Les révélations sur la NSA vont coûter très cher aux sociétés high-tech américaines

Le par  |  9 commentaire(s) Source : Bloomberg
NSA

Les grands groupes commencent à évoquer les effets des révélations sur les pratiques de la NSA pour leur activité mais ce n'est que le début pour les sociétés high-tech US, prédit un think tank américain.

Les informations tirées des documents fournis par Edward Snowden montrent chaque semaine ou presque à quel point la surveillance de la NSA (National Security Agency) est étendue mais aussi et surtout comment il lui arrive de déborder les cadres légaux qui lui ont été fixés.

NSA Le sacro-saint argument de la lutte contre le terrorisme a de plus en plus de mal à justifier l'ensemble des agissements de l'organisation gouvernementale et les révélations jettent le doute sur les entreprises high-tech américaines, entre accès frauduleux à leurs infrastructures et participation active aux collectes de données.

Plusieurs groupes américains constatent déjà un effet sur leur activité et sur les relations avec leurs clients sur certains marchés, avec également le risque que cette défiance serve de prétexte pour les écarter et leur préférer des alternatives locales.

Et selon le think tank américain Information Technology & Innovation Foundation (ITIF), les conséquences de ces révélations pourraient peser très lourd en revenus perdus pour les sociétés high-tech américaines, avec une estimation de 35 milliards de dollars d'opportunités perdues jusqu'à l'horizon 2016.

Un pesant tribut à payer du fait de l'importance de l'économie de l'information dans l'économie américaine et ses sociétés ayant l'Internet comme support de leur développement, surtout si certains Etats décident de sanctuariser leur espace Web et de restreindre d'une façon ou d'une autre la liberté d'action des sociétés américaines.

Face à ce risque, la bataille du lobbying a déjà commencé, promettant déjà des conséquences néfastes si le cadre actuel est modifié et l'urgence est de tenter de restaurer la confiance, quitte à charger la NSA de tous les maux et faire semblant de tomber des nues en apprenant qu'elle peut avoir accès aux serveurs des grands groupes US.

On ne peut que repenser également aux pressions exercées par les lobbies US pour accéder à toujours plus de données personnelles en Europe, en opposition avec la volonté de l'Union européenne de pas faire de ces informations un simple élément commercial. Sans oublier que ce qui est découvert à propos de la NSA est sans doute valable dans diverses proportions pour de nombreux autres services de renseignement dans le monde.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1571742
"la volonté de l'Union européenne de pas faire [...]"
=>wesch moi aussi j'écris pas comme je parle
Le #1571792
Barium a écrit :

"la volonté de l'Union européenne de pas faire [...]"
=>wesch moi aussi j'écris pas comme je parle


Haha j'y ai pensé aussi mais bon

Mais pétard, 32 Milliards de dollars, si l'estimation est réelle et légitime, ça craint, mais bon gros retour de bâton pour les USA qui devraient un peu apprendre de leurs erreurs de temps en temps au lieu de tout justifier de façon totalement nulle...
Le #1571842
SyrDK a écrit :

Barium a écrit :

"la volonté de l'Union européenne de pas faire [...]"
=>wesch moi aussi j'écris pas comme je parle


Haha j'y ai pensé aussi mais bon

Mais pétard, 32 Milliards de dollars, si l'estimation est réelle et légitime, ça craint, mais bon gros retour de bâton pour les USA qui devraient un peu apprendre de leurs erreurs de temps en temps au lieu de tout justifier de façon totalement nulle...


Oui, c'est petit mais bon, je sais pas pourquoi mais ça m'a sauté aux yeux au milieu de cet article par ailleurs très formellement rédigé. A Tale of Two Colors, une histoire de contraste

Je trouve aussi l'impact un peu étonnant, car quand on n'est pas naïf on se doute bien qu'il se passe +/- des choses équivalentes dans le reste des pays "civilisés"...
Le #1571862
Il faut dire clairement que l'ensemble des pays européens ont actuellement toujours une part active dans l'espionnage américain .C'est ce qui explique le peu de réactions européennes face aux révélations de Snowden et l'interdiction du survol de la France au président Evo Morales par Hollande .
.
Qui explique aussi l'étrange deux poids deux mesures entre Assange et Polansky .
Avec dans un cas des accusations de viols douteuses et de l'autre un pédophile en fuite.
Devinez qui a sa liberté de mouvement.
Le seul endroit ou ça va faire du mal c'est aux entreprises basées sur le "cloud" plus aucunes entreprises sérieuses ne laissent trainées ses données.Çà peut aussi relancer l'open source qui seul peut donner un début d'assurance de confidentialité.
Le #1571892
Snowden est vraiment un imbécile de 1er ordre. Qui dit pertes dit dépréciation d'effectif et donc personnes mises au chômage.
Le #1571982
marrant ça ,moi je ne vois qu'un idiot ici....
Le #1572432
Snowden est un héro !
Le #1572792
Hollyvier a écrit :

Snowden est vraiment un imbécile de 1er ordre. Qui dit pertes dit dépréciation d'effectif et donc personnes mises au chômage.


Tu trouves que c'est un imbécile ! Wouaouh, je suis impressionné par ta clairvoyance et par ta capacité à défendre des valeurs morales !!!

Je crois, moi, que Snowden a pris le risque de passer sa vie en exil (ou en prison, s'il est pris) parce qu'au fond il a défendu publiquement les valeurs de la démocratie américaine, qui sont aussi un peu les nôtres ( liberté d'opinion, respect de la vie privée, procédures d'enquête respectant la loi, etc ...).

Tandis que toi, le cul au chaud, tu profites de la liberté d'opinion, qu'il s'ingénie à protéger, pour te foutre de sa gueule ...!

Parfois, je me dis que si GNT était un site encore PLUS connu, des grands groupes --un peu lobbyistes sur les bords-- enverraient des pseudo-commentateurs faire des posts qui leur soient un peu favorables .....!!!

Enfin, moi je dis ça, je dis rien ...
Le #1624082
Merci Snowden. Ce retour de manivelle envers les sociétés high-tech US est totalement justifié.
A commencer par le cloud qui utilise des serveurs basés aux États Unis. C'est la pire des démarches à effectuer : stocker ses données sur des serveurs US. En atteste un ancien de la NSA qui explique que vous êtes surveillés dés lors que vous hebergez des données dans le cloud. Le cloud n'est qu'une grosse merde qu'il faut fuir. Steve Wozniak en personne en a souligné les dangers.
Au nom du Patriot Act, la NSA s'est laissé aller aux pires dérives et ce, au détriment du respect des valeurs individuelles. Et maintenant, quoi de plus normal que de déguster le retour de flamme. Et ce n'est qu ' un début car ce cher Édouard est loin, très loin d,en avoir fini avec ses révélations !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]