USA : neutralité du Web mise à mal

Le par  |  22 commentaire(s)
web planete

Malgré le lobbyisme de certains géants du Web comme Google qui mercredi dernier diffusait sur son site une " lettre-pétition " signée de son PDG, Eric Schmidt, alertant les internautes sur les dangers d'un Internet à deux vitesses, l'amendement d'un projet de loi portant sur le concept de neutralité de l' Internet vient d'être définitivement et massivement rejeté par la Chambre des Représentants ( équivalent de notre Assemblée Nationale ) par 269 voix contre et 152 pour.

Web planeteMalgré le lobbyisme de certains géants du Web comme Google qui mercredi dernier diffusait sur son site une " lettre-pétition " signée de son PDG, Eric Schmidt, alertant les internautes sur les dangers d'un Internet à deux vitesses, l'amendement d'un projet de loi portant sur le concept de neutralité de l' Internet vient d'être définitivement et massivement rejeté par la Chambre des Représentants ( équivalent de notre Assemblée Nationale ) par 269 voix contre et 152 pour.


Genèse du problème
A l'origine du houleux débat, un texte dénommé Communications Opportunity, Promotion, and Enhancement ( COPE ) qui a été approuvé en avril dernier sous l'impulsion de grandes entreprises de télécommunications, Verizon et AT&T. De là est né le conflit sur la neutralité du Web, ces sociétés considérant que le COPE la garantissait de manière suffisante mais les détracteurs du texte n'y voyaient dans ce dernier qu'un moyen leur permettant de moduler la qualité de leur service en fonction des sommes reçues de leurs clients d'où les craintes d'un Internet à deux vitesses. De fait, un amendement avait été proposé pour assouplir le texte.


Espoirs et craintes
L'amendement vient donc d'être définitivement rejeté et avec lui, l'espoir de cette fameuse neutralité de l' Internet. Finalement, c'est peut-être Ed Markey, le dépositaire de l'amendement qui résume le mieux la situation : " Le prochain Sergey Brin ( co-fondateur de Google ), le prochain Marc Andreessens ( Netscape ) vont devoir payer des taxes aux fournisseurs. Ce vote va changer l' Internet pour l'éternité ".

Néanmoins, le projet de loi est assez complexe et porte sur de nombreux points dont certains seront tout à l'avantage du consommateur américain. Fort heureusement car une contagion à plus grande échelle, hors Amérique du Nord, est à prévoir.

Le projet de loi dépourvu de son amendement portant sur la neutralité de l' Internet doit maintenant être approuvé par le Sénat américain.
Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 3

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #112788
j'ai deja vu cette news quelque part..
ou alors ca m'etonne tellement peux que je pense l'avoir deja vu.

Par contre
"moduler la qualité de leur service" "web a 2 vitesses"
je pige pas le sens du truc là .Le service vendu par les FAIs est deja "modulé" en fonction de la situation geographique du client(pour le meme prix) (cdv de l'adsl), et de plusieurs autres facteurs qui dependent pas directement de son compte bancaire '
ou alors j'ai RIEN compris.
Le #112789
Justement, pour le moment ton débit se faisait à vitesse max en fonction de ton emplacement, et là ça changerait aussi en fonction de ce que tu payes chaque moi (si j'ai bien compris, en fait je sais pas trop... )
Le #112790
des sous encore des sous et toujours des sous !


Le #112792
euh, pas très claire la news ... on a déjà des débits et des qualités différentes selon le prix qu'on paye. Alors ça voudrait dire quoi ' qu'on aurait du contenu différent '
Le #112795
Est-ce que cela veut dire que d'un côté il y aura Microsoft sur le réseau H-V et nous sur l'autre réseau à basse vitesse qui nous empêcheras d'allé sur le site à MS car nous ne payerons pas la H-V' C'est pas clair cette actualité. Si c'est cela je comprend pourquoi MS n'est pas d'accord
Le #112797
Le problème c'est qu'avec cette loi tous les sites ne seront pas sur le même pied d'égalité et certains services seront favorisés par rapport à d'autres et ceci moyennant finance de leurs part bien sûr.

( ce n'est pas en fonction de ce que vous payez vous en tant qu'abonné à Internet )
Le #112802
Jules César "euh, pas très claire la news ... on a déjà des débits et des qualités différentes selon le prix qu'on paye. Alors ça voudrait dire quoi ' qu'on aurait du contenu différent '"


La grosse différence, c'est que la, on ne payera plus pour un service tout compris, de telle qualité (débits ou autres), mais qu'il faudra payer "aux services", suivant ce qu'il coute aux FAI.

L'idée générale est de faire payer aux différents sites les frias qu'ils engrange: par exemple, beaucoup de monde vont sur google, ça représente beaucoup de bande passante, donc hop, on envoie une facture à google, si il refuse, on fait payer un peu plus aux gens qui veulent y accéder, sinon on en coupe l'accès.

Tel protocole coute plus cher au FAI ' (FTP, P2P, newsgroups,...), pas de problème, on fait payer 5 euros de plus par mois poura voir y accès.

Idem pour skype par exemple: trop de monde l'utilise, ça nous coute cher ! On bride, on réclame de l'argent aux "auteurs" et on propose un forfait +5 euros par mois pour y avoir accès "normalement".

Bref tout bonnement sacandaleux
deathscythe0666 Hors ligne VIP 5898 points
Le #112816
Heu ... Vous payerez pour le tél, pour la TV ... c'est ça que vous voulez dire en fait '
Le #112819
Bon les US ce n'est pas le monde non plus... Ils vont pas pouvoir imposer ça au reste du monde... (enfin j'espère pas )
On aura peut 'etre plus de difficulté à aller sur certains de leurs site... Ensuite je pense que si les société comme google MS ou autre sont maligne, elles iront heberger leur site ailleurs que sur le territoire des US...
Donc hors de leur juridiction...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]