Nokia : 2012, année du retour en force sur le marché US ?

Le par  |  2 commentaire(s) Source : Bloomberg
Nokia Lumia 800 02

Si Nokia est leader mondial des ventes de téléphones portables, il est un marché, pourtant essentiel, qui lui échappe encore et toujours : les Etats-Unis. Plus pour longtemps, promet son CEO Stephen Elop.

Nokia Lumia 800 02Nokia a connu une situation paradoxale ces dernières années, qui n'est pas sans lien avec sa faiblesse sr le segment des smartphones. Alors que le fabricant finlandais domine largement le marché de la téléphonie mobile, écoulant à lui seul un quart du volume de téléphones vendus chaque trimestre, sa présence sur le marché des Etats-Unis est extrêmement faible, avec moins de 4% de part de marché.

Or, il s'agit là d'un marché crucial pour la conquête du segment des smartphones et qui ne pourra donc pas être évité alors que Nokia tente de reprendre l'avantage avec des smartphones Windows Phone. Si Symbian n'a jamais séduit le marché US, assez conservateur, l'utilisation de la pate-forme mobile de Microsoft peut améliorer l'image du fabricant outre-Atlantique.

Mais pour parvenir à reprendre des parts de marché, il faudra impérativement séduire aussi les opérateurs mobiles US. C'est ce que prépare Stephen Elop, CEO de Nokia, qui a confirmé un retour agressif du fabricant aux Etats-Unis dès le début 2012, avec la mise en avant de ses nouveaux terminaux Windows Phone chez plusieurs opérateurs mobiles.


Le marché US, incontournable pour Nokia
Après les Nokia Lumia 800 et Lumia 710, le fabricant compte rapidement élargir sa gamme de terminaux Windows Phone pour proposer un ensemble cohérent sur tous les positionnements, de manière à générer un volume qui permettra de réaliser des économies d'échelle et en retour une amélioration des marges.

Dans un entretien accordé à Bloomberg, Stephen Elop a également évoqué la possibilité d'entrer sur le marché des tablettes tactiles, sans donner de précisions. Il faudra sans doute attendre la disponibilité de Windows 8 avant de voir émerger des projets concrets.

Stephen Elop compte également différencier l'offre de Nokia par les applications, en suivant la stratégie de Microsoft qui mise sur la qualité et non la quantité. Discours autant de raison que de réalisme forcé face à des développeurs déjà largement séduits par Android et iOS.

Toujours est-il que Nokia va mettre le paquet sur le marketing de sa gamme Lumia, et prévoit de dépenser trois fois plus que lors de ses précédents lancements. Il ne reste plus qu'à attendre la réaction du public, déjà captivé par les iPhone et des smartphones Android toujours plus performants et riches d'applications.

On notera que de la même façon que Stephen Elop est un ancien cadre de Microsoft, le patron de la branche Nokia USA, Chris Weber, a lui aussi travaillé durant 16 ans pour le groupe de Redmond.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #854441
Si Nokia arrive à la même qualité que Microsoft, c'est gagné (ou pas).
Le #854641
Je rêve d'un jour de la qualité Nokia avec Android
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]