Non à l'embauche des pirates informatiques

Le par  |  24 commentaire(s) Source : Yahoo
Mitnick

  Adulés ou détestés, les pirates informatiques repentis ne feraient pas de bonnes recrues pour les sociétés, malgré leurs fortes connaissances des systèmes informatiques et de la sécurité.

  Mitnick

Adulés ou détestés, les pirates informatiques repentis ne feraient pas de bonnes recrues pour les sociétés, malgré leurs fortes connaissances des systèmes informatiques et de la sécurité.

En règle générale, les pirates travaillent en solitaire et ont du mal à se plier aux règles des sociétés. 

"Il est naturellement très intéressant d'avoir une personne capable de détecter les failles (d'un système), et le savoir d'un pirate informatique est de grande valeur", mais ne suffit pas.

De plus les hackers ont des principes en totale opposition de ceux des entreprises.

Paradoxalement, plus que jamais, les sociétés sont à la recherche d'experts afin de renforcer leur protection alors que les attaques sont de plus en plus fréquentes et élaborées.

Certains pirates se perçoivent eux-mêmes comme de bons samaritains qui testent la sécurité des firmes ou envoient des programmes anti-virus par le biais d'un ver sur Internet, et espèrent décrocher une embauche après s'être fait remarquer. 

En général, cela ne marche pas et reste très mal apprécié par les dites sociétés.

Un pirate hongrois, qui avait mis à mal les données d'un opérateur suédois en piratant des données sensibles, en a fait les frais et lui a valu trois ans de prison pour espionnage industriel grave.

Ce hackers des banlieues s'était vanté de mettre en évidence les failles du système par provocation et dans le but de se faire engager par le groupe suédois (Erickson).

Le père d'une variante de Sasser avait lui été embauché par Securepoint

Pourtant le message passé par les sociétés de protections antivirales montre le virus comme une mauvaise chose et une telle embauche va à l'encontre des valeurs qu'elles véhiculent.

"Il y a plusieurs cas de personnes au passé obscur qui ont repris le droit chemin. Mais nous n'embaucherions jamais quelqu'un comme ça", a déclaré Mikko Hyppoenen, expliquant que dans sa société qui compte 340 employés dans 10 pays, chaque embauche potentielle est l'objet d'une étude minutieuse.

"Nos clients ne seraient pas à l'aise avec l'idée que des auteurs de virus manipulent leur système. Nous n'avons pas besoin de ce genre de problème, quel que soit le niveau de compétences" du pirate reconverti.

Même le Grand Kevin Mitnick n'a pas trouvé d'embauche au sein d'une telle société et a dû créer sa propre entité de conseils en informatiques (Defensive Thinking).

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 3

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #44902
"En général, cela ne marche pas et reste très mal apprécié par les dites sociétés."

Houuuu le pauvre "petit" égo blessé !!!
Quand on voit le marathon que c'est aujourd'hui pour décrocher un job, ça me surprend pas.
Le #44905
Le fideles Mitnick, sacré histoire en effet ...
Le #44913
c la foto de qui sur la news'
Le #44925
De Kevin Mitnick.
Le #44926
Enfin faut bien dire que Mitnick c'est pas un vrai 'hacker' ... il jouait principalement sur le 'social engeniering' =>utiliser le point faible de chaque machine : l'interface chaise clavier ! par exemple : appeler l'admin d'une boite pour faire changer le mot de passe d'un employé dont il connaissait le login ...
il n'aurait strictement aucun interret dans une boite ...
Le #44930
Attention aux mots !
Pirates (voleurs) et hackers, ce n'est pas la m^me chose !
Le #44932
Attention aux mots monsieur Akerone, on dirait un débutant en informatique ! Mais ce n'est pas nouveau sur l'erreur des mots utilisés !

Pirates (voleurs) et hackers, ce n'est pas la m^me chose !
Le #44939
"Certains pirates se perçoivent eux-mêmes comme de bons samaritains qui testent la sécurité des firmes ou envoient des programmes anti-virus par le biais d'un ver sur Internet, et espèrent décrocher une embauche après s'être fait remarquer." Merci de ne pas tout confondre, et de melanger les crasher avec les elite, il y a une news la dessus, tu aurrait mieux fait de la lire avant de dire encore une fois bcp de betise

Faire de la belle prose bein petante, est une chose, dire la verité en est une autre, et a ce jeux tu est souvent perdant.
Le #44949
Jarode, il y'a bien une erreur sur le mot hackers, mais dans la phrase que tu cites, il n'ya aucun problème, pirate étant un mot générique pouvant désigner toute personne hors la loi, et tout programmeur de ver ou autres est un pirate.

@atomusk : pas bien d'écouter les légendes urbaines. Mitnick était exellent en subversion psychologique (voir article sur mon site) mais cela ne signiefiepas que c'étaitson seul atout, loin, très loin de là.
Le #44959
je regrette mais il assimle elite et crasher, en aucun cas un elite ne vas allais foutre le bordel sur un sytem, et en aucun cas un crasher ne vas aller pretendre etre un bon samaritain
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]