Nancy : un lycéen convoqué au tribunal pour avoir filmé sa ville depuis un drone

Le par  |  22 commentaire(s) Source : L'Est républicain
vidéo drone nancy

Son film présentant parmi les plus belles vues aériennes des monuments de la ville de Nancy dans l'est de la France avait rapidement fait le tour des réseaux sociaux et du Web. Un peu plus d'un mois après, son auteur, un adolescent de 18 ans est convoqué devant la justice.

Le 30 janvier dernier, Nans Thomas , tout juste 18 ans se lançait dans un projet ambitieux : tourner un film des endroits les plus populaires de la ville de Nancy depuis un drone volant équipé d'une caméra Go Pro.

place stanislas Mise en ligne sur un compte Viméo, la vidéo s'échange rapidement sur les réseaux sociaux. Il faut dire que tout était réuni pour en faire un succès : un temps sec et clair, peu de foule, et des vues magnifiques de la place Stanislas, de l'hôtel de ville, du parc de la Pépinière, ancien palais des ducs de Lorraine, mais aussi de la basilique Saint-Epvre resplendissante après plusieurs années de travaux de restauration.

Rapidement, la vidéo accuse un fort succès en affichant vidéo drone nancy plus de 400 000 vues. Un succès qui va vite tourner court pour le lycéen de Saint-Sigisbert qui a rapidement reçu une lettre de la Direction régionale de l'aviation civile, lui rappelant les textes récents relatifs à la règlementation qui encadre l'usage de drones.

En France, il est nécessaire de disposer d'une habilitation spécifique ainsi qu'une dérogation de survol ( délivrée par la préfecture ) pour effectuer tout survol d'une zone habitée ou fréquentée. Une lettre qui l'a tout d'abord simplement invité à se mettre en règle.

C'était sans compter sur un appel de la gendarmerie, qui a convoqué l'adolescent pour l'entendre sur le déroulement de son film. Il ressortira du commissariat avec une convocation devant le tribunal correctionnel pour " mise en danger de la vie d'autrui". L'adolescent est sous le choc et comprend difficilement ce qu'on lui reproche " Je ne savais pas qu'il fallait des autorisations. On ne m'a d'ailleurs donné aucune indication quand j'ai acheté le drone sur Internet."

  

Ce n'est pourtant pas faute d'en parler ci et là depuis la montée en puissance de ces petits appareils volants, au plus grand dam des passionnés de modélismes qui se sentent pénalisés par ces amateurs qui prennent des risques et jettent souvent la critique sur leur pratique fortement encadrée. Le bon sens intervient également : comment ne pas penser une minute que la chute d'un tel appareil sur la foule ne puisse pas entrainer blessures ou accidents ?

Nancy Bien avant la question du respect de la vie privée et du droit à l'image se posent celles de la sécurité liée à l'utilisation de ces drones par un amateur au-dessus de zones habitées.

En outre, la justice pourrait faire de ce cas un exemple, galvanisée par les chiffres : les drones volants ont été parmi les objets les plus achetés pendant la période de Noël.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 3

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1657332
Ouai alors là comparer un drone en plastique et polystyrène à un avion ou même à un modèle réduit de 10/15kg c'est fort de café... putain mais il y a pas plus important à faire pour la justice que de faire chier un gamin qui en plus au passage est l'auteur d'une fort belle vidéo de sa ville... les racailles elles se marrent en attendant !
Anonyme
Le #1657342

Il ressortira du commissariat avec une convocation devant le tribunal correctionnel pour " mise en danger de la vie d'autrui".


Purée, ça me débecte. Bientôt il faudra une licence de pilote pour jouer avec un frisbee ...
Le #1657352
Les malheurs des uns profitent aux autres, dans ce cas c'est un avocat qui va pouvoir se sucrer sur le dos de ce jeune homme imprudent ! En France, nul n'est censé ignorer la loi.
Le #1657392
Tilt56 a écrit :

Les malheurs des uns profitent aux autres, dans ce cas c'est un avocat qui va pouvoir se sucrer sur le dos de ce jeune homme imprudent ! En France, nul n'est censé ignorer la loi.


Justement tu n'as pas de loi pour ces engins et ces cons de juge tordent ce qui existe de façon maladroite pour que ça colle... résultat navrant au rendez-vous évidement...
Le #1657422
KAISER59 a écrit :

Tilt56 a écrit :

Les malheurs des uns profitent aux autres, dans ce cas c'est un avocat qui va pouvoir se sucrer sur le dos de ce jeune homme imprudent ! En France, nul n'est censé ignorer la loi.


Justement tu n'as pas de loi pour ces engins et ces cons de juge tordent ce qui existe de façon maladroite pour que ça colle... résultat navrant au rendez-vous évidement...


Des lois existent, dans ce cas particulier, il s'agit de l’arrêté du 11 avril 2012 relatif aux «aéronefs télépilotés».

Par le passé, la question était déjà sensible pour les adeptes du modélisme et des premières caméra miniatures...
Le #1657512
Que la loi soit expliquée à ce jeune homme je comprends, mais de là à le convoquer au tribunal.
Le #1657522
KAISER59 a écrit :

Ouai alors là comparer un drone en plastique et polystyrène à un avion ou même à un modèle réduit de 10/15kg c'est fort de café... putain mais il y a pas plus important à faire pour la justice que de faire chier un gamin qui en plus au passage est l'auteur d'une fort belle vidéo de sa ville... les racailles elles se marrent en attendant !


Euh, oui mais non, aussi. Parce qu'il fait une "belle vidéo" ça le mettrait au-dessus des lois ? Être un gamin insouciant ça va quand on limite ses prises de risques à soi-même, mais quand on commence à mettre en danger autrui pour obtenir une minute de gloire sur Vimeo, ça ne va plus. Sans parler, comme mentionné dans l'article, des problématiques de respect de la vie privée, etc. Imaginez un peu, si tout le monde faisait ça, le bazarre aérien au-dessus de Paris...

Edit: et puis c'est marrant aussi comme quand c'est des drones Amazon et gouvernementaux les commentaires sont dans le registre du "la surveillance c'est mal", "les colis vont nous tomber sur la tête", etc, alors que quand c'est un particulier là soudainement ça peut plus tomber et la vidéo publiée publiquement c'est pas de la surveillance... (alors que pourtant peu de bandes de vidéosurveillance peuvent se vanter d'avoir été visionnées 400k fois...)
Le #1657532
PROMMIX a écrit :

Que la loi soit expliquée à ce jeune homme je comprends, mais de là à le convoquer au tribunal.


Moi on m'a déjà envoyé au tribunal sur base d'un texte qui ne s'appliquait pas à mon cas ( écrit noir sur blanc dans ladite loi... ) et j'ai bien évidement été relaxé immédiatement alors les juges et la justice....

Il est certain que ce gamin n'aura rien de grave mais vue son age et sa non connaissance du milieu il va se faire chier et baliser méchant pendant le temps de la procédure ( 1 an en général... ), c'est n'importe quoi

Bref du temps, de l'argent et des magistrats mobilisés pour... rien !!!
Le #1657582
L'art de brider la créativité en France, et après ils s'étonnent de la fuite des talents vers l'étranger.
Le #1657652
A 18 ans normalement on est adulte.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]