La NSA aurait mis sur écoute les téléphones de 35 chefs d'Etat à travers le monde

Le par  |  9 commentaire(s) Source : The Verge
NSA

Alors que des rumeurs lancées par le journal Der Spiegel laissaient entendre il y a quelques jours que le téléphone de la chancelière allemande Angela Merkel avait pu être placé sous écoute par la NSA pendant plusieurs années, The Guardian indique aujourd'hui que ce seraient 35 dirigeants de la planète qui seraient espionnés de la sorte par l'agence de renseignement américaine.

La nouvelle tombe juste après un premier scandale centralisé sur l'Allemagne et Angela Merkel qui avait annoncé que si les faits étaient avérés, il s'agirait d'une dramatique rupture de confiance entre l'Allemagne et les États-Unis, mais également après les écoutes de la NSA focalisées sur la France, rapportées par le journal Le Monde cette semaine.

NSA Le quotidien The Guardian déjà à l'origine du partage des premiers éléments concernant le projet PRISM vient ainsi d'indiquer que les services de renseignements américains auraient placé sous écoute les téléphones de 35 leaders internationaux. 35 numéros de téléphone correspondant à des chefs d'État parmi une liste plus large de 200 numéros de "VIP" également surveillés par l'agence comme l'indique une note interne datée de 2006 obtenus par le journal.

Les numéros en question auraient été collectés par un représentant du gouvernement qui n'est pas cité dans les rapports récupérés par The Guardian, mais qui serait extérieur à l'agence. Une pratique qui serait loin d'être isolée puisque la NSA aurait encouragé des fonctionnaires du gouvernement ayant des contacts réguliers avec des représentants étrangers (membres du département d'État, de la défense, de la maison blanche, ambassadeurs) de volontairement mettre la main sur les numéros de téléphone de "dirigeants politiques étrangers" dans le but d'établir des surveillances.

The Guardian n'a actuellement pas communiqué ni l'identité ni les nationalités des dirigeants espionnés par la NSA, mais la nouvelle va dans le sens des dernières accusations de surveillance des États-Unis sur ses alliés, un état de fait pourtant démenti farouchement par le gouvernement Obama et la NSA elle-même.

L'affaire est remontée jusqu'au sommet européen qui se tient actuellement à Bruxelles, les représentants ayant abordé la création d'une "ligne de conduite" à s'imposer entre alliés. Reste qu'aujourd'hui les pays espionnés sont devant le fait accompli sans avoir quelque mesure à adopter, il n'est ainsi pas réellement envisageable de parler de sanctions à l'encontre des États-Unis. L'heure est davantage au renforcement des systèmes de sécurité et à la création d'un pôle de cyber défense plus performant au niveau Européen.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1538012
Pour les chefs d’État, il existe des mobiles cryptés, c'est la moindre des choses de s'en servir lorsque l'on est responsable d'un pays !
Le #1538032
Tilt56 a écrit :

Pour les chefs d’État, il existe des mobiles cryptés, c'est la moindre des choses de s'en servir lorsque l'on est responsable d'un pays !


est-ce suffisant, ce n'est pas certain.
Le #1538112
Aprés une reunion sécurité avec la DGSE, les chefs d'Etat ont bien un téléphone crypté, mais utilise un smartphone perso car moins contraignant ....

Juste ... bien fait pour eux !
Le #1538132
HOOOooo tu m'a espionné, non vraiment c'est pas bien alors je vais te dire ce que tu a le droit de faire quand j'aurais un peu de temps...
Non mais sérieusement Tilt56 et mum1989 vous imaginé qu'un quelconque niveau de sécurité à quelque choses à voir la dedans ?
Le #1538152
Das ist eine kolossal konspiration!
Le #1538232
Lebubu a écrit :

HOOOooo tu m'a espionné, non vraiment c'est pas bien alors je vais te dire ce que tu a le droit de faire quand j'aurais un peu de temps...
Non mais sérieusement Tilt56 et mum1989 vous imaginé qu'un quelconque niveau de sécurité à quelque choses à voir la dedans ?


Heu, oui. Le RSA et l'AES ont pas été cracké que je sache, et sans l'algo de Shor, ça parait compliqué. A moins que la NSA dispose d'un PC quantique (ce qui serait absolument dingue) c'est pas faisable.
Le #1538272
Lebubu a écrit :

HOOOooo tu m'a espionné, non vraiment c'est pas bien alors je vais te dire ce que tu a le droit de faire quand j'aurais un peu de temps...
Non mais sérieusement Tilt56 et mum1989 vous imaginé qu'un quelconque niveau de sécurité à quelque choses à voir la dedans ?


Certainement ! Pour avoir travaillé dans ce domaine, la plus grande faille en matière de sécurité c'est l'humain !
Le #1539532
Plus on est haut placé, plus on a de chances d'être espionné ...
Donc, la vulnérabilité ne touche pas seulement les anonymes ...
Le #1540022
Nan mais franchement, vous croyez qu'ils le savaient pas qu'on est tous espionnés ??? Même en étant leur "allié" ???? Ils font bien tous pareil de toutes façons !!! C'est juste qu'en Europe y'a pas un pays qui a les moyens de le faire à l'échelle de ce que font les USA. Alors on fait des petits discours politiques bien gentils pour dire qu'on est choqués et pour garder l'opinion du "bon peuple" avec soit, mais rien ne changera avant la prochaine révolution (et vu le moutonnisme des gens, elle n'est pas prête d'avoir lieu...).
Toutes façons, la France n'a pas grand-chose à dire face à la surveillance de ses propres citoyens qu'elle a généralisé avec la LEN, etc., puis HADOPI. Qu'ils disent lutter contre les méchants "pirates" ou les méchants "terroristes" au final ils ont toujours le même but : collecter un max d'info sur chaque citoyen.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]