NEC : la révolution du multi-core

Le par  |  2 commentaire(s) Source : Matbe
Logo Nec

NEC annonce des processeurs à coeur multiples innovants.

NEC annonce des processeurs à coeur multiples innovants. Ils permettraient d'augmenter les performances générales, même dans des applications non prévues pour le multi-threading.
Logo nec
Bien qu'ayant commencé à intégrer massivement nos machines de bureau cette année, les processeurs à coeur multiples n'ont pas encore fait des étincelles en matières de performances. En effet, à ce jour, peu d'applications exploitent le multi-threading, d'où une impression d'investissement sans intérêt.

NEC pourrait bien changer la donne. En effet, le fabricant nippon vient mettre son petit grain de sel sur le marché des processeurs à coeurs multiples, annonçant la mise au point de processeurs à coeurs multiples qui augmenteraient les performances globales, sans même que les applications aient été prévues pour les processeurs de ce type, ceci grâce à une parallélisation automatique des programmes. Une petite révolution en somme.


Les 4 points sur lesquels s'appuient les processeurs NEC :

  • La présence d'un compilateur de parallélisation automatique
  • La présence d'un jeu d'instructions supplémentaire destiné à minimiser les erreurs de parallélisation
  • Une architecture de processeur permettant une exécution spéculative efficace
  • Implémentation réalisée par une simple extension aux processeurs conventionnels

Il sera ainsi possible d'accélérer de manière notable les applications, sans pour autant avoir à les reprogrammer. Afin d'appuyer ses dires, Nec indique que, lors des tests qu'elle a réalisé, une application non-modifiée fonctionnait 2,83 fois plus vite avec un processeur Nec, alors qu'une application adaptée pour fonctionner avec des processeurs quadri-coeurs classiques fonctionnait seulement 1,95 fois plus vite.


Extrait du communiqué de presse de Nec :

" Nous avons remarqué des cas où la parallélisation automatique accélère la vitesse des programmes à un plus grand taux qu'une parallélisation manuelle. Par exemple, un test a montré qu'il avait fallu quatre mois à une personne pour paralléliser un programme applicatif contre seulement trois minutes pour un processeur NEC doté d'une parallélisation automatique. "


Une technologie qui mériterait quelques clarifications, mais qui semble prometteuse pour l'avenir des processeurs à coeurs multiples... enfin sur le papier.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #76054
ça va finir dans les prochaine consoles dommage
Le #76138
Consoles'
Pq seulement la'
Pcq puree... un troisieme concurrent sur le marché des procos ( oui bon cyrix mais bon....voila quoi ...) ca ne pourrait que faire du bien
Surtt s'il est reflechi comme cela semnble l'etre cad qu'il propose qq ch qui ne necessite pas a tlm de changer ses pgm pour en beneficier
Dreamer
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]