Netflix et SVOD : bientôt la fin de l'obligation des VPN en Europe ?

Le par  |  5 commentaire(s)
Netflix

Depuis plusieurs mois désormais, le géant américain de la SVOD Netflix s'est lancé dans une véritable croisade contre les VPN. Pourtant, une proposition de loi européenne pourrait plus simplement signer la fin de ce genre d'artifices.

Le constat est sans appel : un abonné français du service Netflix accède a un catalogue beaucoup plus restreint qu'un utilisateur américain qui paie pourtant un prix identique tous les mois. En cause, la localisation des contenus qui doivent s'adapter aux réglementations d'une part, mais également aux accords de diffusion négociés avec chaque créateur de contenu.

Pour respecter tant les lois que ces accords, et sous la pression des ayants droit, Netflix s'est récemment engagé dans une lutte acharnée contre les VPN, ces services qui permettent de camoufler l'origine de l'utilisateur pour lui permettre de contourner les restrictions de catalogue de contenus (voir notre dossier de présentation d'un VPN).

Mais Netflix pourrait ne plus avoir à chasser ces "fraudeurs" (en effet, depuis la mise à jour de ses conditions générales d'utilisation, les utilisateurs de VPN sont considérés par Netflix comme tel), puisque l'Europe pourrait simplifier les choses.

Netflix

Une proposition de la Commission européenne a récemment été adoptée par les pays membres. Présentée en décembre 2015, elle propose de mettre un terme aux blocages divers de diffusion, du moment qu'ils sont réalisés sur des services en ligne.

En clair, cela signifie que Netflix pourrait proposer un catalogue unifié pour l'Europe entière, et non un catalogue propre à chacun des 28 pays ou il est implanté. Les utilisateurs situés en France, Italie, Allemagne ou Pays-Bas pourraient ainsi profiter des mêmes contenus au même moment, sans avoir obligation comme aujourd'hui de passer par un VPN ou Proxy pour contourner les limites locales.

Et il n'y a pas que pour Netflix que la loi permettrait d'avancer, elle vaudra pour tous les services en ligne, comme Canal+, Sky TV et autres... La loi pourrait entrer en vigueur dès 2017 et coïnciderait avec la mise à mort des frais de roaming en Europe.

Si le projet de loi s'attarde sur l'aspect légal des blocages des plateformes de diffusion, il restera la problématique de la négociation des droits de diffusion, gérés au cas par cas en fonction des pays... Et sur ce terrain, ce sera à Netflix de sortir ses meilleures cartes.

Reste également à savoir si la loi européenne prendra le pas sur la chronologie des médias, la fameuse exception bien française qui impose un temps d'attente de 36 mois après la sortie en salle d'un film pour sa mise à disposition sur les plateformes de SVOD.

Le-VPN-Netflix-Aéroport

En attendant, les sites spécialisés dans les VPN continueront de proposer des services qui garantissent de passer au travers des blocages de Netflix. On pourra citer par exemple le service Le VPN qui est leader en France, dispose de serveurs dans 114 pays et est utilisable dans presque tous les pays du monde en dehors de Hong Kong. Il est d'ailleurs, et c'est à noter, l'un des seuls VPN à toujours contourner à ce jour les restrictions de Netflix malgré les nombreux blocages mis en place ces derniers mois par la société américaine. Ils utilisent pour celà une technologie propriétaire nommée HybridVPN qui est l'alliance d'une connexion VPN avec un service SmartDNS. Ce dernier permet ainsi de regarder une série disponible aux USA tout en étant en France ou en Chine et ce sans avoir à se connecter au serveur américain. Cette technologie permet donc de débloquer tous les contenus, qu'il s'agisse de ceux de Netflix ou de NBC par exemple.

Ces services de VPN sont de plus en plus à utiliser ces blocages comme un argument de vente auprès des consommateurs souhaitant résister aux sirènes du téléchargement illégal pour profiter d'une véritable offre légale payante mais ... sans limitation !

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1906161
ah quand même pour une fois que l'Europe va dans le sens du consommateur.

et je dirais qu'en ce moment ils font des effort vers le consommateur car a force de nous restreindre,nous aussi on va le faire notre FREXIT.




Le #1906201
La chronologie des médias n'a rien d'une exception française. Plusieurs pays européens l'ont inscrite dans leur loi (Allemagne, Portugal...) et d'autres passent par des accords avec l'industrie.

C'est ce qui se passe aux US. Et en terme d'accors, ce n'et pas tellement mieux qu'en France:
En moyenne, la sortie DVD prend 4 mois (comme chez nous)
36 mois pour la TV gratuite (contre 30 mois chez nous)
15 mois pour la TV payante (entre 12 et 22 mois chez nous selon les cas).

La grosse différence est que la SVOD (type netflix) est dispo au bout de 15 mois contre 36 chez nous (ce qui est vraiment nul, on est d'accord).

Je suis clairement pour une évolution de la chronologie des medias en France, mais il faut arrêter de penser qu'on est les seuls à en avoir une et que les autres pays peuvent voir des films récents sur Netflix.

C'et les même problèmes de business partout dans le monde ! Pas la peine de s'autoflageller...

Le #1906280
Zunrus a écrit :

La chronologie des médias n'a rien d'une exception française. Plusieurs pays européens l'ont inscrite dans leur loi (Allemagne, Portugal...) et d'autres passent par des accords avec l'industrie.

C'est ce qui se passe aux US. Et en terme d'accors, ce n'et pas tellement mieux qu'en France:
En moyenne, la sortie DVD prend 4 mois (comme chez nous)
36 mois pour la TV gratuite (contre 30 mois chez nous)
15 mois pour la TV payante (entre 12 et 22 mois chez nous selon les cas).

La grosse différence est que la SVOD (type netflix) est dispo au bout de 15 mois contre 36 chez nous (ce qui est vraiment nul, on est d'accord).

Je suis clairement pour une évolution de la chronologie des medias en France, mais il faut arrêter de penser qu'on est les seuls à en avoir une et que les autres pays peuvent voir des films récents sur Netflix.

C'et les même problèmes de business partout dans le monde ! Pas la peine de s'autoflageller...


Un catalogue unifié pour l'Europe : enfin une bonne nouvelle
Et ça serait encore mieux si on passait à la trappe le délai de 36 mois (complètement aberrant).

Pour la chronologie des médias aux US, il n'y a pas de règle fixe établie par le gouvernement. Il y a juste des associations (notamment les associations regroupant les chaînes de cinéma en salle) qui poussent pour ne pas avoir de sortie simultanée en salles, DVD et VOD.

Le délai est donc TRES variable en fonction des accords passés pour les films, voilà pourquoi certains films arrivent sur Netflix là-bas à peine 2 mois après leur sortie en salles (The Immigrant), d'autres films sortent 6-7 mois plus tard (comme Turbo, Don Jon par exemple). Même des films comme World War Z arrivent sur Netflix à peine 1 an après leur sortie en salles. Même dans ce dernier cas, c'est trois fois moins long que le délai MINIMUM en France...
Le #1906968
orakaa a écrit :

Zunrus a écrit :

La chronologie des médias n'a rien d'une exception française. Plusieurs pays européens l'ont inscrite dans leur loi (Allemagne, Portugal...) et d'autres passent par des accords avec l'industrie.

C'est ce qui se passe aux US. Et en terme d'accors, ce n'et pas tellement mieux qu'en France:
En moyenne, la sortie DVD prend 4 mois (comme chez nous)
36 mois pour la TV gratuite (contre 30 mois chez nous)
15 mois pour la TV payante (entre 12 et 22 mois chez nous selon les cas).

La grosse différence est que la SVOD (type netflix) est dispo au bout de 15 mois contre 36 chez nous (ce qui est vraiment nul, on est d'accord).

Je suis clairement pour une évolution de la chronologie des medias en France, mais il faut arrêter de penser qu'on est les seuls à en avoir une et que les autres pays peuvent voir des films récents sur Netflix.

C'et les même problèmes de business partout dans le monde ! Pas la peine de s'autoflageller...


Un catalogue unifié pour l'Europe : enfin une bonne nouvelle
Et ça serait encore mieux si on passait à la trappe le délai de 36 mois (complètement aberrant).

Pour la chronologie des médias aux US, il n'y a pas de règle fixe établie par le gouvernement. Il y a juste des associations (notamment les associations regroupant les chaînes de cinéma en salle) qui poussent pour ne pas avoir de sortie simultanée en salles, DVD et VOD.

Le délai est donc TRES variable en fonction des accords passés pour les films, voilà pourquoi certains films arrivent sur Netflix là-bas à peine 2 mois après leur sortie en salles (The Immigrant), d'autres films sortent 6-7 mois plus tard (comme Turbo, Don Jon par exemple). Même des films comme World War Z arrivent sur Netflix à peine 1 an après leur sortie en salles. Même dans ce dernier cas, c'est trois fois moins long que le délai MINIMUM en France...


Effectivement aux US c'est pas dans la loi, du coup ça dépend beaucoup des accords.

En fait je voulais surtout faire remarquer que'il n'y a pas qu'en France qu'on a une chronologie des médias inscrite dans la loi (et qui n'est pas forcément très adaptée au numérique).

Et oui, les 36 mois sont complètement idiots ! Il va un jour falloir que les gouvernements comprennent que la VOD à l'acte est chère et donc vraiment nulle et que les studios ont clairement intérêt à faire bouger ça si ils veulent avoir un peu de sous

Le #1915135
ExpressVPN vous permettant de surfer sur Internet de manière sécurisée et de façon anonyme. ExpressVPN vous promet un accès aux sites comme Netflix bloqués partout dans le monde et vous fournit une solution de protection pour vos données et vous apporte un parfait anonymat lorsque vous surfez sur Internet.

Acheter ExpressVPN maintenant https://www.expressvpn.com/fr/vpn-service/netflix-vpn?a_aid=addyj123

Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]