Nokia dévoile une norme de connexion à courte portée

Le par  |  3 commentaire(s)
Nokia logo

Le fabricant Finlandais Nokia a dévoilé mardi la nouvelle technologie développée dans ses laboratoires depuis cinq ans et qu'il espère voir s'implanter à travers le monde et devenir une norme pour l'industrie.

Nokia logoLe fabricant Finlandais Nokia a dévoilé mardi la nouvelle technologie développée dans ses laboratoires depuis cinq ans et qu'il espère voir s'implanter à travers le monde et devenir une norme pour l'industrie.


Wibreez avec Nokia!
Cette nouvelle technologie de connexion sans fil à courte portée, baptisée Wibree, sera plus économe en énergie que le standard Bluetooth et permettra des connexions entre des appareils distants dans un rayon de 10 mètres.

Bob Iannucci, patron du Centre de Recherche de Nokia a déclaré à Reuters que les puces, du fait de leur taille réduite et de leur faible consommation d'énergie pourront relier plus efficacement des téléphones portables aux autres objets dotés de connexion sans fil, comme les montres (cf cette news), des claviers sans fil ainsi que des jouets ou d'autres appareils, comme des capteurs médicaux. La croissance de ces segments serait alors revigorée par cette nouvelle technologie, qui accroîtrait le potentiel de demande.

La compatibilité avec les autres standards de connexion sans fil devrait être assuré par Nokia, comme Mr Iannucci en parle ici : " Notre objectif est d'en faire le plus rapidement possible une norme avant de proposer une solution d'interopérabilité qui pourra être commercialisée et intégrée à des appareils dès que possible "

Nokia, toujours en train de connecter du monde
La commercialisation de sa technologie est prévue pour le deuxième trimestre 2007 par Nokia, voeu pieu du premier fabricant mondial de téléphones mobiles qui espère voir les téléphones bluetooth équipés de la double technologie, au moyen de puces bi-standard, et les téléphones non équipés accueillir la puce Wibree.

Iannucci a précisé que les puces Wibree pourraient cependant ajouter quelques centimes d'euro supplémentaires au prix des puces Bluetooth.

Ceci ne devrait cependant pas gêner le marché outre-mesure puisque, selon CSR, le leader britannique des puces et appareils utilisant la technologie bluetooth, il est prévu une augmentation des ventes de puces bluetooth, qui passeraient de 317 millions en 2005 à 500 millions en 2006.

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #134590
Mouais. Déjà que Bluetooth ne consomme pas grand chose je doute que le bilan énergétique du mobile en soit fichtrement bouleversé. Le plus gros consommateur reste l'étage radio en mode communication.
Du coup quel est l'intérêt de cette puce (parlons de puce et non de norme s'il vous plaît Nokia n'étant pas encore ni un organisme de standardisation ni de normalisation) qui n'apporte qu'un débit de transfert de 1Mbps '
Partir sur du WUSB ou augmenter la durée de vie des batteries ce ne serait pas mieux '
db
Le #134686
Pas grand chose ''
Sans Bluetooth ->48 heures
Avec Bluetooth ->6 heures
Pour mon Nokia 6131
deathscythe0666 Hors ligne VIP 5898 points
Le #134763
Nokia réinvente l'infrarouge '

Sérieux, déjà entre WUSB, BT, WiFi ... c'est le bins avec les appareils compatibles et non compatibles (entendre : équipés ou non), ça va devenir quoi après '

Note : BT étant intégré dans de plus en plus d'appareils, ça va être dur pour le frisbee sans fil (c'est nul, je sais, pas taper !!!) de s'imposer ...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]