quand on y pense...

Le #104615
ant1988

L'avantage, c'est que quand un marché va mal, ceux qui sont la pour en profiter quitte le navire ... Reste ceux qui justement pense que la musique (et la culture en général) ne doit pas etre un marché. Et, comme par hazard, la musique de ceux qui la font avec leurs tripes est souvent meilleure que celle de ceux qui la font avec leur calculette...
Le #104616
Les vilains "pirates"ont encore frappés...

A noter que les ventes de voitures ont baissées elles aussi.
Faut arreter de telecharger des bagnoles sur internet, je vous le dis..
Le #104617
Pour mettre la cause sur la DADVSI ils ont bien raison, depuis l'élaboration de cette lois les gens se sont promis de ne plus jamais acheter de la musique légalement à une bande de fraudeurs.
Le #104618
c'est agressant de chercher des raisons à tout ça, accuser limite le consommateur. Bref ils nous emmer*e avec leurs pertes. Il y a tellement de cochoneries qui trainent; tout à l'heure j'ai regardé 5 minutes M6 music, c'est affligeant tellement c'est nul tous ces artistes "klenex". Toutes ces m*erdes de Star ac etc. La musique est une véritable industrie, une industrie qui va mal et je le comprends. Aussi les DRM etc que l'on a lorsqu'on télécharge des fichiers musicaux hors de prix. On prend vraiment les gens pour des cons et je suis bien content que ce marché se casse la gueule.
Le #104619
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]