Netflix : en exclusivité chez Orange et Free ?

Le par  |  3 commentaire(s) Source : Reuters
Netflix

Alors que le gouvernement français multiplie les rencontres avec les responsables de la plateforme de VOD Netflix pour préparer son arrivée sur le marché, le service négocierait déjà avec certains opérateurs.

Les responsables de Netflix, l'une des plus grosses plateformes de SVOD au monde, ont ainsi rencontré les fournisseurs d'accès à Internet français afin de négocier une intégration directe dans leurs box.

NetflixMais si des partenariats devaient naitre de cette rencontre, ils pourraient se limiter à Orange et à Free.

Difficile pour Bouygues Telecom ou SFR d'envisager proposer un accès direct aux services de Netflix s'il venait à s'implanter en France. La raison ? Leurs maisons-mères sont respectivement actionnaires de TF1 et Canal + qui sont déjà de gros diffuseurs de séries télévisées.

En outre, TF1 et Canal + voient l'arrivée du prestataire américain d'un mauvais oeil et se sont déjà exprimés contre son incursion sur le marché français. Concurrents depuis leur création, les deux chaines se sont pourtant rapprochées pour écrire une lettre commune à destination d'Aurélie Filippetti, ministre de la Culture, afin de partager leurs craintes concernant l'impact de l'arrivée de Netflix sur le marché.

Free aurait été abordé par le service, mais c'est sans doute Orange qui restera le partenaire favori de Netflix, principalement grâce à son parc d'utilisateur et son orientation déjà bien ancrée dans les services de télévision et VOD. En outre, l'implantation d'Orange sur le marché espagnol et polonais pourrait également permettre à Netflix d'accélérer son implantation en Europe.

Reste que l'ouverture du service en France prévu pour cet automne se heurte encore à la problématique de l'exception culturelle et du respect du volume de diffusion de contenu français. Le service américain devra ainsi envisager l'achat de différentes licences pour équilibrer son catalogue et se conformer à la législation en vigueur, à moins qu'un passe-droit ne lui soit autorisé, ce qui n'était visiblement pas prévu d'après les derniers commentaires de la ministre de la Culture.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1665552
J’ai du mal à comprendre cette histoire d’exclusivité : Netflix est un service accessible via le web, donc je vois mal Bouygues ou SFR le bloquer.
Perso j’accède à Netflix depuis ma PS3 (application), mais je peux aussi y accéder via n’importe quel navigateur (enfin parce que j'utilise un service de changement de DNS).

Peut-être qu’il y aura (simplement) un accès direct à Netflix depuis l’interface de la box chez Free et Orange, mais dans ce cas-là, ça n’est pas vraiment une exclusivité mais davantage un partenariat, non ?

Le #1665822
Trop bien, on va boucher les tuyaux déjà pas assez gros pour faire passer de la vidéo depuis un point central.

Parce que comme tout le monde le sait, le P2P c'est le mal et c'est forcément pour les pirates, les pédophiles et les terroristes : http://www.journaldunet.com/ebusiness/le-net/live-streaming-tuer-television/bittorrent.shtml

En conséquence les FAI vont devoir investir davantage. Ce coût va soit être refacturé à Netflix, soit être répercuté sur le prix de l'abonnement Internet.

Ou la pire des solutions (que je pressens à des kilomètres) : devenir une option du FAI, ie. violer la neutralité du net. Une fois que ce sera en place, pourquoi ne pas faire une option Facebook ? Puis Skype ? Puis Gmail ? etc.

Car Netflix c'est 30 % du trafic aux USA : http://www.lefigaro.fr/societes/2011/05/17/04015-20110517ARTFIG00750-netflix-capte-30-du-trafic-internet-americain.php

Vous imaginez si demain la charge réseau de votre FAI augmente de 30 % ? Sachant qu'une ligne Internet ADSL coûte environ 15 € à votre FAI, 30 % d'augmentation ça fait environ 5 € de plus par mois sur votre abonnement Internet que vous devrez payer même si vous n'utilisez pas Netflix. Ces 30 % de coûts supplémentaires vont devoir être payés par quelqu'un et ne rêvez pas, ce ne sera pas Netflix.

Ou alors, si le prix de l'abonnement n'augmente pas, il va falloir que votre FAI priorise les flux réseau (violation de la neutralité du net bis). Sachant que Netflix c'est du temps réel, il y a fort à parier que les clients Netflix passeront en priorité (sinon pourquoi négocier avec les FAI ?). Ce qui se fera au détriment des autres clients.

Je pense qu'Orange va faire payer un peu plus cher l'abonnement Internet à tout le monde (ils ont beaucoup de clients et un gros réseau donc avec le volume ça peut le faire) et Free va selon moi mettre une option payante pour que le prix de l'abonnement de base soit le même pour tout le monde.

Bref, Netflix n'est pas encore là que je le déteste déjà. Si on avait décidé de nuire au réseau on n'aurait pas mieux fait. C'est le regroupement des pires pratiques qui in fine nuira à tout le monde - sauf à Netflix et aux majors bien sûr.
Le #1671472
mouais, pas tout a fait d'accord, netflix c'est des series et du tv show, les ricains sont tres friands de tv shows, ce qui n'est pas le cas du francais, hormis si netflix se met a faire de la tv réalité débile, comme on sait si bien le faire.

Le ratio ne sera jamais le même, on n'aura jamais 30 % de flux dédié pour ca, n'exagérons pas.

Pour l'exemple, on citera le web 2.0... 20 % de la bande passante française est prise dans les blogs moisis et les pages persos, un exemple n'a jamais été aussi vrai, et les prix d' abonnements internet n'ont pas augmenté pour autant (c'était beaucoup plus cher avant pour moins de débit et de qualité).

Et n'oublions pas quel la fibre optique arrive également, déjà dans les grandes villes
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]