Nokia : le recyclage de mobile n'est pas encore un réflexe

Le par  |  0 commentaire(s)
Logo Nokia

Une enquête de consommateurs réalisée par Nokia montre combien les mentalités doivent encore évoluer concernant le recyclage des téléphones portables.

Logo NokiaRecycler son vieux téléphone portable qui prend la poussière dans un tiroir ? C'est encore bien loin d'être un réflexe pour trois personnes sur quatre, selon une étude commandée par Nokia et réalisée auprès de 6500 personnes dans 13 pays allant de la Finlande à l'Allemagne en passant par la Chine, le Brésil et l'Indonésie.

L'étude révèle que la plupart des utilisateurs conservent leur vieux téléphone alors qu'il n'est plus utilisé et que plus de la moitié d'entre-eux ignore jusqu'à l'existence de programmes de recyclage.  Pourtant, selon Markus Terho, directeur des affaires environnementales de Nokia, " si les trois milliards de propriétaires de mobiles au monde retournaient ne serait-ce qu'un appareil, nous pourrions économiser 240.000 tonnes de matières premières et obtenir une réduction des gaz à effet de serre équivalant au retrait de 4 millions de voitures de la circulation. Combinées, nos petites actions individuelles peuvent faire une grande différence. "


Le recyclage, une question d'information
Nokia 3110 EvolveL'étude fait ressortir que les personnes interrogées possèdent en moyenne cinq téléphones portables, mais 3% seulement d'entre elles indiquent recycler leur ancien téléphone. 4% des mobiles finissent à la décharge, 15% sont donnés à un ami ou parent en deuxième main, 16% sont revendus et 44% sont conservés et inutilisés.

Paradoxalement, si 74% des sondés ne songent pas à recycler leur téléphone, 72% d'entre eux estiment toutefois que le recyclage aurait un impact sur l'environnement. Nokia rappelle que ses téléphones sont recyclables à divers degrés ( de 65 à 80% ) et que les matériaux précieux récupérés peuvent servir à fabriquer de nouveaux produits, comme des bouilloires, des bancs publics, voire des instruments de musique comme des saxophones.

Les plastiques non recyclables sont brûlés et les autres éléments peuvent être inclus dans la fabrication de puces ou comme matériaux de construction des routes, ne laissant aucun rebut en décharge. Acteur volontaire du recyclage, Nokia a mis en place des points de collecte dans 85 pays, par l'intermédiaire des magasins Nokia et des 5000 points Nokia Care.

Suite à cette enquête, la société compte mettre en place des campagnes d'information rappelant l'intérêt du recyclage des téléphones portables et les procédures pour le faire.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]