Nokia Siemens Networks : un essai 3G LTE à 173 Mbps

Le par  |  0 commentaire(s)
Nokia Siemens Networks logo

173 Mbps, c'est le débit mobile obtenu lors d'une expérimentation réalisée par l'équipementier Nokia Siemens Networks concernant la technologie 3G LTE exploitée dans un environnement urbain avec une gestion de plusieurs utilisateurs.

Nokia siemens networks logoMaintenant que le standard 3G LTE ( Long Term Evolution ) a reçu le soutien d'une grande partie de l'industrie mobile, les annonces s'accélèrent et les progrès rapprochent cette technologie, qui doit prendre la succession des réseaux HSPA ( High Speed Packet Access ), vers la voie de la commercialisation, espérée autour de 2010, au Japon pour commencer.

L'équipementier Nokia Siemens Networks annonce avoir réussi à obtenir, lors d'une expérimentation en milieu urbain ( donc en présence d'obstacles ne facilitant pas la diffusion des signaux ) et en environnement multi-utilisateur, des débits mobiles de l'ordre de 173 Mbps, soit dix fois plus que ce permettra le débit HSPA à son haut niveau.

Cette performance a été obtenue grâce à l'emploi de la technologie d'antenne MIMO ( Multiple Input Multiple Output ) et du protocole de diffusion des signaux OFDM ( Orthogonal Frequency Division Multiplexion ) associés aux technologies décrites par le 3GPP. L'expérimentation a montré notamment qu'il était tout à fait possible d'obtenir des débits stables de 100 Mbps (ce qui correspond au débit qui sera proposé commercialement ) sur des distances de plusieurs centaines de mètres dans des environnements complexes pour la propagation des ondes.


Un pas de plus en faveur de la 3G LTE
" Pour se rapprocher de l'objectif des 5 milliards de personnes connectées d'ici 2015, les opérateurs mobiles auront besoin d'exploiter l'ensemble du spectre de fréquences disponible avec une complexité de réseau minimale et une efficacité maximale au moindre coût, tout en assurant un trafic 100 fois supérieur ", explique Stephan Scholtz, directeur technique de Nokia Siemens Networks. " L'essai réalisé est une étude de faisabilité indispensable pour le succès de LTE ".

L'expérimentation a été préparée à partir de stations-relais disposant d'antennes MIMO 2x2, transmettant sur une largeur de 20 MHz dans la bande 2,6 GHz, conçues par l'équipementier et de véhicules situés à des distances allant jusqu'à 1 kilomètre et mesurant les débits.

Elle démontre le potentiel de la technologie 3G LTE et l'état d'avancement des travaux, en attendant les premiers déploiements dès 2010. Avec 100 Mbps en débit descendant et 50 Mbps en débit montant, ce sont de nouvelles applications qui pourront être exploitées via les réseaux mobiles, comme par exemple des flux HDTV en streaming ou des transferts de fichiers lourds.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]