MWC 2011 : LG Optimus 3D ou la séduction de la 3D

Le par  |  0 commentaire(s)
LG Optimus 3D 02

Le smartphone LG Optimus 3D, dévoilé au salon MWC 2011, ouvre un nouvel horizon dans les affichages mobiles, celui de la profondeur, apportant la 3D sans les lunettes. Nouveau paradigme ?

LG Optimus 3D 02En dévoilant le smartphone LG Optimus 3D, LG Electronics a fait fort et rappelé son potentiel en matière d'innovation, qui avait été un peu perdu de vue en 2010. Le groupe coréen a l'habitude de dévoiler des technologies mobiles étonnantes lors de ce salon, sans qu'elles soient forcément généralisées ( qu'on se souvienne du clavier transparent du LG GD900 ou la montre / téléphone 3G ).

Dans le cas du LG Optimus 3D, c'est un tout autre défi que lance LG en proposant la 3D dans les affichages mobiles. La société espère clairement lancer une tendance et participer à la démocratisation de la 3D à partir des téléphones portables.

Il ne s'agit plus ici pour les utilisateurs de rester passifs à consommer des contenus 3D fournis par l'industrie du cinéma mais bien de prendre l'initiative en créant leurs propres contenus 3D et les visionnant directement sur l'écran de leur smartphone, sans la gêne intermédiaire des lunettes spéciales.

Le défi est donc double et il fallait bien une architecture hors du commun pour en venir à bout, ce qui a pris la forme d'un slogan : " dual core, dual channel, dual memory ", et le choix d'un processeur OMAP4 de Texas Instruments, ce qui constitue aussi une première.


La 3D mobile, une révolution ?
Au final, cela donne un joli terminal Android Gingerbread avec un grand écran 4,3" tactile et un double APN 5 megapixels au dos. Si l'on pourra sans problème l'utiliser comme un smartphone classique la plupart du temps, il permettra d'enregistrer des vidéos 3D ( et de les distribuer sur Youtube 3D, créé avec LG pour l'occasion ) mais aussi de les visionner et d'en apprécier directement l'effet de profondeur ou de jouer à des jeux supportant la 3D ( et plusieurs éditeurs de jeux mobiles ont commencé à plancher sur la question ).

LG Optimus 3D 01 LG Optimus 3D 04
Double APN au dos ; c'est aussi un smartphone Android Gingerbread

Quel en est le rendu en pratique ? Les démonstrations sur le stand LG au salon MWC 2011 font largement le plein depuis l'annonce lundi matin ( la tablette LG Optimus Pad attire aussi les convoitises ) et permettent de se faire une idée du résultat.

LG Optimus 3D 03 LG Optimus 3D 05
Si, si, c'est de l'affichage 3D mais il faut le voir pour le croire
à gauche : vision de côté, effet peu perceptible ; à droite : en face et à bonne distance, ça prend forme

Et l'effet est saisissant, même pour des gens assez réfractaires aux effets 3D ( comme votre serviteur ), avec une véritable sensation de profondeur de l'image ou de la vidéo. Cependant, il est nécessaire de trouver d'abord la bonne distance et le bon alignement par rapport à l'écran, sans quoi l'effet 3D est vite perdu, avec un découplage des images...ou pas de sensation 3D du tout.

Il y a donc une habitude à prendre, qui ne sera pas gênante pour un visionnage court mais qui pourrait fatiguer la vue et les bras sur des durées plus longues. En même temps, il s'agit du tout premier écran mobile autostéréoscopique et la technologie, tout en offrant déjà un bon rendu, va encore évoluer.


3D vs Réalité augmentée
LG Optimus 3D 06Le simple fait de ressentir la 3D à partir d'un écran mobile et de façon naturelle, sans lunettes, crée déjà un effet de surprise sur les adultes mais il devrait faire fureur sur les jeunes générations qui pourraient s'emparer rapidement de cette technologie une fois qu'elle sera intégrée dans des appareils plus abordables et ne plus pouvoir s'en passer.

A noter que chez Qualcomm, on est relativement critique vis à vis de cette innovation, à laquelle on oppose la réalité augmentée, sur laquelle le fondeur mise beaucoup d'argent ( rachat de sociétés, SDK, concours, projets dérivés... ).

L'argument avancé est que la 3D n'est qu'une image ( ou une composition d'images ) trafiquant notre perception pour donner l'effet de profondeur alors que la réalité augmentée permet réellement en principe de tourner autour d'un objet virtuel. Peut-être qu'il ne reste plus qu'à attendre l'arrivée de l'holographie façon Star Wars, appliquée au monde mobile, pour mettre tout le monde d'accord.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]