NASA : le télescope spatial Kepler ne sera sans doute jamais plus fonctionnel à 100%

Le par  |  5 commentaire(s) Source : Space.com
télescope kepler

Le télescope spatial chasseur d’exoplanètes Kepler pourrait ne pas retrouver 100 % de ses fonctions d’après la NASA.

Le télescope Kepler à l’origine de la découverte de plus de 3277 exoplanètes probables était tombé en panne au mois de mai dernier après que l’une de ses roues de réaction se soit bloquée.

Kepler exoplanete Les ingénieurs de la NASA ont passé plusieurs mois à faire des simulations pour récupérer l’usage de l’une des deux roues actuellement hors service ( deux autres sont encore actives, mais il en faut 3 pour permettre au télescope de s’orienter avec précision vers un point d’observation ) et les procédures ont finalement été appliquées au télescope ces derniers jours.

Les deux roues bloquées ont fini par repartir, mais les deux instruments sont loin d’afficher une santé à toute épreuve. Des frottements importants sont apparus au point de remettre en question l’avenir du projet.

télescope kepler "Il ne reprendra pas sa mission originale, il devrait s’orienter vers des ambitions moindres" a confié Charlie Sobeck, responsable du projet Kepler à la NASA.

Les experts sont mitigés sur l’avenir du projet, ils savent désormais que Kepler ne pourra pas reprendre l’intégralité de sa mission, mais sont toujours incapables de dire dans quelle mesure la panne handicapera celle-ci.

Trop éloigné de la Terre, il est impossible d’envoyer des astronautes pour réparer le télescope en personne, les chercheurs devront donc apprendre à manipuler le télescope avec ces nouvelles contraintes, qui devraient d’ailleurs amplifier avec le temps.

Pour autant, le projet Kepler a encore de belles années devant lui puisque la quantité de données récoltées est colossale et qu’il faudra des années pour tout analyser.

"Nous avons toujours un fabuleux vaisseau, un énorme instrument.", " L’instrument fonctionne. Nous devons juste trouver un moyen de le diriger vers les cibles de notre choix."

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1419932
C'est vraiment une triste nouvelle, cette appareil est le meilleur du genre, le simple fait de voir ses capacités d'orientation réduites est une perte majeure pour l'observation du cosmos...
Le #1421742
L'electron est circulaire. L'atome est circulaire.La force de gravité crée des sphères. la terre est ronde. Le big-bang a un épicentre, et la force de dilatation de l'univers est sphérique. Tous ces ensembles ont une forme et donc une fin. Les univers se côtoient. Fusionnent-ils comme les galaxies entrantes en collision ou bien restent-ils distincts comme l'electron peut l'être du noyau ? Gaïa serait un organisme vivant ? De quoi l'univers est-il l'atome ?
Aucun télescope ne le dira jamais. Microbes nous sommes.
Le #1421792
perspective a écrit :

L'electron est circulaire. L'atome est circulaire.La force de gravité crée des sphères. la terre est ronde. Le big-bang a un épicentre, et la force de dilatation de l'univers est sphérique. Tous ces ensembles ont une forme et donc une fin. Les univers se côtoient. Fusionnent-ils comme les galaxies entrantes en collision ou bien restent-ils distincts comme l'electron peut l'être du noyau ? Gaïa serait un organisme vivant ? De quoi l'univers est-il l'atome ?
Aucun télescope ne le dira jamais. Microbes nous sommes.


C'est bien d'énumérer des fait, qui sont donc des indice, mais de là à en déduire une certitude, je ne suis pas d'accord, ce qui n'as pas été démontré avec certitude par l'expérience et l'observation directe n'est pas prouvé et reste une théorie

Croire que nous serons à jamais incapable de savoir est là aussi d'une bêtise digne des inquisiteurs du moyen age. ce sont les gens fataliste et résignés qui gènent la progression de la science, et pas une pseudo limite divine
Le #1422022
Non pas inquisition, juste un peu d'humilité et de sagesse.
Comme disait Cicéron, "tout ce que je sais c'est que je ne sais rien".
Je suis comme toi, j'ai soif de savoir, de découvrir.
Mais je sais également que l'homme ne saura jamais tout.
Je nous ai simplement replacé à l"échelle de l'univers.
j'ai dit microbes, mais j'aurais dû viser plus petit encore.

Le #1422262
perspective a écrit :

Non pas inquisition, juste un peu d'humilité et de sagesse.
Comme disait Cicéron, "tout ce que je sais c'est que je ne sais rien".
Je suis comme toi, j'ai soif de savoir, de découvrir.
Mais je sais également que l'homme ne saura jamais tout.
Je nous ai simplement replacé à l"échelle de l'univers.
j'ai dit microbes, mais j'aurais dû viser plus petit encore.


Pour des microbes on se démerde vachement bien, c'est encore buggé ( ce qui nous cause certains problèmes majeurs c'est sur ) mais si nous arrivons à coloniser l'espace et/ou éviter de trop abimer notre planète nous gagnerons le temps d'évoluer encore un peu. Et crois mois dans ce cas on finira par savoir presque tout. il faudra du temps, beaucoup de temps, mais c'est gérable !

Évidement il y a de bonnes probabilités que l'on se croute en route, mais là impossible de savoir notre futur chemin !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]