New Horizons : il faudra 1 an à la sonde pour nous renvoyer les données collectées autour de Pluton

Le par  |  5 commentaire(s)
New Horizons

Il aura fallu plusieurs années à la sonde New Horizons pour arriver à proximité de Pluton, et seulement quelques jours pour réaliser le maximum d'étude sur la planète naine. Et il faudra au moins une année de plus pour récupérer les données.

La sonde New Horizons nous a offert une vue inédite sur la planète naine Pluton il y a quelques mois, en s'approchant là où aucun autre objet spatial créé par l'homme ne s'était aventuré avant.

En quelques jours, la sonde de la NASA a multiplié les analyses, mais à plus de 5 milliards de kilomètres de notre Terre, la connexion n'est pas au mieux, et les débits pour récupérer les données sont très faibles.

Pluton NASA.

de 1 à 4 kilobytes par seconde, voilà le rythme auquel les opérateurs de la NASA reçoivent désormais les données renvoyées par Pluton. Les ondes radio ont beau se déplacer à la vitesse de la lumière, il faut environ 4h30 aux informations pour nous parvenir depuis New Horizons. La Nasa indique qu'avec un débit similaire, il faudrait attendre des heures entre un clic de souris et le chargement d'une page, puis plusieurs minutes pour afficher cette dernière à condition qu'elle soit standard et peu chargée.

Si la NASA a déjà partagé quelques vidéos et clichés de Pluton, il resterait 95 % des données collectées sur la planète naine à télécharger vers la Terre. Au menu de ces données convoitées : des clichés en haute définition et sous plusieurs spectres, les données atmosphériques et bien plus encore.

Selon l'agence spatiale américaine, les dernières données concernant Pluton devraient être récupérées d'ici le mois d'octobre 2016, soit dans un an environ. En attendant, la NASA a indiqué qu'elle publierait une photo issue de New Horizon chaque vendredi à partir de cette semaine.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1858538
Vu la distance et la quantité phénoménale de données qu'elle à collecté, cela ne m’étonne pas vraiment, malgré la puissance du transmetteur(1 à 4ko/sec c'est énorme vu la distance).
Ce chiffre va en augmentant à mesure que le bébé de la NASA avance dans l'inconnu.
Longue vie à elle, et qu'elle continue de nous émerveiller comme elle a su le faire avec cette sublime photo de la mystérieuse PLUTON (que je considèrerai toujours comme une planète à part entière, contrairement a ce cher Michael E. Brown....)
Le #1858539
Ils devraient mettre des relayeurs un peu partout pour gagner en débit.
Le #1858565
Ah bah voilà, j'avais raison quand j'me disais que certain clichés étaient vraiment moche, c'est parce qu'on n'a pas encore récupéré ceux en HD


Le #1858577
iFlo59 a écrit :

Ils devraient mettre des relayeurs un peu partout pour gagner en débit.


Ce serait une bonne idée si on envoyait deux sondes par an dans cette direction.
un relai spatial couterait, je pense, aussi cher qu'une sonde spatiale, avec au final, peu d'utilité dans l'immédiat.

Le #1858598
Vu la distance, atteindre ce débit (du même ordre de grandeur que ce qu'on avait en RTC dans le "bon vieux temps"), c'est déjà pas mal du tout, bon le ping par contre c'est une autre paire de manches

Par contre, je me demande comment ça se passe niveau pertes de paquets par contre, et est-ce que c'est du simplex, du half duplex ou du full duplex.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]