MWC 2011 : Qualcomm et la réalité augmentée

Le par  |  0 commentaire(s)
Qualcomm logo

Le fondeur américain Qualcomm conçoit des composants mobiles mais il cherche également à mettre en avant des services exploitant la puissance des processeurs mobiles. Parmi ces nouveaux usages, la réalité augmentée est un sujet pris à coeur.

Qualcomm logoQualcomm s'est imposé depuis quelques années comme un fournisseur majeur de processeurs mobiles et de modems dans les smartphones, et depuis peu dans les tablettes tactiles mais il développe également de nombreuses technologies qui pourront tirer parti de la puissance et des fonctionnalités de ses puces mobiles.

Son ambition est de fournir les moyens de développer des services qui demanderont une certaine puissance de calcul de la part des terminaux mobiles et qui pourront donc participer à l'intérêt pour les smartphones, et donc indirectement pour ses processeurs ( SnapDragon, notamment ).

Qualcomm AR 03 Qualcomm AR 02

Pour y parvenir, Qualcomm a jeté son dévolu sur un domaine particulier : la réalité augmentée, un service à la fois innovant, amusant et avec de solides possibilités en matière de marketing interactif. En plus de disposer de centres de recherche et développement faisant avancer la technique, la société propose un kit de développement ouvert, pas uniquement destiné aux smartphones sous SnapDragon, et qui permet de jolies réalisations.

Qualcomm a récemment organisé un concours de développement autour des applications de réalité augmentée conçues depuis son SDK, avec une dotation à la clé et a présenté au salon MWC 2011 de Barcelone quelques-unes des réalisations ayant remporté un prix.


La puissance des processeurs mise en avant
Le principe est simple : l' APN du smartphone détecte une image particulière qui sert de déclencheur pour des animations. En utilisant les capteurs embarqués, notamment accéléromètre et gyroscope, il est même possible de visualiser des événements comme s'il étaient en trois dimensions, en tournant autour, sans avoir besoin d'équipement spéciique ( écran 3D autostéréoscopique, entre autre ).

Qualcomm AR 04 Qualcomm AR 01


Cela rend la réalité augmentée attractive, facile à mettre en oeuvre...et intéressante pour vanter les mérites des processeurs mobiles en général, et de SnapDragon en particulier. Les applications possibles sont multiples, du jeu mobile à la publicité, avec la force de l'interaction, en passant par les présentations produit de façon bien plus ludique qu'une simple description ou même une image statique.

Malin, ouvert ( ce qui change de la politique habituelle de Qualcomm ), et potentiellement terriblement efficace. Dans ce contexte, le support papier est nécessaire, contrairement à d'autres formes de réalité augmentée utilisées notamment avec les moteurs de recherche, offrant une expérience différente et moins ludique : indiquer la direction d'un monument ou d'un bâtiment peut aider à se repérer mais le monument en question n'est pas visible pour autant.

Ici, l'intérêt est vraiment de proposer une application ou une animation dédiée par rapport à une thématique donnée, publicitaire ou ludique.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]