Musique : avènement du streaming face au téléchargement

Le par  |  11 commentaire(s)
Deezer-logo

Sur le marché de la musique numérique en France, les revenus du streaming dépassent désormais ceux du téléchargement. Mais le secteur connaît une baisse de son chiffre d'affaires.

Principal syndicat des producteurs de disques, le Snep fait le bilan annuel pour le marché de la musique enregistrée constitué du marché physique et du marché numérique. Pour ce dernier, l'année 2014 a été un tournant. C'est l'année où en France les revenus du streaming ont dépassé ceux du téléchargement à l'acte.

À mesure de sa popularité grandissante, les revenus du streaming ont progressé de 34 % jusqu'à s'imposer comme la première source de revenus du marché numérique (55 %). Cette progression a même permis de compenser la baisse de 14,2 % du téléchargement.

Snep-marche-numerique-2014
Le Snep indique que 12 milliards de titres ont été écoutés en streaming en 2014 par près de 11 millions de streamers, soit 16 % de la population française. Le nombre d'abonnés à un service de streaming audio est estimé à 2 millions.

Assurément, le streaming est devenu le relais de croissance et ce pour le marché de la musique enregistrée dans son ensemble. Le Snep estime cependant que " les offres payantes doivent être davantage valorisées et segmentées. "

Reste que le marché numérique ne représente que 29 % du marché de la musique enregistrée. Le marché physique étant en baisse (toutefois moins que le seul téléchargement), le constat pour 2014 est que le marché de la musique enregistrée a reculé de 5,3 %. La petite embellie de 2013 est déjà oubliée.

Snep-marche-global-2014

Dans la documentation publiée par le Snep, on notera la répartition du chiffre d'affaires pour un abonnement de streaming à 9,99 € par mois. La plus grosse part revient… aux producteurs.

Snep-repartition-streaming-abonnement-2014

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1831702
donc le piratage nuit aux artistes...

ah non finalement....
Le #1831707
lepingouinenfolie a écrit :

donc le piratage nuit aux artistes...

ah non finalement....


Si, aussi...
10% du prix du produit revient aux artistes, plus les revenus diminuent, plus les artistes s'appauvrissent...
Le #1831723
saepho a écrit :

lepingouinenfolie a écrit :

donc le piratage nuit aux artistes...

ah non finalement....


Si, aussi...
10% du prix du produit revient aux artistes, plus les revenus diminuent, plus les artistes s'appauvrissent...


Comme nous, le cout de la vie augmente pluss que les revenus, on s'appauvrit, il faut couper dans les dépenses, les artistes devraient comprendre ça...
Le #1831725
mart666 a écrit :

saepho a écrit :

lepingouinenfolie a écrit :

donc le piratage nuit aux artistes...

ah non finalement....


Si, aussi...
10% du prix du produit revient aux artistes, plus les revenus diminuent, plus les artistes s'appauvrissent...


Comme nous, le cout de la vie augmente pluss que les revenus, on s'appauvrit, il faut couper dans les dépenses, les artistes devraient comprendre ça...


C'est sûr que lorsqu'on doit choisir entre un steak et un album de musique, le choix est vite fait ...
Le #1831735
C'est pas comme ci que depuis 10ans les internautes avait déjà trouver la solution au non piratage mais que jamais aucun major n'à voulu bouger de son disque physique.

Ah bah si en faites j'ai compris pourquoi, au lieu d'avoir 90% des revenu de la musique ils n'en ont plus que 45,6%.

Ils se plaignent mais prennent encore la plus grosse part.
Le #1831738
ce que j adore c'est que "l’état" prend autant que le compositeur et l'artiste réuni!



Le #1831750
mart666 a écrit :

saepho a écrit :

lepingouinenfolie a écrit :

donc le piratage nuit aux artistes...

ah non finalement....


Si, aussi...
10% du prix du produit revient aux artistes, plus les revenus diminuent, plus les artistes s'appauvrissent...


Comme nous, le cout de la vie augmente pluss que les revenus, on s'appauvrit, il faut couper dans les dépenses, les artistes devraient comprendre ça...


Sauf que de notre côté, le cout de la vie n'a pas augmenté
@ MickHammer, n'oublie pas que l’État, c'est nous
Le #1831752
saepho a écrit :

mart666 a écrit :

saepho a écrit :

lepingouinenfolie a écrit :

donc le piratage nuit aux artistes...

ah non finalement....


Si, aussi...
10% du prix du produit revient aux artistes, plus les revenus diminuent, plus les artistes s'appauvrissent...


Comme nous, le cout de la vie augmente pluss que les revenus, on s'appauvrit, il faut couper dans les dépenses, les artistes devraient comprendre ça...


Sauf que de notre côté, le cout de la vie n'a pas augmenté
@ MickHammer, n'oublie pas que l’État, c'est nous


ah oui?

tu ne dois pas avoir de voiture alors, et tu ne dois rien manger non plus...
Le #1831753
saepho a écrit :

lepingouinenfolie a écrit :

donc le piratage nuit aux artistes...

ah non finalement....


Si, aussi...
10% du prix du produit revient aux artistes, plus les revenus diminuent, plus les artistes s'appauvrissent...


et donc, les producteurs ne baissent pas leur marge?

la production musicale est le seul secteur qui, quand les ventes baissent, appauvrit l outil de production au lieu de baisser leur marge ou leurs prix.
Le #1831754
lepingouinenfolie a écrit :

saepho a écrit :

lepingouinenfolie a écrit :

donc le piratage nuit aux artistes...

ah non finalement....


Si, aussi...
10% du prix du produit revient aux artistes, plus les revenus diminuent, plus les artistes s'appauvrissent...


et donc, les producteurs ne baissent pas leur marge?

la production musicale est le seul secteur qui, quand les ventes baissent, appauvrissent l outil de production au lieu de baisser leur marge ou leurs prix.


Putain c'est tellement vrai ! Pour une fois qu'on est d'accord, champagne !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]