Nokia : vers un boycott des consommateurs allemands

Le par  |  7 commentaire(s) Source : AFP
Logo Nokia

La fermeture de l'usine allemande de Bochum ne se fera pas sans douleur pour le groupe Nokia.

Logo NokiaLa fermeture de l'usine allemande basée à Bochum s'annonce délicate pour Nokia, le constructeur finlandais numéro un mondial dans la fabrication de téléphones portables. En effet, après la rébellion des syndicats et des 2 300 salariés poussés vers la sortie dans un souci de compétitivité, le rappel à l'ordre du gouvernement et de la Commission européenne qui pointent du doigt les aides reçues pour son installation et le retour de bâton de la Bourse, c'est au tour des consommateurs allemands de sanctionner le groupe finlandais.


Boycott des consommateurs allemands

Dans un sondage réalisé par l'hebdomadaire allemand Stern, les consommateurs sont loin d'avoir une bonne image de la marque. 52 % des personnes ayant répondu déclarent ainsi ne plus avoir l'intention d'acquérir un téléphone mobile griffé Nokia et 68 % d'entre eux estiment que l'image du groupe ne sortira pas indemne de cette histoire.


Une décision pourtant justifiée selon le patron de Nokia

Dans une entrevue accordée au quotidien Frankurter Allgemeine Zeitung, Olli-Pekka Kallasvuo, patron de Nokia, a déclaré qu'il comprenait très bien les réactions suscitées par la décision de son groupe. En revanche, il a indiqué qu'il ne voyait pas d'arguments valables pouvant la remettre en cause. Il en a profité pour rappeler que l'usine basée à Bochum ne produisait que 6 % de l'ensemble des téléphones portables, mais représentait tout même 23 % de l'ensemble des coûts salariaux directs. Il s'est dit néanmoins prêt à discuter avec les salariés concernés pour chercher des solutions de reconversion.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
deathscythe0666 Hors ligne VIP 5898 points
Le #195713
"Il en a profité pour rappeler que l'usine basée à Bochum ne produisait que 6 % de l'ensemble des téléphones portables, mais représentait tout même 23 % de l'ensemble des coûts salariaux directs."

On parie combien qu'ils seraient capables de la sortir pour n'importe quelle usine, leur petite phrase ?
Le #195721
c'est pas si sur que cela deathscythe0666 ... c'est peut-être vrai, mais la marque faisant un tel bénéfice et la masse salariale étant un tellement faible pourcentage du coûts des appareils, on ne peux pas vraiment "saluer" leur décision ... il faudrait mettre en place un peu plus de "sécurité" pour se qui concerne les aides données , dans le genre, si tu dégage avant un certains temps et que tu fais des bénéfices, tu rembourse avec les intérêts et tu doit faire un plan social ... mais bon, c'est politique tout ça :-(
Je commence presque à regretter d'avoir acheté un N95 en fin d'année ...
@+
Laurent.
Le #195725
Très bien, je suis de tout coeur avec les allemands. Il est GRAND temps que les consommateurs sanctionnent les entreprises non pas seulement pour leurs produits mais également (et surtout) pour leur comportement social.
L'appel au boycott est alors le seul moyen de faire contrepoids à de telles manoeuvres.
Ces grands groupes bénéficient (et contribuent) largement à l'absence de solidarité dans la population alors qu'eux sont solidaires entre eux.

Seul souci, l'appel au boycott, qui est sain à l'origine, peut être perverti afin de servir des intérêts concurrentiels.
db
Le #195729
Boycott, oui: mais se tourner vers qui ? Comment peut on être sûr que si j'achète demain un Sony Ericsson, qu'il ne va pas licencier à tour de bras après demain ?

Par contre, je suis tout à fait favorable à ce que l'Etat allemand et l'UE demande le remboursement des aides accordées à Nokia. Il s'agit de plus de 80 millions d'euros: il faut toucher ces entreprises là ou ça leur fait mal : le portefeuille.

... de toute manière pas d'inquiétude pour eux, avec les économies de main d'oeuvre réalisées il s'y retrouveront très bien après...
Le #195740
un boycott oké mais si c'est pour se tourner vers une marque qui fait produire ses GSM dans un pays asiatique je ne vois pas trop l'interet.

Ce qu'il faut faire c'est consommer plus de produits locaux. Acheter les voitures construite chez nous, les gsm assemblés ici etc.

Sinon l'entreprise sera bien obligé de se délocaliser car elle n'aura plus d'interet economique a avoir des grosses dépenses salariales.
Le #195772
ils s'en foutent completement de perdre tous les clients allemands. Nokia vendra 200 millions de téléphones en Inde et 300 millions en Chine. Ils ne comptent pas sur les N95 pour faire le plus de bénéf. C'est avec des modeles d'entrée de gamme qu'ils font le plus de chiffre.
Le #195799
Après :
"Nokia connecting people"
Voici :
"Nokia laying off people"
Quand je pense à tous ces grands groupes qui se plaignent de la masse salariale ! Quand on regarde les comptes, on voit souvent : masse salariale globale <= revenu global du patron !
Et on nous boursoufle le cortex avec la conjoncture difficile, la concurrence, les fonds souverains alors que nos préoccupations à nous sont simples : comment gagner de quoi manger et se loger. Et voila 2 300 salariés qui ne trouveront peut être pas de réponses à ces question pendant que"Mr Nokia" mangera du caviar à la louche. En 1789, il y a eu la révolution Française, à quand la révolution Européenne ?
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]