Renseignements téléphoniques : trop de 118 tue le 118

Le par  |  23 commentaire(s)
TéléphoneBleu

Comme nous vous le disions il y a quelques mois, la formule " Le 12 est mort, vive le 118 ! " était bien vite dite.

TelephonebleuComme nous vous le disions il y a quelques mois, la formule " Le 12 est mort, vive le 118 ! " était bien vite dite.

L'association de consommateurs CLCV ( Consommation Logement et Cadre de Vie ), qui avait alors testé 11 services de renseignements en 118, déplorait une qualité de service loin d'être exemplaire et une grille tarifaire peu claire et surtout élevée, chose qu'a d'ailleurs confirmée Jean-François Poitut - dont nous relations une interview ici -, de l'association de consommateurs UFC-Que Choisir : " Il fallait s'y attendre. Les tarifs sont tellement opaques et globalement plus élevés que le 12 que cela ne pouvait que dissuader les consommateurs. "


Un échec cuisant
Les points cités au-dessus ne sont pas les seuls à n'avoir pas favorisé le développement des numéros en 118. Le nombre important de ses services - 28 actuellement - qui rend le choix difficile, les numéros moins simples à retenir que le " 12 ", une affaire judiciaire mettant en cause le service 118 218 et le matraquage publicitaire des sociétés n'ont sans doute pas encouragé les consommateurs à se tourner vers les nouveaux numéros en 118.

Ainsi, en moyenne, seuls 4 numéros auraient finalement été retenus. De plus, selon les premières estimations dont nous disposons, 30% des consommateurs n'appellent même plus les renseignements.


Logo pagesjaunesLes PagesJaunes n'y échappent pas
Nous aurions pu penser que le numéro 118 008 des PagesJaunes, évoquant France Télécom par son appartenance au groupe - bientôt à mettre au passé - et rappelant ainsi plus le 12, aurait pu y échapper. Et bien, même pas !

Le bilan n'est en effet guère glorieux
:
  • 80 à 120 millions d'appels en moins ( par rapport à 2004, année de référence )
  • 30 à 45% de chiffre d'affaires en moins ( 2004 )
  • 1% du chiffre d'affaires total du premier semestre, soit 5,2 millions d'euros, alors que le service 118 008 représente à lui seul 80% des investissements publicitaires de la filiale PagesJaunes.

Michel Datchary, directeur général des PagesJaunes déclare que " ce marché s'est complètement affaissé à l'ouverture de ces services " et continue en disant que " la concurrence en matière d'investissements publicitaires a été beaucoup plus violente ( ndlr : qu'au Royaume-Uni lors de la fin du monopole en août 2003, qui avait entraîné, en quelques mois, 45% d'appels en moins ) et semble avoir eu un effet sur le comportement des Français ".


Le Numéro n'y voit rien d'étonnant et Telegate reste confiant

Selon Bruno Massiet du Biest, directeur général du 118 218 ( Le Numéro ) : " C'est tout à fait logique. Avant la fermeture du 12 le 3 avril, il y avait déjà une érosion du marché ( ndlr : 25 à 30% d'appels en moins selon lui ). C'est une tendance historique, parce que les gens utilisent plus internet, mais ce qui ne nous a pas aidé, c'est qu'on n'a pas eu une image très positive dans les médias, qui ont insisté sur la confusion, l'impression que les nouveaux services étaient plus chers et de moins bonne qualité. "

Charles Tonlorenzi, président du 118 000 ( Telegate ), indique que " dans la plupart des pays, il y a d'abord eu une phase de baisse, puis une stabilisation et c'est reparti à la hausse ".


La récente étude de TNS Media Intelligence :
Les trois plus gros investissements publicitaires pour les 118 :
  • Le Numéro ( 118 218 ) : 69,8 millions d'euros
  • PagesJaunes ( 118 008 ) : 45,2 millions d'euros
  • Telegate ( 118 000 ) : 39,5 millions d'euros
  • Total des investissements publicitaires pour le secteur : 261,1 millions d'euros

Des investissements pour rien '
  • 77% des consommateurs ont indiqué préférer les annuaires papier
  • 50% ont déclaré préférer utiliser Internet
  • 85% ont indiqué n'avoir jamais utilisé ces services au cours des deux derniers mois ( l'étude a été publiée en juillet )


Nous en viendrions presque à regretter l'historique numéro 12, mais il fait désormais partie du passé. Il faudra donc faire avec, en espérant un mieux avec le temps, sous la pression de l'ARCEP ( Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des Postes ) peut-être. Quoique la Commission européenne voulant une pression moins forte de la part des régulateurs nationaux en matière de télécommunications...
Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 3

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #121208
Donc, si on suit bien, théoriquement, la concurrence est censée amener une émulation se traduisant par de meilleurs prestations et des prix plus bas qu'un "archaïque" monopole public (quoique vu le statu récent de FT, ce monopole soit devenu privé, en quelque sorte... Bref...). Pour ce faire, il vaut mieux avoir de nombreux concurrents.

Et dans la pratique, que voit-on' Tout le contraire, même les concurrents en question n'ayant pas à se frotter les mains (il n'y a que les pubards à être ravis). Merci la commission et les politiques...

Quant à regretter le 12, pourquoi le conditonnel' Par ailleurs, ce type de changements ne sont pas des fatalités. Le "libéralisme" de ce type, ce n'est pas comme la pluie. Ce qu'une commission fait, elle peut le défaire. A nous de voter.
Le #121209
FT, du temps du "vrai" service public, et consorts se sont scandaleusement engraissés sur notre dos pendant de longues décennies. Le libéralisme n'a donc rien à voir là...

Mais comment se fait-il qu'on ne parle pas du 118 818 de Free qui est gratuit ' Cela gênerait-il quelqu'un '
Le #121212
C'est vrai, un seul service ne peut avoir le monopole.

Dans le cas, des 118, je trouve que de publier autant de nouveaux numéros, relevait de la folie.
Ils savaient déjà que les 3/4 étaient déjà morts-nés...

le seul avantage à tirer : une hausse de l'activité des publicitaires et des emplois en plus (beaucoup ne sont pas en France d'ailleurs).

Je n'ai jamais eu l'occasion d'utiliser ces services, mais on m'a rapporté qu'ils ne savaient même ce qu'était Montélimar.....
Le #121214
@agrippa
aie aie aie c'est vrai que la concurence sur un marche n'apporte vraiment jamais rien de bon et que c'est le mal a l'etat pur.
J'espere au moins que tu n'utilises pas une une connexion adsl pour deblaterer de pareils choses et encore moins une connexion autre que celle de FT, ah dommage encore que la concurence ai ete encourrage sur ce marche, pauvre FT
Le #121215
Personnellement, la seule entreprise dans les Télécoms qui fait "avancer" via la concurrence est Illiad (alis Free). On peut dire que dans la libéralisation de ce domaine, on a eu de la chance (regardez au E-U ou bien en G-B, ce n'est pas du tout comme chez nous du Triple-play à 30 ?).

Le problème avec ces services de renseignements c'est qu'on ne parle pas du 118 818 comme vous le disiez, mais on ne parle pas non plus de 118 711 qui est l'équivalent du 118 712 de FT mais en moins cher...
Le #121216
Je ne pense pas qu'il y ai eu une dégradation du service

le probleme c'est que l'arrivée des 118 etait concordante avec ne augmentation du périmetre
-trouver les numéros chez les prestataire alternatifs (9tel, free, alice)
-Trouver les numeros de portables
-Trouver les numéros "de proximité" je voudrais un coiffeur pret de la ou je suis"

UFC que choisir a tester ces nouveauté et comme les echanges de fichiers n'étaient pas finalisé le résultat n'était pas tres probant.

Mais l'ex 12 n'a pas baissé en qualité le mardi en changeant de numéro
lundi 12 qualité 100%
mardi 118 xxx qualité 20%


De plus c'est vrai que la majorité des 118 mettent des tarifs prohibitifs pour éponger les frais de pub colossaux qui ont été engagé

Enfin la liberalisations des renseignement m'a permis d'avoir les renseignements gratuits
et je ne vais pas voter pour repayer un tel service
(cf phoneix38 / frondosaquet)
Le #121218
Un truc me tue y a bien le 118 818 de Free qui est le seul gratuit à l'appel et avec des tarif pour les recherche spécifique les plus bas (voir lien en bas) et je vois encore avant hier au journal télé F2 qu'il y a bien une entente pour ne pas en parler, on nous parle de numero de 0.56? a X? mais pas du seul gratuit et deja sur TF1 lors des lancement des 118 XXX ca avait ete la meme chose.

Enfin bon je dis ca je fais pas de pub je me dit tout le monde dit que c'est chere et apparement tous le monde aime payer apparement !

Tarifs comparatif entre les 118 et le 118 818 a vous de voir :
http://www.appel118.fr/detail.php
Le #121219
@Diddlpower
N'oublie pas que TF1 rêve de faire la peau a free... (et vice-versa)
Je m'étonne qu'il y ait encore du monde a utiliser les renseignements téléphoniques (gratuit ou payant)...
Le #121231
C'était couru d'avance quant on voit le prix des 118.

Moi ce qui me scandalise, c'est le montant de la publicité, c'est franchement incroyable tout en sachant qu'au final c'est le consommateur qui paira. J'espère qu'une chose que le 118 ce casse la gueule.
Le #121239
Peut-être faudrait-il déjà savoir ce qu'est une libéralisation.
Le 12 n'a pas été libéralisé, il a été *privatisé*, ce qui est sensiblement différent.

Le libéralisme ce n'est pas du tout ça. Le libéralisme, ça nécessite que le consommateur puisse faire un choix éclairé, c'est-à-dire en sachant exactement pour quoi il paye et combien. Manifestement ce n'est pas du tout le cas ici, on ne peut donc pas parler de libéralisation.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]