Auto-sanction de Google : petite baisse pour Chrome

Le par  |  5 commentaire(s)
Net-Applications-part-marche-navigateur-desktop-jan-2012

Une fois n'est pas coutume, la tendance n'est pas à la hausse pour Google Chrome sur les statistiques Net Applications. L'effet supposé de la dégradation du PageRank par Google lui-même.

Cela semble une première sur les statistiques livrées par Net Applications. La remontée dans le temps sur ces statistiques ne révèle pas pareil petit événement. La tendance de la part de marché mondiale pour Google Chrome n'a pas été à la hausse.

Au cours du mois de janvier 2012, Google Chrome a perdu... 0,17 point pour passer à 18,94 %. Une toute petite baisse de forme qui ne devrait néanmoins par remettre en cause la marche en avant du navigateur sur l'ordinateur de bureau avec la perspective de devenir le deuxième navigateur le plus utilisé au monde.

Dans le même temps, Firefox ( actuel deuxième navigateur mondial pour Net Applications ) a perdu 0,95 point pour une part de marché établie à 20,88 %. L'autre surprise est de voir Internet Explorer regagner quelques plumes et inverser une tendance à la baisse. IE est ainsi crédité de 52,96 % de part de marché ( +1,09 point ).

Net-Applications-part-marche-navigateur-desktop-jan-2012


Cause possible au fléchissement de Chrome
Net Applications avance une explication pour la baisse de forme de Google Chrome en rappelant l'auto-sanction de Google. Au début du mois de janvier, Google a mis un zéro pointé au PageRank de la page officielle de téléchargement de Google Chrome. De quoi faire disparaître celle-ci des premières pages de résultats du célèbre moteur de recherche.

Cette décision a été prise suite à la révélation de pratiques peu avouables - deux poids deux mesures - dont Google a rejeté la faute sur des intermédiaires ( voir notre actualité ). Plusieurs blogs américains avaient publié des billets sponsorisés faisant la promotion de Google Chrome. Le problème pour ces posts et qu'ils ne contenaient pas l'attribut nofollow et pointaient vers la page de téléchargement de Google Chrome. Une infraction à la politique de Google sur les liens payants.

Notons toutefois que si la page officielle de téléchargement de Google Chrome a été plongée dans les profondeurs du classement du moteur de recherche, la sanction ne concerne par les sites tiers qui proposent le navigateur au téléchargement.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #900811
En terme de performances Chrome s'est fait rattraper par Firefox 10.
Même doubler sur certains points.
La bataille est intéressante car ces deux navigateurs (que j'utilise) sont en train de larguer les autres.
Le #900831
je suis pro FF parce qu'il est open source - et que c'est une philosophie que je soutien.

Bien que je trouve chromium plus véloce au lancement, FF s'aligne comme un trés bon challenger.
Le #900861
Pas de quoi s'exciter, on est dans la marge d'erreur. Tout au plus, on peut supposer que l'on a atteint un palier.
Le #901111
Peut-être que des "intermédiaires" redirigent vers IE sans l'attribut nofollow.
Anonyme
Le #901961
Et qu'en est-il de Chromium ?
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]