MWC 2011 : Motorola Atrix, le plein de bonnes idées

Le par  |  0 commentaire(s)
Motorola Atrix 01

Le Motorola Atrix est un smartphone sympathique avec son processeur dual core et son 1 Go de RAM mais il apporte un plus grâce à ses docks qui le transforment en véritable client léger.

Motorola Atrix 01Le smartphone Motorola Atrix a été présenté initialement au salon CES 2011 de Las Vegas en janvier dernier mais il était aussi visible au salon MWC 2011 de Barcelone. Ce fut donc l'occasion d'aller le voir de plus près et de découvrir ce qui peut faire sa valeur ajoutée par rapport à d'autres produits.

Cette année encore, le salon barcelonais n'a pas manqué d'annonces de smartphones surpuissants, avec l'arrivée des premiers terminaux embarquant des processeurs dual core. Mais on notera que, tout tactile oblige, les formes sont souvent les mêmes ( le diktat du " rectangle noir ", comme le fait remarquer Nokia sur son blog officiel ) tandis que les performances sont peu ou prou comparables d'un modèle à un autre ( sauf quand on s'appelle LG et qu'on propose du " dual core, dual channel, dual memory " avec le LG Optimus 3D ).

Motorola Atrix 02 Motorola Atrix 03
Un joli rectangle noir avec affichage 4" ; au dos APN et capteur biométrique

Difficile donc de se distinguer d'un terminal à un autre. Chez Motorola, on propose aussi avec le Motorola Atrix un " rectangle noir ", avec un grand affichage de 4" 960 x 540 pixels mais on y a ajouté quelques finesses. A bord, c'est un processeur dual core Tegra 2 de Nvidia qui est présent mais Motorola y a ajouté 1 Go de RAM ( contre 512 à 768 Mo d'habitude ).

Cet ensemble lui a permis de proposer un double système Android / Linux activé lors que le smartphone est posé sur son dock. Deux types de docks sont proposés, l'un, tout simple, avec des ports HDMI et USB à relier à un téléviseur et un clavier ( on peut aussi utiliser un clavier Bluetooth ), et l'autre qui se présente comme un client léger, avec un écran et un clavier, mais qui n'est qu'une coquille vide inutilisable seule, l' "intelligence" du système se trouvant dans le smartphone.

Le lancement de la partie Linux prend moins de 20 secondes et l'on peut retrouver le contenu tel quel quand on passe du dock au Webtop. On peut ainsi commencer une consultation Web avec le Motorola Atrix posé sur le petit dock chez soi ou au bureau et la reprendre telle quelle en branchant le téléphone sur le Webtop. Pratique si l'on est pressé.

Motorola Atrix Dock 03 Motorola Atrix dock 02
Double système Android et Linux, avec l'écran du téléphone émulé et Firefox

Une fois sur son socle, le système bascule sur la version Linux tandis qu' Android reste accessible, ainsi que toutes les fonctions du téléphone. Parallèlement, il est possible d'accéder à un petit environnement Linux et à un navigateur Firefox complet.

Motorola Atrix dock 01 Motorola Atrix dock 06
Le Motorola Atrix se branche à l'arrière ; poursuivre une activité sur le Webtop

Il est également possible de consulter des documents mais cela passera uniquement par l'affichage émulé du téléphone. En revanche, il est possible de faire appel à de la virtualisation ( dans la présentation, il s'agissait de Citrix ) et obtenir alors un poste distant complet, autrement dit un vrai client léger autorisant beaucoup plus de possibilités.

Motorola Atrix dock 07Lorsqu'on pose le Motorola Atrix sur son socle, il est possible de choisir l'environnement souhaité : travail / consultation Web ou Divertissement. Dans le deuxième cas, c'est un système multimédia qui est affiché sur grand écran, capable de diffuser le contenu présent dans le smartphone, pilotable depuis une télécommande.

A noter que le smartphone utilise également l'interface MotoBlur, avec son système de synchronisation des données personnelles en cloud, qui permet une gestion à distance, avec possibilité d'en effacer les données ou de retrouver son mobile par GPS.

Dock et Webtop seront vendus séparément du Motorola Atrix. De la proposition initiale de smartphone dual core sous Android, Motorola en étend donc significativement les possibilités avec ce mini-système Linux.

Une façon de donner corps à ce vieux projet ( depuis plusieurs années ) voulant faire du téléphone le hub à partir duquel on pourra constituer l'équivalent d'un ordinateur en lui rattachant écran et clavier. Nul doute que la virtualisation mobile et l'accès distant peuvent accroître l'intérêt d'un tel dispositif pour des scénarios professionnels comme grand public. Encore une future menace pour le marché des ordinateurs traditionnels ? C'est en tous les cas une autre proposition par rapport aux tablettes et qui permet, dans le cas du Webtop, de conserver le confort du clavier et d'un écran de taille raisonnable...mais seulement quand le besoin s'en fait sentir.

Complément d'information
  • MWC 2011 : tablette Motorola Xoom sous Android Honeycomb
    Dévoilée au salon CES 2011 de Las Vegas, la première tablette tactile de Motorola était également en démonstration au salon MWC 2011 de Barcelone, avec son affichage 10", un processeur dual core et Android Honeycomb pour convaincre.
  • MWC 2011 : smartphone Motorola PRO sous Android 2.2
    Le fabricant Motorola a présenté son nouveau smartphone PRO sous environnement Android 2.2 avec intégration des services Google, support Adobe Flash Player 10.1 et accès à la plate-forme d’applications Android Market.

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]