Face au numérique : six profils de Français

Le par  |  5 commentaire(s)
inria-logo

Inria - institut public de recherche en sciences du numérique - publie un baromètre de l'attitude des Français face au numérique. Six profils sont mis en avant.

inria-logoL'enquête a été réalisée fin août par TNS Sofres auprès d'un échantillon de 1 200 Français représentatif de la population française ( enquête en face-à-face ).

Il ressort notamment que 59 % des interrogés ne peuvent plus se passer de leur téléphone portable. Un taux qui est de 56 % lorsqu'il s'agit d'Internet. Dans ce domaine de l'Internet, on retrouve les très populaires réseaux sociaux qui ne sont toutefois indispensables que pour 15 %.

L'ordinateur personnel est jugé indispensable pour 51 %, à comparer aux 6 % pour les tablettes numériques. L'ère post-PC n'est pas encore d'actualité pour les sondés. À noter parmi les autres chiffres le tout petit 4 % pour le cinéma en 3D.

Avec le finalement très vaste domaine du numérique, un consensus se dégage autour des apports au niveau de l'accès à la connaissance ( 87 % ). Néanmoins, ils ne sont plus que 41 % à estimer que le numérique a eu des conséquences positives sur la crédibilité des informations.

Tous ces chiffres - à consulter sur cette page - sont variables en fonction du profil des individus. Six profils ont été établis : les grands explorateurs ( 18 % ), les baroudeurs pragmatiques ( 16% ), les apprentis voyageurs ( 20% ), les randonneurs vigilants ( 16% ), les révoltés du numérique ( 10% ), les bienheureux sédentaires ( 16% ).

Ces profils sont explicités dans l'infographie ci-dessous, de même que les autres résultats de l'enquête. À souligner que parmi les problématiques d'importance liées au numérique, 92 % veulent plus de protection de la vie privée.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Anonyme
Le #857631
J'aime bien comment ils mettent "le numérique" tout dans un même panier. Pas étonnant que le sentiment qui en ressort est mitigé.
Enfin, j'ai fait leur petit test, et apparemment je suis un révolté du numérique. Donc plus de 65 ans (drôlement bien conservé pour mon âge!), nostalgique (de quand j'étais pas né sans doute?) et inquiet (quand on voit Hadopi, Loppsi, le monopole Google et tout ya de quoi, mais je pense pas que l'INRIA songe à cette interprétation), qui ne pense qu'à réembarquer dans le monde d'avant (non merci, pourtant...) pour retrouver ses repères (faut reconnaître que c'est désoriantant tout ces geekolols qui se croient évolués parce qu'ils ont un iTruc). Drôlement perspicace ce petit test...
Le #857731
Pas mieux.
Le #857781
Voila, les 2 vieux cons ont parlés. Maintenant place aux commentaires normaux.
Le #857831
En tout cas, le graphisme dégueu rend tout illisible. Est-ce un effet du numérique ou de l'incompétence?
Anonyme
Le #857851
lol MattCoalman
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]