Un robot spatial pour sauter sur les comètes et astéroïdes

Le par  |  0 commentaire(s) Source : NASA
NASA-Hedgehog

La NASA finance un projet de robot spatial capable de sauter et culbuter sur la surface à explorer d'environnements à faible gravité comme des comètes et des astéroïdes.

Ce n'est pas le " Sonic le hérisson " de Sega mais le robot spatial de la NASA. En cours de développement par le Jet Propulsion Lab de la NASA, l'université de Stanford et le MIT, Hedgehog (hérisson en anglais) est un projet de robot spatial pour l'exploration d'environnements à faible gravité.

La conception de Hedgehog est ainsi pensée pour explorer la surface de comètes et astéroïdes. Pas question de rouler sur de telles surfaces avec des roues. Hedgehog préfère " sauter et culbuter " sur la surface. Un moyen de pouvoir s'extraire et se déplacer sur des surfaces accidentées.

Hedgehog fait forcément penser à l'exploit de la mission Rosetta de l'Agence spatiale européenne avec l'atterrissage sur la comète Tchouri du robot Philae. L'exploit n'aurait été que plus extraordinaire si Philae n'avait pas rebondi à la surface - mais lui sans le vouloir - s'éloignant ainsi d'un point d'atterrissage optimal pour la poursuite de la mission.

En phase de prototype, Hedgehog se présente sous la forme d'un cube. Il est opérationnel quelle que soit la face sur laquelle il atterrit. Le cube dispose de huit sortes de pointes pour le protéger et agir tels des pieds, mais aussi pour accueillir des instruments de mesure comme des sondes thermiques.

NASA-Hedgehog

Grâce à trois volants d'inertie qui tournent très vite puis freinent brusquement, Hedgehog peut se mouvoir en sautant ou culbutant dans n'importe quelle direction, en profitant de la faible gravité. En juin dernier, deux prototypes ont été testés à bord d'un avion C-9 de la NASA lors de vols paraboliques afin de créer une situation de micropesanteur.

Lors de ces vols, les chercheurs ont notamment pu confirmer une manœuvre " tornade " qui permettra au robot de tourner et de se lancer à partir d'une surface meuble comme du sable. Des manœuvres ont également été testées sur des surfaces rocheuses, friables, glissantes et glacées.

NASA-Hedgehog-tornade

Le prototype du Jet Propulsion Lab pèse près de 5 kg mais les chercheurs envisagent un poids de plus de 9 kg avec des instruments comme des caméras et des spectromètres. Ils travaillent actuellement sur l'autonomie du Hedgehog et ses moyens de communication.

La NASA écrit que le coût de fabrication du robot Hedgehog sera relativement bas par rapport à un robot spatial d'exploration traditionnel. Il est imaginé d'envoyer plusieurs robots Hedgehog au cours d'une même mission.

  

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]