Nintendo, Microsoft et Sony parlent éducation dans les jeux

Le par  |  0 commentaire(s) Source : Kotaku
Programme d'Entrainement cérébral jaquette

Les trois constructeurs présents actuellement sur le marché vidéoludique s'expriment sur la place qu'occupe l'éducation dans ce média très critiqué qu'est le jeu vidéo.

Programme d'Entrainement cérébral jaquetteC'est un fait, les gens, en particulier les enfants, aiment apprendre. Il n'y a qu'à regarder les chiffres de ventes des Brain Training pour s'en convaincre, si la manière y est, les joueurs suivront et ne rechigneront pas à faire fonctionner leurs neurones à plein régime. Ca, Nintendo l'a bien compris, et si la DS rencontre le succès que nous lui connaissons maintenant, les jeux éducatifs y sont sûrement pour quelque chose.

Mais, en sachant qu'il devient presque facile d'intéresser les joueurs à du contenu éducatif, pourquoi celui-ci n'est pas plus représenté sur cette génération de consoles ? La réponse du directeur général de Microsoft XNA, Boyd Multerer :

"Jusqu'à tout récemment, avec la sortie d'outils de développement gratuits comme XNA Game Studio, les jeux consoles ont été extrêmement coûteux à faire. Ils sont coûteux pour les développeurs comme pour les éditeurs, on atteint parfois la dizaine de millions de dollars, ce qui signifie que chacun va être moins enclin à prendre des risques avec des concepts nouveaux ou non-prouvés."


Une responsabilité envers la société
Il a également été demandé à ces constructeurs si le principe qu'une entreprise doit penser au bien de la société, et faire en sorte de lui apporter le meilleur, peut aussi s'appliquer au milieu du jeu vidéo. Denise Kaigler, vice-présidente du marketing Nintendo, rejoint cette idée :

"Absolument. Nintendo travaille régulièrement avec un certain nombre d'organismes de bienfaisance, notamment la Starlight Starbright Children's Foundation, qui vise à installer des consoles de jeu dans les hôpitaux pour enfants. Avoir des jeux vidéo dans les mains, pour les enfants, réduit leur anxiété et leur ennui durant leurs séjours à l'hôpital."

On est également très soucieux des siens pour Sony, comme en témoigne les dires de John Koller, directeur du marketing hardware pour SCEA :

"La responsabilité sociale des entreprises s'applique évidemment à l'industrie du jeu. Un excellent exemple qui montre comment SCEA contribue à la société est notre partenariat avec Folding@home, qui permet aux possesseurs de PS3 d'offrir la puissance de calcul de leur machine pour soutenir la recherche dans la lutte contre des maladies telles qu'Alzheimer et le cancer."
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]