Barack Obama dit non à l'Internet à deux vitesses

Le par  |  8 commentaire(s)
Autoroute-USA

Le président des États-Unis refuse l'idée d'un Internet à deux vitesses et demande au régulateur américain des télécoms d'aller dans le même sens.

Lundi, Barack Obama s'est prononcé en faveur d'un Internet ouvert qu'il juge " essentiel pour l'économie américaine " et a demandé à la Federal Communications Commission de le porter au même niveau qu'un service vital à l'instar de l'eau et l'électricité.

Dans sa déclaration et son soutien appuyé à la Neutralité du Net, le président des États-Unis a clairement fait comprendre qu'il refuse toute initiative visant à bloquer du trafic dans la mesure où il est légal, et écarte l'idée que des fournisseurs d'accès à Internet puissent discriminer la manière dont les internautes accèdent à des sites et services Web.

C'est ainsi un non à l'Internet à deux vitesses qui commence à prendre forme aux États-Unis et pourrait contaminer d'autres régions du monde. Avec un tel Internet, un opérateur pourrait proposer une voie rapide à des fournisseurs de contenu qui mettent la main à la poche.

" Nous ne pouvons pas autoriser les fournisseurs d'accès à Internet à restreindre les meilleures connexions et choisir les gagnants et les perdants sur le marché en ligne des services et des idées. […] Je demande à la Federal Communications Commission de mettre en œuvre les règles les plus fortes possibles pour protéger la Neutralité du Net. "

  

Ce n'est en fait pas une surprise, Barack Obama adopte le point de vue d'une association comme l'Electronic Frontier Foundation et celui des fournisseurs de services, mais bien évidemment pas celui des opérateurs.

La FCC a pris acte mais rappelle non innocemment que c'est une autorité indépendante. Quant aux opérateurs, ils n'ont guère apprécié l'intervention du locataire de la Maison-Blanche.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1817056
Malheureusement si ce n'est pas pour cette fois, cela arrivera un jour où un président US décidera de la non neutralité du Net et alors il n'y aura plus de retour en arrière possible car les intérêts financiers seront trop puissants pour y résister.

Le #1817058
Et en attendant Comcast & co font la pluie (de billets) et le beau temps (pour les riches).
Le #1817059

le président des États-Unis a clairement fait
comprendre qu'il refuse toute initiative visant
à bloquer du trafic dans la mesure où il est
légal, et écarte l'idée que des fournisseurs
d'accès à Internet puissent discriminer la
manière dont les internautes accèdent à
des sites et services Web.



Il veut dire qu'il est contre ce genre de site où si tu n'es pas Américain (genre nous français), tu ne peux pas y accéder ?
Le #1817062
Et surtout , ça deviendrait peut être un bordel monstre pour pouvoir espionner tranquillement ....

Mais bon , c'est sûr qu'un jour ça arrivera (comme l'a dit pauletteparis....Déjà , quand on voit celle qui s'est présentée dans l'iowa y a pas longtemps (et qui a gagné) , moi , elle me fait peur (y a qu'à lire un peu sa fiche wikipédia : https://en.wikipedia.org/wiki/Joni_Ernst )

Et je me dit que si quelqu'un comme ça accède au post de présidente , on a du soucis à se faire
Le #1817067
Montigny a écrit :

Et surtout , ça deviendrait peut être un bordel monstre pour pouvoir espionner tranquillement ....

Mais bon , c'est sûr qu'un jour ça arrivera (comme l'a dit pauletteparis....Déjà , quand on voit celle qui s'est présentée dans l'iowa y a pas longtemps (et qui a gagné) , moi , elle me fait peur (y a qu'à lire un peu sa fiche wikipédia : https://en.wikipedia.org/wiki/Joni_Ernst )

Et je me dit que si quelqu'un comme ça accède au post de présidente , on a du soucis à se faire


Ce n'est pas un secret pour personne que les grosses compagnies placent souvent les gens qu'ils veulent dans les postes de pouvoir, ça m'étonnerais pas que cette dame a eu un énorme coup de main de la part de certaines compagnies pour arriver là où elle est actuellement, l'idée c'est d'avoir un retour de l’ascenseur une fois que la personne est au pouvoir. C'est comme ça que ça fonctionne depuis la nuit des temps.
Le #1817080
Fixer les tailles des tuyaux de l'internet est bien le boulot du provider. Après, on peut avoir des polémiques sur qui paye ces tuyaux, comme par exemple la guéguerre Free-Google. Mais c'est le boulot du provider.

Limiter un flux (genre SMTP sortant), c'est une atteinte à la neutralité. Mais tant que l'on peut le client averti peut "débloquer", ca passe.
La neutralité est compromise lorsque l'on se fait bloquer sur certains flux vidéos copyrightés, lorsque l'on ne vient pas d'un pays autorisé.

Le plus inquétant est un scandale qui frappe les Etats-Unis, dont les détails sont ici:
http://www.lemonde.fr/pixels/article/2014/11/07/aux-etats-unis-verizon-traque-chaque-internaute-avec-un-code-unique_4519788_4408996.html
Pour résumé, Verizon MODIFIE à la volée vos requêtes HTML / soap pour y ajouter une sorte de cookie unique pour chaque utilisateur, à l'insu de votre plein gré. Ecoeurant.

Le #1817083
yam103 a écrit :

Fixer les tailles des tuyaux de l'internet est bien le boulot du provider. Après, on peut avoir des polémiques sur qui paye ces tuyaux, comme par exemple la guéguerre Free-Google. Mais c'est le boulot du provider.

Limiter un flux (genre SMTP sortant), c'est une atteinte à la neutralité. Mais tant que l'on peut le client averti peut "débloquer", ca passe.
La neutralité est compromise lorsque l'on se fait bloquer sur certains flux vidéos copyrightés, lorsque l'on ne vient pas d'un pays autorisé.

Le plus inquétant est un scandale qui frappe les Etats-Unis, dont les détails sont ici:
http://www.lemonde.fr/pixels/article/2014/11/07/aux-etats-unis-verizon-traque-chaque-internaute-avec-un-code-unique_4519788_4408996.html
Pour résumé, Verizon MODIFIE à la volée vos requêtes HTML / soap pour y ajouter une sorte de cookie unique pour chaque utilisateur, à l'insu de votre plein gré. Ecoeurant.


C'est impressionnant

A moment donné il va falloir tout de même que les États légifèrent sur la publicité ciblée, ce sont des atteintes à la vie privée disproportionnées par rapport à l'objectif visé.

Le #1817126
Il suffit de ne pas cliquer sur les pubs.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]