nVidia reste confiant malgré le rachat de son adversaire ATI

Le par  |  0 commentaire(s)
Nouveau logo Nvidia 2006

La confiance reste de miseEn dépit des rumeurs qui ont circulées sur le web au sujet d’un rachat de la société nVidia, à ce jour, celle-ci demeure une firme parfaitement indépendante, à l’inverse de son principal concurrent dont l’acquisition par AMD (Advanced Micro Device) est maintenant définitivement effective.

La confiance reste de mise
En dépit des rumeurs qui ont circulées sur le web au sujet d’un rachat de la société nVidia, à ce jour, celle-ci demeure une firme parfaitement indépendante, à l’inverse de son principal concurrent dont l’acquisition par AMD (Advanced Micro Device) est maintenant définitivement effective.

Face à cette situation, la firme de Californie s’avoue paradoxalement très confiante dans ses chances de réussite. Elle espère même tirer profit de cette situation à plusieurs niveaux.

L’indépendance de la firme demeure une valeur forte au sein de l’entreprise, comme l’a rappelé Mike Hara, vice-président du secteur investissements, à nos confrères de Reuters : "cela (ndlr : l’indépendance) renforce notre philosophie ; Je ne pense pas que les choses vont changer. Nous avons prouvé nos compétences et notre énergie, cela ne peut que nous pousser encore davantage".



nVidia et le secteur de l'électronique mobile
Mike Hara rajoute que nVidia est en quelque sorte devenu un personnage nécessaire sur le marché actuel. Il faut de la concurrence pour faire avancer les choses, et laisser le couple ATI-AMD en situation de monopole sur le secteur graphique s’avèrerait finalement préjudiciable.

Par ailleurs, il est un secteur très fructueux sur lequel nVidia a du chemin à rattraper sur ATI : celui des appareils multimédia mobiles. A ce sujet, nVidia espère que les ventes de ses puces graphiques pour téléphones mobiles doubleront cette année et se maintiendront ensuite sur une telle marge de progression. A titre indicatif, les experts s’accordent à dire que le marché de la téléphonie mobile générera en 2011 un chiffre d’affaires de 7 milliards de dollars, alors qu’il n’est que de 1 milliard à l’heure actuelle.

On comprend mieux en effet l’attachement de nVidia à s’investir dans ce secteur...
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]