NASA : les USA retourneront sans doute sur la Lune... en tant qu’auto-stoppeur

Le par  |  6 commentaire(s) Source : Dvice
Nasa Lune

La capacité d’envoyer des hommes sur la Lune a longtemps été vue comme l’un des plus grandes performances de l’humanité en termes de science et de technologie, et pourtant les USA pourraient n’être que de simples passagers dans la prochaine mission d’exploration lunaire.

Après avoir été les premiers à envoyer l’un de leurs compatriotes fouler le sol lunaire en 1969, les USA pourraient se voir relégués au second plan lors des prochaines vagues de missions vers notre Lune.

nasa lune 1 Le président Barack Obama avait annoncé souhaiter relancer de façon importante les différents programmes spatiaux, et alors que beaucoup avaient compris un retour des missions lunaires, la NASA a rapidement annoncé qu’il n’en serait rien et qu’aucun programme n’était à l’ordre du jour à ce niveau.

Heureusement, entre temps, l’ESA, la Russie et la Chine ont partagé leurs ambitions d’aller effectuer leurs propres missions sur l’astre.

Dans un communiqué de l’Académie des sciences, le responsable de la NASA Charles Bolden a toutefois indiqué : « Je n’ai jamais dit que les États-Unis n’iraient pas à nouveau sur la Lune. J’ai simplement établi que dans un futur proche, compte tenu du budget alloué à la NASA et de nos avancées concernant le développement technologique nécessaire aux voyages vers Mars, les États-Unis ne dirigeraient pas eux-mêmes une expédition vers la surface lunaire. »

Charles Bolden a toutefois ajouté qu’un astronaute américain pourrait éventuellement aller sur la lune, sous la direction d’une autre agence. « Si quelqu’un d’autre y va, nous partagerons notre expertise dans le domaine à la seule condition qu’un de nos hommes soit autorisé à faire partie de l’équipage. »

Plus que jamais, les projets de la NASA s’orientent vers Mars. Pour autant, et puisque la Chine a récemment annoncé souhaiter établir sa propre base lunaire, l’agence américaine pourrait repenser plus profondément à la question.

Complément d'information
  • Le hacker de la NASA sera extradé vers les USA
    Lâché par son gouvernement, les carottes semblent cuites pour le célèbre " hacker " britannique Gary McKinnon qui devra répondre de ses actes aux États-Unis où il encourt une peine de prison de 60 ans.
  • Le pirate de la NASA bientôt extradé aux USA '
    Gary McKinnon, qui avait été arrêté en 2002 après s'être introduit l'année précédente dans 97 ordinateurs du gouvernement des Etats-Unis - notamment le Pentagone, l'US Navy, l'US ...

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1342762
Il est clair que pour les Etats Unis, la Lune est un territoire "conquis"
s'ils y retournent, ce n'est que pour avoir une base avancée vers les futurs conquêtes spatiales .
Le #1342862
Il devrait y aller encore une fois pour montrer qu'il sont toujours la pour la lune.
Le #1342872
DeepBlueOcean a écrit :

Il est clair que pour les Etats Unis, la Lune est un territoire "conquis"
s'ils y retournent, ce n'est que pour avoir une base avancée vers les futurs conquêtes spatiales .


A t'entendre on a l'impression d'être revenu à l'époque de la guerre froide avec les programmes Apollo de Kennedy et ceux des russes avec Youri Gagarine. La lune n'est à personne (enfin à tout le monde) et le fait d'y poser le pied ne te donne pas une autorité territoriale. C'est pas parce que tu fais du tourisme en Afrique, que le continent t'appartient

Excuse-moi mais c'est avec des raisonnements pareils qu'on a créé le principe absurde des brevets
Le #1343172
Ulysse2K a écrit :

DeepBlueOcean a écrit :

Il est clair que pour les Etats Unis, la Lune est un territoire "conquis"
s'ils y retournent, ce n'est que pour avoir une base avancée vers les futurs conquêtes spatiales .


A t'entendre on a l'impression d'être revenu à l'époque de la guerre froide avec les programmes Apollo de Kennedy et ceux des russes avec Youri Gagarine. La lune n'est à personne (enfin à tout le monde) et le fait d'y poser le pied ne te donne pas une autorité territoriale. C'est pas parce que tu fais du tourisme en Afrique, que le continent t'appartient

Excuse-moi mais c'est avec des raisonnements pareils qu'on a créé le principe absurde des brevets


Vu sous un angle ton raisonnement n'est pas faux, par contre ta médaille a un revers...
Du temps de la guerre froide, les cosmonautes russes n'ont fait que survoler l'astre lunaire et ses environs,
à contrario, les USA ont répondu en posant les pieds sur la "petite sœur de la Terre"
Fort de cette exploration lunaire, les Etats Unis peuvent logiquement y retourner pour établir leur base avancée, afin de "reconquérir" d'autres recoins de l'univers.
Bien sûr, les USA n'ont aucunement un acte de propriété sur le sol lunaire, cependant, ils peuvent exploiter notre astre naturel, car ils en ont les moyens technologiques .
Même si tu ne me captes pas, mon raisonnement est loin d'être une hérésie .
Le #1343422
"...Du temps de la guerre froide, les cosmonautes russes n'ont fait que survoler l'astre lunaire et ses environs,..."

Même pas... sauf erreur de ma part, l'URSS n'a envoyé que des sondes vers/sur la lune, tous les cosmonautes sont restés en orbite terrestre...
Le #1343502
DeepBlueOcean a écrit :

Ulysse2K a écrit :

DeepBlueOcean a écrit :

Il est clair que pour les Etats Unis, la Lune est un territoire "conquis"
s'ils y retournent, ce n'est que pour avoir une base avancée vers les futurs conquêtes spatiales .


A t'entendre on a l'impression d'être revenu à l'époque de la guerre froide avec les programmes Apollo de Kennedy et ceux des russes avec Youri Gagarine. La lune n'est à personne (enfin à tout le monde) et le fait d'y poser le pied ne te donne pas une autorité territoriale. C'est pas parce que tu fais du tourisme en Afrique, que le continent t'appartient

Excuse-moi mais c'est avec des raisonnements pareils qu'on a créé le principe absurde des brevets


Vu sous un angle ton raisonnement n'est pas faux, par contre ta médaille a un revers...
Du temps de la guerre froide, les cosmonautes russes n'ont fait que survoler l'astre lunaire et ses environs,
à contrario, les USA ont répondu en posant les pieds sur la "petite sœur de la Terre"
Fort de cette exploration lunaire, les Etats Unis peuvent logiquement y retourner pour établir leur base avancée, afin de "reconquérir" d'autres recoins de l'univers.
Bien sûr, les USA n'ont aucunement un acte de propriété sur le sol lunaire, cependant, ils peuvent exploiter notre astre naturel, car ils en ont les moyens technologiques .
Même si tu ne me captes pas, mon raisonnement est loin d'être une hérésie .


Ca, soit c'est de la parodie de Michu, soit c'est du bon discours de mouton bien sage...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]